undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
11
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:18,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 mars 2008
Bonjour,

Lorsque j'étais jeune et déjà amoureux de Brahms, je dédaignais KARJAN.
Une star, un ma-tu-vu, un musicien, certes, mais hédoniste.

Timidement, je revendiquais des qualités dans ses interprétations des symphonies de Beethoven.

Au hasard d'une écoute à l'aveugle, j'ai été impressionné par une interprétation fine, musicale et encore inspirée de la 4ème symphonie de Brahms. Puis, j'ai soupçonné Berlin. C'était la présente version de l'intégrale.

A dafaut de changer d'oreille, il me faut donc changer d'intelligence et retrouver une âme pure : combien de belles interprétations mes idées préconçues n'ont elles pas gâchées ?

Mea Culpa... Maître Karajan.
22 commentaires| 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2002
Cette intégrale des symphonies de Brahms par Karajan qui date de 1978 est sans aucun doute la meilleure des trois réalisées par le chef autrichien. Karajan est à son sommet dans la maîtrise orchestrale et les sonorités du Philharmonique de Berlin sont enivrantes! Point fort de cette intégrale, la quatrième symphonie d'une tension inouïe du début à la fin!
En prime, cette version est proposée en deux CD superbement remasterisée. A écouter d'urgence!
22 commentaires| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2015
belle réussite que cette integrale des symphonies de 78 par H V K . qui a la réputation d ' être sa meilleure . Ceci dit la 4ème de 63 vaut son pesant d 'or tant l 'orchestre est volcanique ! un tourbillon romantique ! et la 1ère enregistrée avec Vienne en 59 ( decca ) possède une impulsivité quasi instinctive qu 'on ne retrouvera plus ....il n ' y a pas de dechets dans Brahms pour Karajan de toute facons ....a thesauriser avec comme toujours Furtwängler ( tout ) / Walter ( NY ) / Toscanini . .....si vous trouvez les 1ère de Boult / LPO / EMI et de Van Beinum / Concertgebouw / phillips ainsi que la troisiéme de Cantelli / Philharmonia / EMI foncez ! ! !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2002
Cette intégrale des symphonies de Brahms par Karajan qui date de 1978 est sans aucun doute la meilleure des trois réalisées par le chef autrichien. Karajan est à son sommet dans la maîtrise orchestrale et les sonorités du Philharmonique de Berlin sont enivrantes! Point fort de cette intégrale, la quatrième symphonie d'une tension inouïe du début à la fin!
En prime, cette version est proposée en deux CD superbement remasterisée. A écouter d'urgence!
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On peut ne pas aimer le style Karajan. J'avoue ne pas goûter toujours la touche typique du grand Herbert, caractérisée par la recherche de la beauté sonore par dessus tout au détriment quelquefois de la poésie.
Toutefois, le chef autrichien avait il faut bien en convenir des affinités évidentes avec quelques compositeurs comme Sibélius, Strauss et enfin Brahms.
Cette intégrale des symphonies de Brahms est une grande oeuvre. Je ne pourrais sans doute pas dire qu'il s'agit de la meilleure, car en ce domaine, d'autres chefs ont aussi enregistré de vraies merveilles chacun dans leur style. On citera ainsi Jochum en mono, Haitink avec le superbe Concertgebow, Bohm avec la Wiener philarmoniker etc.........
Pourtant la version Karajan 1978 symphonies de Brahms avec le Berliner philarmoniker est un moment de grâce.
A prix économique et avec un son à l'enregistrement irréprochable, on approche là de la perfection.
Des phrasés d'une finition d'orfèvre, une beauté plastique inégalée, y compris par Karajan, un legato de rêve au service d'une pulsation constante et par-dessus tout une limpidité des timbres, une perfection de l'articulation et des transition, autant de caractèristiques qui font de ces gravures de 1977 et 1978 des merveilles. L'univers de Brahms a toujours réusi à Karajan, mais ici c'est la consécration.
Sa Symphonie n° 4 est merveilleusement maîtrisée. Son chant se développe avec grandeur et luxuriance. Cette lecture est belle et tendre, mais enflammée quand il le faut et exhale une poésie subtile.
Je recommande donc aux amoureux de Brahms cette version parmi d'autres qui ne vous décevra vraiment pas.
En bonus les variations sur un thême de Haydn.
