undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
30
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,99 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 août 2009
Depuis 35 ans que j'écoute régulièrement cet album, il me parait encore plus beau chaque fois. Avec "unrest" de Henry Cow, c'est vraiment le sommet de cette période de l'histoire du rock où celui-ci venait croiser dans les parages du jazz et de la musique contemporaine. La voix de Robert, les apparitions sublimes de Fred Frith (de Henry Cow, justement), tout est parfait. Bien évidemment, il ferait partie des 10 disques que j'emporterais sur une île déserte !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rock Bottom, littéralement toucher le fond. C'est ce qu'a fait Robert Wyatt, génial batteur des essentiels Soft Machine et Matching Mole (au passage, appréciez le jeu de mot du nom du second groupe) quand, le 1er juin 1973, suite à une cuite ayant particulièrement mal tourné, il perdit l'usage de ses jambes.
Mais, artiste un jour, artiste toujours, incessamment bouillonnant de créativité, désireux de ne pas être qu'un homme en fauteuil, Wyatt se réinvente avec le soutien moral et matériel des nombreux amis qu'il s'est fait dans la scène musicale anglaise progressive et psychédélique alors en plein boum. Et ça commence par un chef d'aeuvre ! Pas son premier album (The End Of An Ear l'a précédé de 4 années), mais le premier d'une carrière proprement dite, le fameux Rock Bottom.
Bien produit par Nick Mason de Pink Floyd, Rock Bottom est un chef d'aeuvre parce qu'il parvient à trouver ce difficile équilibre entre création prospective, expérimentation libre et beauté harmonique, grâce mélodique. Rêveur et pourtant si fondamentalement terrien, entre la terre et l'éther, Rock Bottom est un vrai trip dans lequel l'auditeur doit s'abandonner complètement, se laisser simplement bercer par ce savant, et pourtant si instinctif, mélange d'un jazz hérité de révolutionnaires années 60 et d'une anglicité tellement traditionnelle. Evidemment, il fallut les talents combinés de moult musiciens aujourd'hui encore justement révérés (de Mike Oldfield à Fred Frith, de Mongezi Fezza à Hugh Hopper... excusez du peu !), et la vision constructrice d'un Robert Wyatt dont l'amoindrissement physique a, semble-t-il, participé à l'expansion créative pour que se synthétise cet indubitable moment de magie, cet elfique élan, cette sublime rose d'inspiration poussée dans le fumier de l'adversité.
On ne rentrera pas dans le détail de l'album même préférant laisser aux chanceux qui ne l'auraient pas encore exploré le bénéfice d'une totale découverte, on dira simplement que, tous styles et époques confondus, on tient là un obligatoire, un essentiel pour tout amateur de musique intelligente et belle.

1. Sea Song 6:31
2. A Last Straw 5:46
3. Little Red Riding Hood Hit the Road 7:40
4. Alifib 6:55
5. Alifie 6:31
6. Little Red Robin Hood Hit the Road 6:08

Robert Wyatt - vocals, keyboards, percussion, slide guitar (2)
Mike Oldfield - guitar (6)
Gary Windo - bass clarinet, tenor sax (5)
Ivor Cutler - voice (3 and 6), baritone concertina, harmonium (6)
Alfreda Benge - voice (5)
Mongezi Feza - trumpets (3)
Fred Frith - viola (6)
Hugh Hopper - bass guitar (2, 4 and 5)
Richard Sinclair - bass guitar (1, 3 and 6)
Laurie Allan - drums (2 and 6)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2009
Etant jeune, je n'ai pas une culture musicale immense (bien que pas mauvaise). Mais parmi mes modestes connaissances de la musique du XXème siècle, un disque pour moi sort du lot, me touche profondément, il s'agit de Rock Bottom, de Robert Wyatt. Si il fallait répondre à cette foutue question de l'album à emporter sur une ile déserte, le voilà. Jamais un disque ne m'a procuré cette sensation là, l'impression que même dans la douleur et la souffrance la plus profonde, il est possible de s'élever au dessus de ça et de trouver le bonheur, même si il n'est qu'éphémère. Car pour moi, et c'est un avis très personnel, Rock Bottom n'est pas un disque pesant, dépressif, mais incroyablement lumineux.
A écouter au casque, dans le noir allongé sur un lit ou un canapé.

Et murmurez en même temps que Wyatt dans le morceau Alifib: « Alfie... Alfie...Alfie »...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2016
dans les années 70 'retour en (arrière)
mais c'est quoi cette trompette dans le générique d'une émission fip de Pierre Lattes c'est Mongezi Fezza
mais c'est quoi le "putain de disque"
Rock Bottom de qui? de Robert Wyatt je me souviens avoir couru chez le disquaire avec mon frère a la "recherche" (oui c'était une recherche à l'époque ) le disquaire on l'ennuyais un peu pour qu'il nous fasse écouter les vinyls
chef d'œuvre indispensable
j'écoute toujours aujourd'hui indispensable il faut juste aimer la musique ( ca n'a absolument rien a voir avec la soupe que l'on nous balançe dans les étiquettes a longueur de journée
bt
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2011
Robert Wyatt a une voix unique et ses compositions le sont tout autant et pourront encore s'écouter dans 100 ans. Ce disque se doit d'être possédé par tout amateur de rock progressif.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2007
Ouaaaahhh!!!!!

Enfin j'ai découvert ROBERT WYATT et son rock bottom!

Rock bottom est une des 7 merveilles du monde de la musique!

Dans une vie, il ne faut pas passer a coté, heureusement pour moi a 30 ans j'ai pu écouter ce que je considere au summum du rock indé de ces 2 derniers siècles.

Ce robert Wyatt est un génie ou comment faire de la musique avec son coeur, son ame, sans l'usage de ses jambes.

On ressent une musicalité isolée.Le mec qui bosse seul,entouré de sa femme dans sa grande maison a la campagne, nous livre un album OVNI a tendance jazzy.
Les trompettes sont criantes d'émotion, sa voix haut perché nous emporte tout autant.

Ayant une tendance à préférer (en général) les morceaux sombres et mélancolique, j'aime tout particulierement "Alifib" qui est un morceau troublant, on l'imagine sortit tout droit d'un long metrage de S.KUBRICK.

Robert wyatt et son Rock bottom nous demontre une vision de la musique qui n'est pas prete de se démodé, bien au contraire...

ATTENTION CET ALBUM EST GRANDIOSE!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2003
Ce disque est un monument de beauté triste("Sea song", magnifique et déchirant)et d'originalité délirante. Enregistré alors que son auteur vient d'être paralysé des deux jambes ce disque est aussi un concentré d'émotion pure et à fleur de peau. Un disque totalement atypique qui sera toujours aussi poignant et novateurs dans vingt ans. Plus qu'un CD, c'est un nouvel ami qui rentre chez vous...en général, on a du mal à s'en remettre, surtout la première fois.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2014
Il y a le premier baiser comme il Y a Rock Bottom, un avant et un après
Foin de commentaires très chers
Amicalement
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2015
Tout l'album est parfait, la musique est éthérée, psychédélique, comme celle des grands musiciens de cette époque, comme Pink Floyd.
Robert Wyatt et les membres de Pink Floyd se connaissaient et se connaissent encore (Robert Wyatt est apparu à un concert à Londres de David Gilmour il y a quelques années).
Le monde du Rock psychédélique ou Progressif est petit !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2010
Hors normes et tout simplement un des meilleurs albums du XXe siècle.
Wyatt est un grand musicien mais il est aussi poète.
Le genre de personne que j'aurais envie de mieux connaitre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,58 €
4,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)