undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Early Bird Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce doit être le 5ème album de Popa, « One million broken guitars » sort en 1997 après le fabuleux live « Hit the high hard one », entre temps « the first cuts » compilait les deux premiers opus de notre artiste. Avec sa gouaille agressive, son franc parler, ses riffs tranchants, ses solos énergiques ou coulants, sans fioriture, carré dans la conception, tout en rondeur dans la forme, Popa Chubby confirme son énorme potentiel à produire un blues moderne éclectique et original. L'album commence par l'unique reprise « Nobody knows you... » de Jimmie Cox, le reste est sorti de l'imagination de notre musicien décidément bien inspiré. Et c'est le syncopé et magnifique « real thing », le mélodique « long way home » qui évoque la douleur de l'éloignement, le percutant « protected » et son solo galopant, le blues lent « Nobody loves me.. » classique, avec une belle envolée de guitare, j'en passe et des meilleurs comme on dit, il y a même un morceau avec un dobro coulant « Laya what ya... » et le très rock'nroll "what's your problem ?". Popa change de style avec aisance et varie les tempos blues et rock en insérant du rhythm'n blues et de la soul savamment fusionnés. Pour terminer cet excellent opus, un bonus track en piste 13 « Oh Roger » qui est en fait, un monologue de Popa qui raconte une anecdote concernant le frère de Bill Clinton qui, avec en verre de trop, avait perturbé un concert de notre musicien. Superbe album de 11 titres pour plus de 50mn
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2002
Poppa Chubby s'impose décidément, à mon goût, comme le roi du blues-rock. Et effectivement, que vous soyez fan de blues ou de rock, ou des deux, ce disque ne peut que vous satisfaire ! Du doux et triste "Nobody Loves Me Like I Love Myself" à l'énergique "What's Your Problem" en passant par l'envoûtant "Long Way Home", cet album vous fera passer par toutes les émotions possibles
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2002
Je ne m étalerai pas car cet album est sublime. Les riffs sont incroyables, les solos puissants ryhtmés et novateurs. On a les morceaux dans la tête et on les fredonne à longueur de journées...c'est donc la marque d'une grande production.
Un album pour les guitariste certes mais aussi pour les amoureux du rock/blues. A posséder imperativement!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici