Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 31 juillet 2016
L'époque 70's de bowie est immense,et cet album fait partie des incontournables de l'artiste et du rock en général.
Les instruments sont tous en places,les ambiances sont prenantes et david y excelle comme un dieu en matière de chant.
Rien que "starman" et "ziggy stardust" mérite l'achat du disque...Mais tout l'album est parfait,et sans aucune faute.
Un must indispensable pour les fans de glam,de rock et de très bonne musique tout simplement!20sur20.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 26 décembre 2005
Cet album ne peut pas être ignoré. Chaque chanson est un hit. Bowie, très inspiré, réussit à allier l'agréssivité des guitares et du sax à des mélodies bien ciselées et une production très léchée. Suffragette City, Starman sont des hymnes que le rock a rarement surpassé. Et tout naturellement quand Sgt Peppers a commencé à vieillir un peu, 'Ziggy Stardust' s'est retrouvé propulsé meilleur album de tous les temps, approximativement de 1984 à 2000. La suprématie de Bowie sur sa carrière, y compris sa renaissance inespérée dans la deuxième partie des années 90 confortant ce jugement. Mais il y a un mais: 'To be played at maximum volume' y a t il écrit sur la pochette. Oui en 1972, au temps des chaînes poussives 2x15w, il fallait ça. Aujourd'hui, le passage sur les soundblasters que nous avons tous révèle bien des faiblesses: la voix de Bowie, excessivement nasillarde (c'est le seul album de Bowie où il chante ainsi, pourquoi ?), le mur de guitares pas toujours délicat (Suffragette city est un peu trop enflé) et le 'concept' s'est dilué dans les brumes du temps... Alors aujourd'hui, de Bowie on préfèrera le plus subtil et plus riche Hunky Dory, qui possèdes autant de perles, mais est moins marqué Glam Rock et donc s'est moins démodé.
Achetez les deux en même temps si vous connaissez mal Bowie...
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 6 août 2011
j'avais 20 ans, ce disque a été une super claque pour moi, j'en ai usé au moins 3 exemplaires sur ma chaine stereo vinyles de l'époque. Je me fichais bien du côté ambiguité sexuelle du glam rock, je connaissais déjà le hit "space oddity" et j'avais ramené "man who sold the world" de Londres car pas connu pas encore distribué en France.
Alors tous les titres de ce LP je les connais 40 ans après encore par coeur. La voix de Bowie, la guitare de Ronson c'était le pied inégral (comme on disait ces années là).
Que Ziggy soit un personnage créé de toutes pièces sur la base de Vince Taylor entre autres (un de mes héros de gamin) achevait de me convaincre. J'étais déjà suffisamment anglophile pour apprécier les paroles. Mon seul regret ne pas avoir vu Bowie sur scène avec ce groupe fabuleux des Spiders from Mars. Quand j'ai en ai eu l'occasion , le caméléon était passé au RnB. Bowie restera toujours un artiste majeur. Tous les titres de cet album s'enchaine et le jouer at maximum volume sur ma chaine 2X10 W c'était impossible de faire autrement. Le dernier titre "rock'n'roll suicide" était prémonitoire, Bowie tuerait Ziggy .Wham bam thank you m'mam, i'm back on suffragette city.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 14 septembre 2012
J'ai acheté cet album que je n'avais pas écouté depuis longtemps, ma surprise fut grande de réecouter cet album avec autant de plaisir, un très bon album du grand Bowie
à acheter sans modération !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 10 janvier 2006
Ce disque a été enregistré entre le période Glamrock et celle plus Dandy Cool de Bowie. Premier personnage(d'une longue série à suivre), Ziggy Stardust est sans doute le plus intéressant à être sorti du cerveau cynique et torturé de Sir Bowie. Le résultat est un des piliers qui tient le temple Rock 70's. Des songs qui font mouche instantanément comme "Moonage Daydream, Starman, Suffragette City ou encore Rock'n Roll Suicide". La voix de Bowie n'a jamais été aussi splendide et si affirmée que sur ce merveilleux opus. Ceci n'est pas un disque mais un monument à(re)découvrir.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 11 janvier 2016
Merci David, un album désormais culte, oui après autant d'années être toujours apprécié confirme le génie de cette musique
Adieu le 11 Janvier 2016 (à 69 ans)
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 27 février 2016
CD neuf à prix raisonnable. Œuvre incontournable de feu David Bowie (1971). A redécouvrir si besoin et à écouter sans limitation. Merçi.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 23 décembre 2010
Je ne vais bien évidemment pas être original, surtout au vu de la majorité des commentaires laissés au sujet de ce "The Rise and Fall of Ziggy Stardust and The Spiders From Mars" de légende, mais j'avais très envie d'en dire un mot. Qui ne poussera certainement personne à l'achat mais bon. J'adore, tout simplement. Et à chaque écoute, je retrouve la magie d'une époque dont je n'ai jamais véritablement profité puisque trop jeune. Davantage par le passé qu'aujourd'hui, les seventies voyaient naître des albums de cette trempe, comme une évidence, sans trop se forcer finalement. Album concept par excellence, je ne ferai l'affront à personne de conter l'histoire qui se cache derrière ce petit bijou. Que je place d'emblée aux cotés de la trilogie berlinoise.

Le seul petit défaut que je trouve en l'occurrence, et qui manque terriblement d'objectivité, c'est la perfection des trois perles "Low", "Heroes" et "Lodger" qui rendent ainsi ce "Ziggy" un tout petit brin moins passionnant. Mais j'ai dit petit, hein?
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 13 février 2009
Voilà la première grenade à fragmentation qui m'était personnellement destinée (ou plutôt, c'est comme çà que je peux analyser les choses, tant d'années après) : la menace de la mort... dans cinq ans, donc, douce délivrance, avant 20 ans ; l'angoisse du sexe, ici indicible mélange de fascination et de répulsion ; la lucidité trop tôt acquise quant à la réalité, et, pire, quant à l'absolu leurre que constituent les rêves et les illusions, eux aussi tragiquement destructeurs. Tout mon apprentissage était résumé là, sans détour et sans concession. L'histoire de Ziggy Stardust, on n'en sort jamais vraiment.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 1 mars 2012
Cette édition numérique de Ziggy Stardust est ma préférée, loin devant l'édition 30th et le SACD 2002 (oui, je possède les trois) : Présente, électrique, percutante, se rapprochant de l'idéal d'atmosphère que je créais, jeune, dans ma tête à l'écoute du Vinyl sur ma chaîne Hi-fi d'époque. Un conseil à tous les vrais fans de cet album : Acquérez cette version avant qu'elle ne disparaisse.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Legacy - Best Of
19,99 €
Blackstar
9,99 €
Aladdin Sane
19,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)