88 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dès que nous entendons les premières mesures, nous sommes incapables de faire le moindre geste, assis au milieu de mes six enceintes acoustiques, je reste là, écoutant, visualisant, enivré par deux grands maîtres que sont Brahms et Karajan.Ce double album est une merveille, qu'ajouter d'autre ? Par contre quand j'étais jeune, il y a de cela quelques mois ou quelques décennies, pardonnez-moi, je ne me souviens plus bien ... j'habitais en la charmante ville de Brunoy dans l'Essonne et diable que moi j'avais comme voisin, un vieux pour moi à cette époque qui n'était rien que moins que critique musical sur les ondes de radios réputées. Croyez bien que je ne me privais pas de lui rendre visite ! Ce brave homme m'offrait par cartons entiers de très bons vinyles qui devenaient le plus souvent mon unique souper car les écouter me servait de nourriture à la manière d'André GideLes Nourritures terrestres. Puis un beau jour un carton d'invitation se trouvât dans ma boîte aux lettres, étant jeune et quelque peu ignorant, je n'ai pas gardé ce carton, idiot que j'étais, sur celui-ci : " viens chez moi, à ? heures, tu pourras rencontrer un Grand Monsieur : Herbert von Karajan ". Ceci n'est pas un conte, une affabulation quelconque de pauvre d'esprit. J'assistais donc, à cette rencontre critique/chef d'orchestre, sans que l'on ne m'en prie deux fois ( à cette époque j'étais un petit chef d'orchestres jazz et variétés avec Jean Leduc au violon qui composa entre autres la célèbre valse "Perles de Cristal" ). Et bien sûr, outre le fait que je restais timidement, sans dire un mot, calé immobile et sans voix, maintenant je peux bien me et vous l'avouer ; j'étais bien loin de tout comprendre de cet entretien d'érudits mais ... l'image reste.
Donc à cette époque nul problème pour écouter les grands maîtres ne m'incombait.
Pour en revenir à ce coffret, je n'ai pas assez de mots dans mon Littré pour définir l'écoute merveilleuse des quatre symphonies de Brahms par Karajan, ce serait même présomptueux de ma part que de vouloir analyser ces enregistrements magnifiques et encore plus d'y apporter critique, bien sûr ce disque est parfait.
Par contre il y a quelques temps j'avais acheté, sur Amazon bien entendu, un coffret de l'intégrale de Brahms en 60 CD L'Oeuvre Intégrale de Brahms (coffret 60 CD) qu'Amazon nous en fait cadeau, encore aujourd'hui, pour 25 euros soit 40 centimes le CD ! Soyons sérieux, pouvons-nous décemment s"attendre à des enregistrements de Karajan, Maaazel et autre maestro ? Bien évidemment non ! Et qui oserai le croire ? Et pour répondre au vote non utile que je viens d'écoper pour mon commentaire au sujet de ce coffret quasi gratis, peu m'importe si je suis encore sanctionné, dans un tel cas c'est amusant pour le côté ridicule. Ce coffret reste pour moi une belle aubaine pour découvrir le compositeur, même si sa présentation est un peu "brouillon" et loin des interprétations des grands Maîtres, loin des grandes et sublimes voix dans les lied de Brahms. MAIS DE GRACE LAISSEZ LES PETITS MUSICIENS GRANDIR et LAISSEZ LES HUMBLES PORTEFEUILLES S'OFFRIR DE LA JOIE AVEC NOS PETITS MOYENS !
Un grand merci de ne plus se moquer des "petit" chefs, des "petits musiciens et chanteurs"
Un énorme merci à tout ceux qui humblement comme ma très modeste condition, désirent s'enrichir culturellement car nos petits cerveaux valent bien les grandes cervelles vides!
Modestement vôtre.
Christian Aufranc
55 commentaires| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2009
Trés belle version de cette intégrale.
Homogène mais respectueuse de la chronologie d'esprit dans l'écriture de chacun des éléments.
L'orchestre sonne trés bien, le chef discret mais présent.
Certes, il y a cette petite touche Berliner un peu opaque parfois, mais ce n'est rien par rapport au plaisir final.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2014
J'ai choisi ce coffret parce que j'apprécie les oeuvres de Brahms et qu'il me manquait 2 symphonies.
Maintenant elles sont regroupées dans un même coffret ce qui est plus pratique.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
je suis satisfaite de cet achat qui est conforme à mes attentes à tous points de vue
Je le conseille
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2014
Un peu déçu par l'interprétation un peu trop "prudente " de Karajan, manquant quelque peu de fougue, presque routinière: une comparaison avec l'intégrale de Günter Wand, superbe, montre la différence.
Le son est grandiose mais manque de définition dans l'aigu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)