undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
9
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,19 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 mai 2012
J'ai acheté ce disque de mister KENNY il y a longtemps et ne me suis jamais lassé de l'écouter. Les accompagnateurs de première classe (STANLEY TURRENTINE et son timbre chaud ( à découvrir Joyride avec mister K, Up at Minton's 1 et Rough'n' Tumble avec GRANT GREEN et Common Touch!) MAJOR HOLLEY qui cosigne avec mister K "mule" un des grands moments de cet album, BILL ENGLISH discret mais supportif du team et enfin RAY BARRETTO toujours de bon aloi). Je dois dire que je suis un peu partial car grand amateur de ce jazz bluesy superbement interprété par ce quintet de luxe (mot très galvaudé de nos jours) soul lament, gee baby, chitlins con carne (très mambo, écoutez le sax de ST), saturday night blues, le titre cité ci-dessus et aussi les autres morceaux (il n'y a rien à jeter). Ce disque fut l'un de mes premier achats en jazz et je ne l'ai jamais regretté, il reste mon préféré de mister BURRELL avec "the tender gender" (malheureusement pas dispo en cd mais trouvable en lp à pas cher). Les éclaircissements de mes deux prédécesseurs vous seront également précieux. N'hésitez pas le prix est attractif !!
22 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est mon premier album de Kenny Burrell, mais ce ne sera certainement pas le dernier. D'habitude j'ai un peu de mal avec la cohabitation sax et guitare, mais ici cela ne m'a pas gêné du tout.

Dès le premier morceau, "Chitlins Con Carne", j'ai pensé que Fleetwood Mac et Santana avaient dû s'en inspirer car avec les percussions tout cela a un fort avant-goût de Black Magic Woman. Soul Lament le troisième titre, lui a dû être une influence pour le premier Crimson tant l'harmonie hispanisante ressemble à l'arpège de guitare que l'on retrouve six ans plus tard au début d' "In The Court Of The Crimson King" et le mood du morceau est assez proche de certaines parties de guitares de Robert Fripp au début de Crimson.

Le rythme chaloupé de Midnight Blue fait un peu penser à Brubeck. J'aime beaucoup le style de Burrell. Il sait s'effacer parfois en jouant rythmique, laissant l'excellent Stanley Turrentine pour les parties solo au sax. En solo sa virtosité jamais bavarde est toujours au service de la musique La section rythmique est sobre et efficace mais toujours assez groovy.

Le son de la guitare est très pur (ici apparemment une Gibson super 400 CES), sûr que les jazzeux ne se sont jamais ruinés en amplis et pédales d'effet, une petite pointe de réverb, that's all folks !

Le son de l'album est bon, une pointe de souffle est perceptible dans les passages lents et piano. Bien que jouant dans un esprit très bluesy, je suis étonné que Kenny Burrell n'emprunte pas plus les effets guitaristiques des bluesmen (bends, notes tirées, vibratos) se contentant de petits glissandos alors que le sax à sa manière emprunte largement le langage du blues.

Assez peu connaisseur en guitare jazz, je me demande pourquoi les guitaristes de jazz et ceux de blues se sont si peu mélangés, un peu comme si le jazz représentait la noblesse et le blues les bas-fonds ?
55 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Le blues....Le Blues est un long jour gris, glacé et sans fin, qui se poursuit la nuit. Le blues est un long voyage qui part de l'amour vers nulle part. Le blues est un voile de crêpe noir qui vous altère la vue chaque jour" Duke Ellington.

Je ne sais pas si c'est parce qu'il y est question de crêpes, mais j'aime bien cette citation. En 1963, Kenny Burrell, le plus blues des guitaristes de jazz, enregistrait au Van Gelder Studio ce qu'il faut bien appeler un chef-d'oeuvre. Mazette ! Quel son et quelle inspiration ! Il y est brillamment secondé pour l'occasion par Stanley Turrentine au sax tenor, un souffleur qui a déjà prouvé qu'il n'était pas manchot en matière de blues, notamment sur un autre disque bleu enregistré au même endroit en 1960, le "blue hour" des Three Sounds Blue Hour - The Complete Sessions. Figurent également sur cet album Major Holley Jr à la basse, Bill English à la batterie et, pour le coté exotique, Ray Barretto aux congas.

L'album débute par "Chitlins Con Carne", un titre qui sera repris, entre autres, par Stevie Ray Vaughan sur l'album "the Sky is crying" The Sky is Crying , ce qui prouve bien que Kenny Burrell, et cet album en particulier, auront une influence qui dépassera de loin la seule scène jazz. Tous les titres sont signés (ou co-signés) Burrell à l'exception du sixième, "Gee Baby, ain't I good to you" signé Redman/razaf, un vrai blues lent pour le coup celui là, alors que les autres titres swinguent plutôt sur des mid-tempo aux rythmes joyeux et sautillants.

Ce qui impressionne surtout sur cet album, au delà de la qualité de la prise de son et de l'interprétation, c'est la pureté du son de la guitare. On a rarement entendu un tel son depuis, bourré d'harmoniques, à la fois tranchant et cristallin, tout simplement magnifique !

Franchement indispensable !
1515 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2013
Kenny fait partie des grands noms du Jazz, de plus accompagné par Stanley Turrentine, et Ray Barretto, cela ne peut que donner de la bonne musique. Cordialement Ph.C.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand kenny integre le blues dans sa musique cela donne "midnight blue"(enregistre en 63),un disque formidable de jazz tres cool et feutre,ca demarre fort avec le classique "chitlins con carne" et ses octaves,le tout en retenu "mule",les musiciens sont parfaits et donne une dimension a l'ensemble et les compos de kenny sont excellentes "saturday night blues" termine l'album en beaute.a noter qu'il y a 2 titres bonus des memes sessions dont un super "kenny's sound" .une classique de chez "blue note" a posseder.pascal49
33 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un album extraordinaire peut être le tout meilleur du guitariste Kenny BURRELL, enregistré en 1967 il est ici accompagné par une pléiade de grands musiciens:
- Stanley TURRENTINE au saxo,
- Major HOLLEY JR à la contrebasse
- Bill ENGLISH à la batterie et
- Ray BARRETTO l’Américain d'origine porto-ricaine et magicien des congas
Un très très grand disque avec neuf morceaux en grandes majorités composés par BURRELL et sur lequel on se laisse de bout en bout entraîné par la magie qui en découle.
Vous avez ici pour vous l'un des tout meilleur disque de guitare jazz, je conseille fortement à tous amateurs ce ce genre de musique ainsi qu'aux fans de Burrell auquel se disque se révèle absolument indispensable.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2016
Découvert un peu par hasard, je ne connaissais pas auparavant Kenny Burrell... Une belle "rencontre" musicale, tout en finesse et justesse, on sent la maîtrise du style : les sept premiers morceaux (sur neuf) sont vraiment excellents !-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
Du jazz de la grande époque Blue Note.
Du grand Kenny Burrel, avec d'excellents percussionnistes dont Ray Barretto.
Indispensable à tout amateur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
et elles persistent et signent...Je retrouve tout ce jazz qui, dans les années 70, me faisait bader...Comme disait l'un des commentateurs : "Jazz Blues ou Blues Jazz ?"...on a juste envie de se bloquer dans le noir, une lucky au bec, un alcool dans un verre et de se laisser emmener...C'est tout juste super bonnard !
33 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,19 €
6,99 €
8,19 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)