undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 juillet 2008
Tombé dans l'oubli (le groupe est dissout et son chanteur Peter Garret est converti dans la politique), cet album vaut largement le détour. Des textes très engagés, des arrangements musicaux époustoufflants (harmonica de Peter Garret en intro de Renaissance Man, basse en intro dans Feeding Frenzy), des morceaux très rythmés ( Truganini , In the valley ou tell me the truth) une belle balade musicale (outbreak of love), on ne s'ennuie pas en écoutant cet album et les textes des chansons sont toujours d'actualité 15 années après sa sortie (Peter Garret est devenu ministre de l'environnement et a milité contre la chasse aux baleines). C'est avec plaisir qu'on réécoute cet album.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'était l'époque ou Midnight Oil était le plus grand groupe du monde, ou tous ses disques depuis "Red Sails", "10,9,8,7 etc etc", et surtout "Beds are burning", tous ces disques cartonnaient dur, soutenus par des tournées titanesques ou les garçons qui étaient pratiquement tous ensemble depuis le début s'en donnaient à coeur joie, derrière leur frontman écolo "géant-vert". Des concerts d'anthologie ou tout le répertoire y passait dans une ambiance de folie sympa, et de ferveur quasi-mystique dégagée par cet immense chanteur. Alors cet album ? Dans la lignée de "Beds are Burning", et des autres pré-cités. Du rock super-puissant, mélodieux, guitares devant, un batteur de folie, des textes vengeurs, écolos, altruistes, des refrains qui ne vous quittent plus. Des tubes pour chaque morceau. S'écoute encore avec beaucoup de plaisir.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2008
Bien sûr, on a fait beaucoup + de louanges à "Diesel & Dust", "Blue Sky Mining" ou encore "10 to 1" et pourtant, beaucoup moins connu, cet album est probablement le plus abouti de la carrière de Midnight Oil. "E&S&M" est un mélange original de rock, pop, folk, surf music et d'une petite dose de psychédélisme bien sentie. Les titres s'enchainent sans temps mort. Garrett et ses musiciens atteignent des sommets de créativité. Bien que pas très technique, il module sa voix avec intelligence. Les guitares cristallines s'entrecroisent dans une complémentarité d'effets sans faille, des arrangements déroutants de synthé d'un autre âge ainsi que bien autres instruments enrichissent l'ensemble, la basse est chaude et virevoltante et le talentueux batteur abuse de contretemps d'une précision chirurgicale. On ne peut surtout pas éviter ces fabuleuses harmonies vocales, que n'auraient pas renié les Beach Boys et les Beatles, qui explosent à chaque refrain. La sincérité et la force des textes du groupe n'est plus à démontrer. Ici ils se font toutefois plus posés, dépeignant l'Australie avec une certaine poésie sans pour autant délaisser les sujets récurrents. "E&S&M" est d'une énergie et d'une fraîcheur désarmantes qui ravira n'importe quel auditeur à la recherche d'un album de rock peu conventionnel et indémodable.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le 9ème album du groupe australien Midnight Oil sort en 1993. C’est une réussite totale, harmonies et mélodies font bon ménage avec le punk rock des premiers albums. Une basse toute en rondeur, des refrains entêtants, des riffs et petites échappées de guitare, une batterie précise, quelques touches d’harmonica et Peter Garett qui chante parfaitement ses textes engagés font de cet opus un petit bijou de pop-rock. Rien à jeter, tout est prenant, du groove à tous les étages, des pulsations qui font du bien par où ça passe, c’est excellent à tous points de vue, avec une totale adhésion aux humeurs actuelles dans son subtil cocktail de modernité et de nostalgie. Une cohésion parfaite entre les musiciens, un dosage millimétré dans le son, c’est net et précis avec cette volonté de se faire entendre en ciselant des mélodies imparables comme dans « Outbreak Of Love » entre autres. Vous pouvez écouter et réécouter cet opus pendant des lustres, il vous procurera toujours le même plaisir. Bref c’est superbe.
(11 titres / 54mn).
33 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2016
Bon album que je ne connaissais pas. Loin derrière diesel and dust, et d'autres précédents mais chouette. Par contre sans surprise sonore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2010
Les mots et les notes des Oils font mouche à chaque titre. Une vraie réussite !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici