undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
10
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:12,89 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 avril 2004
Après les énormes succès de « Frogstomp » et de « Freak show », les Australiens de Silverchair, alors âgés de 19 ans, revenaient sur le devant de la scène avec un « Neon ballroom » commençant gentiment à les éloigner de la collante étiquette « post-grunge feu de paille » de leurs débuts. Si cet album n'a pas toujours été le favori de la presse, il représente cependant pour moi, ce que le groupe a (pour l'instant, et je doute qu'il fasse mieux par le futur...) proposé de meilleur. En mettant la pédale douce sur les ¾ des chansons et en y intégrant violons, contrebasses, pianos et harpes, le groupe passait en quelques sortes dans une autre catégorie, celle des véritables artistes, celle des véritables créateurs. Si certains titres sentent bon le Pixies, le Korn ou le Nirvana, les influences en sont totalement digérées au service d'une musique personnelle et novatrice, quelque part entre le rock, la pop et les explosions musclées du gros son Californien. Le meilleur des exemples en est certainement ce titre d'ouverture, « Emotion sickness », véritable perle de l'album, farandole de cordes, de piano et de guitares moulée en une entité compacte et cohérente. Rares sont les albums aussi symptomatiques d'une étape de la vie, quelque part entre la candeur de l'adolescence et la désillusion de l'âge adulte. Il se dégage quelque chose de particulier de cet album... sans doute le talent.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2002
A l'évidence un album génial -- entendre par là l'oeuvre de génies -- qui alterne rock rageur et rock mélancolique avec brio. L'album vaut le coup ne serait-ce que pour découvrir Silverchair, mais aussi pour cette atmosphère spéciale qui lui est propre : si vous ne devez avoir qu'un album du groupe, prenez celui-là !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2001
Voila un cd de rock très classe, les chansons se suivent avec une homogéneité jamais égalé dans le monde du rock..ajouté a cela la voix au timbre grunge du jeune chanteur Daniel Johns, et vous obtenez un cocktail d'une pure saveur, ils alternent les musiques douces "miss you love"ou " paint paste princess" ou des riffs rageurs comme sur "sation sheet" ou le tubesque "anthem for the year 2000", bref, silverchair est à la pointe du rock. mike
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec cet album, les membres de Silverchair ne prouvent pas seulement qu'ils ont grandi mais s'affirment que des musiciens avec une grande sensibilité. Les arrangements très travaillés sont là pour en témoigner et la production est bien plus léchée que sur leurs premières oeuvres. Si une part de l'intensité disparaît, c'est pour mieux laisser place à une maturité qui n'en est pas moins intéressante.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2008
"Neon Ballroom" est pour moi l'apogée créatrice de Daniel Johns et son groupe: l'album de transition entre le rock-métal grungy des débuts (efficace mais conventionnel) et la pop orchestrale grandiloquente dans laquelle Silverchair évolue depuis "Diorama". Le troisième album du trio australien fourmille de super morceaux ("Anthem for the Year 2000", "Ana's Song" ou "Miss You Love"), qui démontrent une maturité jusqu'alors inconnue. Tantôt rageur ("Spawn Again"), tantôt doux ("Paint Pastel Princess"), le Silverchair cuvée 2000 s'offre le luxe d'affirmer son identité musicale et évolue avec son public.
Bravo les gars!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2015
Mon album préféré du groupe, d'un genre plus rock alternatif que le grunge des albums précédents. Une belle réussite avant l'album "Diorama" plus symphonique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2001
Ben puisque personne n'a prit la peine d'écrire un commentaire sur cet album, qui en vaut pourtant la peine!! je vais dc le faire, mm + d'1 an après sa sortie. Alors déjà, lorsque le CD commence, on fond, totalement, sur 'Emotion Sickness', qui selon moi est la meilleure de l'album...perturbée, violente mais hyper mélodique, le son de la guitare accompagnée des cordes (pcq il faut savoir que les Aussies ont enregistré ac l'orchestre symphonique de Sydney pr ce nouvel opus) transperce trop!!! On ressent bien les sentiments de D. Johns, chanteur à pb... c'est vraiment différent du Silverchair précédent, bp trop influencé par Korn à ses débuts... Ils prennent, ac ce 3ème album, leur propre voix, au plaisir des oreilles. L'album se continue plus déchiré & plus mélodique, ac qd il faut le son lourd de leurs influences. Une chanson qui se démarque des autres ('Paint Pastel Princess', 'Ana's Song', 'Satin Sheet'...), 'Spawn Again', + speed, on se demande juste ce qu'elle vient faire là, surtout qu'elle donne sur la + calme du CD... Un rappel à "Frogstomp" & "Freak Show" sûrement... quoique + travaillée musicalement... bref, c du bon boulot, le piano de Mr 'Shine' s'harmonise vraiment parfaitement, un bijou.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2002
cet excellent combo n'est ni grunge ni rock ni hard rock il est tous cela à la fois. creatif nerveux,insoluble dans la soupe FM ,un groupe comme on les aimes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2001
Pour moi le meilleur album de silverchair, bien que j'ai hésité entre celui la et frogstomp. On retrouve les vrais silverchair après le décevant Freak Show...trop métal à mon goût. Comme d'habitude, nos petits gars d'australie ont encore su méler avec brio le rock avec des instruments traditionnels et symphoniques. Miss you love est vraiment une superbe ballade et Anthem of the Year 2000 une pure et puissante chanson rock comme je les aime...vivement le 4eme album.........
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2014
On m'a fait longtemps miroiter que j'allais être rembourse ou choisir un autre cd. Sauf que quand c'est anglais et aucune explication . C'est. Impossible.je suis déçu , par leur manque de professionnalisme. Je met une étoile , pour montrer ma bonne volonté
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,40 €
10,00 €
7,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)