undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
4
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:10,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Il s'est séparé de "son" Ten Years After, a déjà produit un premier album solo mais enchaine, sans coup férir, avec un double live ! Il a un gros appétit, Mr. Alvin Lee, dans cette première moitié des années 70. Et sans doute la revancharde envie de faire redémarrer sa carrière après l'amère fin de sa formation historique.

Venons-en donc à l'objet et constatons, en premier lieu, que le machin est doté d'une pochette hautement douteuse, un truc qui, au mieux, fait rire, au pire, sert de repoussoir à l'acheteur potentiel.
Et c'est dommage parce que In Flight, toutefois pas exempt de défauts, est un bon live, d'un bon guitariste/chanteur alors épris de liberté, entouré d'un bon groupe qui alterne avec talent originaux et reprises "du répertoire". Et ce n'est pas plus compliqué que ça, en fait, un bon moment de rock'n'roll plein de vérité et de feeling, un petit morceau d'histoire sans conséquence mais pas sans plaisir. Parce que Lee est un vocaliste plus que compétent et, évidemment !, un guitariste aussi véloce que féroce, mais qui sait aussi mettre la pédale douce et tisser d'harmonieux soli. Parce que Mel Collins (King Crimson, Camel, Alan Parsons Project... passés ou futurs) n'est pas venu pour rien et renvoie volontiers l'ascenseur au patron. Parce que le reste de la formation, choristes compris, est solide et impliqué, dévoué à sa paire de solistes, aussi, n'essayant jamais de tirer la couverture à eux sans pour autant passer pour un discret backing band.

La captation ? Bonne, d'époque mais dans ce qui se faisait de mieux alors (1974). Et deux bonus de qualité pour rallonger le plaisir. Et une petite pensée pour Alvin qui nous a quitté il y a un an et demi déjà (mars 2013) ...beaucoup trop tôt.

Alvin Lee - lead vocals, lead guitar
Mel Collins - saxophones, flute
Neil Hubbard - rhythm guitar
Tim Hinkley - keyboards
Alan Spenner - bass
Ian Wallace - drums
Dyan Birch, Frank Collins, Paddie McHugh - backing vocals
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juin 2007
Période certainement la plus méconnue de Alvin Lee mais qui mérite un détour. Le Lucky Luke de la guitare finissait par nous lasser avec son "Goin' Home", et voila qu'il s'entoure de vrais musiciens professionnels: Mel Collins,le saxo de "Miss you" des Stones, de "Alchimy" de Dire Staits, de Humble Pie, de Roger Waters, de Alan Parsons, de King Crimson...Tim Hinkley, pianiste à ses heures des Stones, Davis Bowie, George Harrison, Van Morrison, les Who sur "Quadrophenia" et même notre Jojo national... Alan Spenner, regretté bassiste qui joua à Woodstock au coté de Joe Cocker, puis de Peter Frampton, David Coverdale ou bien de Ted Nugent... Ian Wallace, grand batteur mais si discret décédé en 2006 dont le CV pouvait remplir un almanach de l'histoire du Rock, avec son nom inscrit sur les oeuvres de musiciens tels que de C.S.N.& Y., jackson Browne, Bob Dylan, Alexis Korner et bien sur Yes à ses débuts.
Tout cela pour vous dire que Mr. Lee s'est entouré d'une fameuse brochette de talentueux mercenaires qui pour certains apportent une touche différente et exceptionnelle (ex:les solos de saxo de Mel Collins) par rapport au registre habituel de Alvin Lee en solo ou avec son ex-combo Ten Years After. Ce cd d'une production exceptionnelle, vous fera swingué comme le public témoin de ce moment fort, tout acquis d'avance à la cause surtout lorsqu'il s'agit de reprendre les vieux standards US. Un régal qui n'a pas pris une ride. Contrairement au plus récent "live un Vienna" ou "in Tenessee" ce cd apporte un plus: écoutez "I'm writting you a letter", "Money Honey" "You need love love love" et vous serez séduit comme moi je le suis depuis 1974.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2002
Ca faisait longtemps que les fans d'Alvin Lee & Ten Years After attendaient une édition CD de ce superbe double album "Live". La voici enfin et personne ne sera déçu ! Outre un son irréprochable, il y a la présence de ces deux inédits, "Put it in a box" et l'excellent "Somebody callin' me" réenregistré peu après par Alvin Lee avec Ten Years Later.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2013
après les succès et tournées de Ten Years After, on sent ici que Alvin Lee veut s'amuser en faisant de la musique variée autour du blues;
Des invités de qualité servent une musique égayante sinon vibrante/
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,20 €
15,19 €
22,47 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici