undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
42
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 avril 2010
Je me fait la collection totale depuis le premier,j'éviterai les compilations, inutiles, mais pas les "live"! Le dernier acheté est celui-ci et cela me permet d'apprécier la progression du groupe que j'avais lâchement abandonné après "piece of mind" à sa sortie en cassette...pour m'engouffrer dans le trash américain, le crossover etc (que j'aime toujours)

Un retour aux sources, une cure rafraîchissante de jouvence un plaisir renouvelé à chaque nouvel album de ce groupe mythique, à se procurer d'urgence!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2012
C est vraiment un album génial je le recommande pour tous ceux qui veulent découvrir Iron Maiden =D c est génial =)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2013
Il me manquait encore quelques CD de leurs débuts alors je me les achète maintenant ; les prix sont de plus en plus abordables.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Vraiment une belle re édition pour tous les fans qui se respect je vais enfin pouvoir compléter ma collec \m/
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2010
En 1986, Iron Maiden est totalement crevé. La tournée World Slavery Tour (immortalisée par Live After Death, 1985), tournée promotionnelle de Powerslave (album studio précédent, 1984), a été aussi populaire que longue. Comme le batteur Nicko McBrain le dira par la suite, c'est un miracle que le groupe n'ait pas été 'tué' par la longueur et la grandiloquence de cette tournée (il suffit de voir le livret CD de Live After Death pour constater le nombre effarant de concerts donnés). Jamais plus le groupe ne refera de tournée aussi monumentale.

Totalement exténué, affaibli par la puissance de feu de la tournée qui l'a mis vraiment à plat, le chanteur Bruce Dickinson prévoit de faire, avec Maiden, un nouvel album radicalement différent des précédents. Mais Dickinson pense plutôt à faire un album plus relax, presque acoustique, presque rock pur en fait. Il compose plusieurs chansons. Aucune de ses chansons (j'ignore ce qu'il en est advenu par la suite, de ces chansons) ne se trouve sur l'album, qui porte d'ailleurs le nom de Somewhere In Time, et est en effet radicalement différent des albums précédents du groupe, mais pas pour la même raison. Aucune des chansons de Bruce, donc, ne se trouve sur l'album, et la raison estr simple : selon les autres membres, et notamment le bassiste/frontman Steve Harris, ce n'était vraiment pas une bonne idée d'orienter la musique de Maiden dans l'acoustique ou le semi-acoustique. Steve Harris dira de Bruce qu'il était probablement totalement flingué par la tournée qui venait de s'achever, et ne savait plus vraiment où donner de la tête. Historiquement, cette anecdote est le premier point de rupture entre Bruce Dickinson et Maiden, même si le chanteur restera encore trois albums de plus (et reviendra en 1999).

Somewhere In Time est constitué de chansons composées par Steve Harris, Adrian Smith (guitariste qui signe, à lui tout seul, pas moins de 3 titres), et une chanson est signé par Harris et l'autre gratteux, Dave Murray (Déjà-Vu, par ailleurs le point faible du disque). Avec sa pochette aussi magnifique que remplie de détails (surtout le verso, on ne compte plus les allusions à l'histoire de Maiden, à leurs albums et à leurs chansons), avec son Eddie (mascotte du groupe) transformé en Terminator, Somewhere In Time est un disque innovant. Pour la première fois, des synthétiseurs (bass synth, guitar synth) font leur apparition, et ce, dès les premières secondes du premier titre, le long et super Caught Somewhere In Time (qui possède un solo de guitare magistral en son milieu, vers la quatrième minute).

Le thème principal de l'album est orienté science-fiction : le temps, l'espace. Stranger In A Strange Land possède le même titre qu'un fameux roman de Robert Heinlein (En Terre Etrangère, en VF). Wasted Years, Déjà-Vu, Caught Somewhere In Time, et le titre de l'album font référence au temps. Mais Somewhere In Time sait aussi être plus traditionnel : Alexander The Great, pièce finale, jamais jouée live car trop complexe (et il paraîtrait qu'Adrian Smith ne sache plus la jouer, selon les dires d'un membre du groupe...), parle d'Alexandre le Grand, le fameux conquérant macédonien dont Oliver Stone fera un film relativement pourri avec Colin Farrell. The Loneliness Of The Long Distance Runner porte le même titre qu'un film anglais des années 60, un drame poignant. Heaven Can Wait, morceau un peu énervant, n'aurait pas dépareillé, malgré ses claviers, sur Powerslave ou Piece Of Mind. C'est le classique du disque, mais pas le meilleur morceau. Le meilleur ? Pour moi, Wasted Years, immense chanson assez pop. Ou Stranger In A Strange Land, même style. Deux chansons cultes, aux solo de guitare renversants. Toutes deux signées Adrian Smith. Smith a aussi signé le très bon Sea Of Madness.

Somewhere In Time sera un très beau succès, mais nécéssite plusieurs écoutesp our être bien appréhendé. Complexe, l'album offre 50 minutes futuristes, et propose ni plus ni moins que le futur de la musique de Maiden. A l'époque, ça pouvait vraiment sembler osé, courageux de la part du groupe. Depuis, l'album fait partie des intouchables, au même titre que Powerslave, Killers ou que le suivant, Seventh Son Of A Seventh Son. Grandiose, mais ça se mérite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
l 'age d 'or de maiden 80-88 apres c est devenu un groupe pire que motorhead ou acdc toujours pareil morceaux trops long qui tournent en rond l' imagerie d 'eddie avait assuré déjas le service aprés vente pour dire un mot sur l album arrivée des synthé eightie 's oblige quelques une de leur meilleurs compos un avant gout de leur plus grand album seventh ' son 's qui lui mérite 5 etoiles la suite il suffit de regarder les set list de leur concerts pour comprendre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
toute ma jeunesse envolée.
après avoir acheté "live after death", j'ai trouvé cet album sur Amazon à mon grand étonnement, ce site peut vous fournir autant d'albums (ex depeche mode, cure...) avec des prix attractifs.
RAS sur la qualité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2013
C'est l'un des premiers album ou c'est le premier je sais pas trop mais ça reste du très bon son signé IRON MAIDEN
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2005
probablement le meilleur album du groupe depuis number of the beast, en tout cas celui où le groupe essaye de progresser et d'explorer de nouvelles sonorités. avec toujours le duo smith-dickinson à 50/50 avec harris, c'est un très bon demi-maiden!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2014
Ayant découvert le groupe par hasard, je me suis procuré leurs autres albums qui ne m'ont pas convaincu. Dommage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)