undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,24 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 août 2010
Comment dire l'indicible, décrire l'indescriptible? Ce disque est tout simplement somptueux. Une espèce d'alchimie parfaite entre les talents conjugués des deux époux maudits, du producteur Phil Spector et de ces auteurs sacrés que furent, entre autres, Pomus & Shuman, Holland-Dozier-Holland et alii... Une voix hors du commun, des orchestrations sublimes... A kind of magic... "River Deep Mountain High" en version originale vous fera comprendre mille fois si besoin est pourquoi la chanson a été si souvent reprise par la suite, "A Love Like Yours (Don't Come Knocking Every Day)" s'avère presque supérieure dans son interpréation à la version de Martha and the Vandellas (malgré la passion déraisonnable que votre serviteur peut vouer à ces dernières), "Save The Last Dance For Me" nous ferait presque oublier les inoubliables Drifters, "Every Day I Have To Cry" vous arrachera des larmes... Bref, quand s'achèvent ces 37 minutes de bonheur musical absolu, une seule façon de prolonger la féerie, on repart à zéro et on se refait plaisir - encore plus! - pendant 37 autres minutes: "When I was a little girl, I had a rag doll...".
On aurait bien envie, pour chercher la petite bête à tout prix, de parler de la pochette, loin d'être superbe, pour ne pas dire franchement laide, mais ce serait oublier le dos de ladite pochette, où l'on voit Ike chantant au piano les yeux levés au ciel tandis que Tina, chantant elle aussi, est occupée à laver le linge avec un bel entrain derrière son mari... Sommet d'auto-dérision qui n'empêchera toutefois pas le couple de voler en éclats...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2011
Le pire ou le meilleur travail de Phil Spector?
le pire si on considère le flop commercial de cette (hyper) production qui devait être son chef-d'oeuvre,
Le meilleur si on considère là que le travail du "Wall of sound" a été poussé à son paroxysme...
En tous cas , la "petite" Tina n'aura pas ménagé ses efforts...
INDISPENSABLE, toujours est-il...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rencontre au sommet pour album mythique, le disque propose bel et bien des morceaux énormes et gigantesques, parmi ce qu'ont fait de mieux Tina Turner et Phil Spector. L'album en entier par contre n'est pas le chef d'œuvre que tout le monde vante, contenant sa part de morceaux bouche-trous très moyens. Ca n'en demeure pas moins un véritable classique pour les fabuleux morceaux que l'album contient également et pour cette démesure ultime, chant du cygne spectorien, la voix de Tina imparable, et, franchement, une pochette signée Dennis Hopper: si c'est pas la super classe, ça... Remasterisation parfaite dans l'édition 2011 de Hip-Ho Select.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2011
Le plus wagnérien des albums produits pas Phil Spector impressionne par son sens de l'ampleur, som ambition, sa richesse, sa mégalomanie. Avec cet album Spector abandonne toute idée de mesure, et il fallait bien une voix comme celle de Tina pour ne pas noyer le chant dans le gigantisme de l'orchestre (six batteurs, huit guitaristes, une débauche de percussions, tambourins, glockenspiel, un orchestre symphonique complet, tout ça sur quatre pistes) et les chambres d'echo dont le maître raffole. Le résultat frôle l'autoparodie ("I'll never need more than this"), et marque la fin du wall of sound. A son retour derrière les consoles pour les albums de Harrison et Lennon, Spector modifiera profondément sa manière et se contentera de quelques clins d'oeil à son passé via les Ramones. Cet album reste le plus spectaculaire de toute sa production (mais on aimerait bien entendre un jour son propre remake de l'affaire avec Céline Dion). La remasterisation, comme toujours chez Hip-O, est nickel.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2009
River Deep Mountain High est un ...... absolu de la ...... ! Le genre de disque qui plaît à ....... . En effet , pas besoin de convoquer les "spécialistes de la spécialité" , seuls deux oreilles , un ...... et un cerveau sont nécessaires à son appréciation . C'est ainsi que , indépendamment des ...... et des ...... , ce bijou de concision et d'efficacité ( 37 minutes pour 12 titres , tous excellents ) continuera à donner du ...... aux gens qui aiment !
Ce disque de ...... est produit par ...... le maquignon génial , à l'origine , notamment de la carrière des ...... , ou des ...... , des groupes de filles recrutées autant pour leurs voix que pour leur aptitude à faire ...... la libido du ...... ainsi que celle de tout ce qui portait boutons sur le visage dans les années ...... , années bénies de la soul , du rhythm'n blues et du rock and roll .
Si la rencontre entre ...... et le couple infernal était inévitable sur le papier , elle n'en est pas moins ...... et donc excitante . On a du mal en effet à imaginer Ike , le génial mentor de ...... ( sa femme et néanmoins souffre - douleur , ...... de tous les fantasmes de son tourmenteur ) se laisser diriger ou ...... des choix par un petit blanc à perruque ( on plaint , d'ailleurs sincèrement la ...... d'avoir eu à se retrouver entre les deux ...... ! ) . Et pourtant , le ...... fonctionne . Tels Mychkine et Rogojine lorgnant sur la même Nastassia Philippovna , les deux princes de la chanson ont su s'entendre pour choyer leur ...... et lui faire chanter de sublimes romances soul mélodramatiques : "......" ( signée Holland - Dozier - Holland ) "......" ( de Pomus et Shuman ) le fabuleux et un brin pervers "......" ( signé Ike ) et bien sûr Le fantastique "......" de l'équipe Spector - Jeff Barry - Ellie Greenwich , la triplette magique de la chanson pop soul , à l'oeuvre ici sur deux autres titres "......" et "......" .

Mots - clefs : River Deep Mountain High , Soul , Tina Turner , plaisir , coeur , princesse , Phil Spector , I Idolize You , Ronettes , vibrer , nabot , ménage à trois , tous , Save The Last Dance For Me , paillasson , chef d'oeuvre , 1966 , l'inventeur du « wall of sound » , lady , chapelles , Dixie Cups , surprenante , Hold On Baby , psychopathes , époques , imposer , A Love Like Yours , soixante , I'll Never Need More Than This .

Amusez - vous bien !
4141 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2013
Du très bon soul et un bon album que l'on doit écouter quand on aime ces artistes surtout Mme TINA TURNER qui avec sa voix casse la baraque et tient un public en haleine avec son énergie
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,40 €
25,40 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)