undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 septembre 2008
Si l'on met de côté le live à Dublin, Before landing (en breton "Raok dilestra", en français "Avant d'accoster")) est le premier album rock d'Alan depuis Chemins de terre. Le son a évolué, les musiciens aussi. Seul reste Dan, mais pour la dernière fois.

Alan s'est essayé ici à un nouvel exercice, celui de raconter l'histoire de la Bretagne (deux parties, "Our past" et "Our present"). Côté musique, il a choisi des éléments rock fleurtant bon parfois avec le rock dit "progressif", soit la branche du rock la plus sophistiquée. Ce qui fait que peu de personnes ont vraiment compris cet album lorsqu'il est sorti. Et c'est bien dommage... En fait, le seul point noir de l'album pour moi, c'est le saxophone agressif de "Forbidden roots". Les interventions de la guitare, de la section rythmique et des claviers sont proprement somptueuses ("The Breton kingdom", "The french revolution", sans oublier la harpe sur le doux "Dead for his people"). Pour le reste, Before landing est un album dont l'ambition seule reste à saluer.

A posséder rien que pour la sublime ballade "To Ewan my son", dont le titre parle de lui-même.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)