undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
7
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,62 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 décembre 2009
ce Passage In time est en fait un "best of" ; pour qui ne connait pas Dead can Dance, cela ne change pas grand chose. Si l'on a envie de les découvrir sans toutefois se payer tous leurs CD, c'est celui à posséder absolument car il rassemble à mon gout les morceaux les plus plaisants de leur discographie. L'ensemble est très cohérent et on n'a pas du tout l'impression d'être à l'écoute d'une compil. Que du bon en précisant toutefois que le style de Dead Can dance ne ravira pas que les fans de musiques ou de chant médiévaux "modernisées" tant les compositions ou les adaptations d'oeuvres anciennes interprétées et chantées de bien belle manière pourront toucher un public pas forcément "spécialiste". A mettre entre toutes les mains sauf peut-être entre celles des amateurs de musique classique et celles de certains puristes qui reprocheront les overdub et autres bidouillages de studio. Mais cela existe depuis que le studio d'enregistrement existe et dans le cas de Dead Can Dance, on ne saurait leur reprocher les arrangements tant ils sont au service de la musique qu'ils créent.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
The Host of Seraphim, Cantara, Saltarello, The garden of Zephyrus, Ulysses, In the Kingdom of the Blind the One-Eyed are kings,Severance, autant de titres par lesquels Dead Can Dance devient et assume son rôle novateur, et tous les groupes gothiques néo-classiques tels Dark Sanctuary les suivront (et leur rendront hommage). Les expérimentations se multiplient, la voix de Lisa Gerrard, déjà ample, souple et ferme comme un serpent, se marie avec les mélodies aux percussions toujours plus savantes de Brendan Perry. Maintenant le duo fait les chœurs. Le goût pour le sacré se manifeste dans le sublime et déchirant Host of Séraphim (qui trouvera son jumeau Summoning of the Muse plus tard).
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est vrai, il s'agit d'une compilation, mais qu'à cela ne tienne, il me semble que c'est l'album idéal pour découvrir DCD. Tout y est ombrageusement étincelant, tant la voix de Lisa que les prouesses musicales de Brendan. Dead Can Dance est un groupe méconnu du grand public mais extrêmement diffusé en télé, puisque bon nombre de leurs morceaux accompagnent des documentaires ou des publicités et même des reportages télévisés !
Alors, si vous ne connaissez pas, allez-y les yeux fermés et gardés vos yeux clôts en écoutant les mélodies presque sacrées du duo Perry / Gerrard.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2011
De là à dire qu'on peut entrer en transe en écoutant cet album, il n'y a qu'un pas.

"A passage in time" créé une ambiance extra-ordinaire et mystique. On a du mal à croire qu'il s'agisse d'une "compilation" (ouhhh le vilain mot) tant les morceaux s'enchainent harmonieuseuement.

Un album qui traverse le temps.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2007
Your pick. Nevertheless, this is a unique collection that takes traditional sounds and expands on them to include different instrumentation, a really exotic voice, and a feel to take you to alternate realities.

The music is not consistent from one track to the next but it is all in the umbrella of Dead Can Dance. To extract what you really want you may need to buy a few of the albums and do a little ripping.

If you are going to buy one album, I would suggest starting with this one. Although I found most track intriguing my favorites are two (Song of Sophia), 12 (The Song of the Sybil) and eight (The Host of Seraphim). The only problem with Song of Sophia is that it is too short.

Track seven (Wilderness) had the sound and feel of a Gregorian chant.

I guess I am a sucker for Lisa Gerrard I am thinking of purchasing "The Mirror Pool". For the most part Brendan Perry and Lisa Gerrard play off one another and picked up most of their multicultural sounds while working in Melbourne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2012
TOUJOURS AUSSI PLAISANT A ÉCOUTER.J'AI DÉCOUVERT DE NOUVEAUX MORCEAUX DE MUSIQUES QUE JE NE CONNAISSAIT PAS.JE SUIS TRÈS SATISFAIT DE CET ACHAT
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2001
Je me suis laissé envouter par cette musique qui me permet de retrouver le même genre d'émotions que dans la B.O. de Gladiator mais avec encore plus de variétés dans les thèmes. Encore merci Sandra de m'avoir conseillée ce groupe si merveilleux et si anodin comme notre rencontre...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,16 €
10,53 €
13,16 €
12,54 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)