undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
5
3,8 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Infectious groove est un groupe qui n'a pas reçu le succès qu'il mérite. Cela vient sans doute de sa nature même. "Supergroup" fondé par les deux musiciens de Suicidal Tendencies Mike Muir (chant) et Robert Trujillo (basse) qui souhaitaient poursuivre et approfondir l'expérience funk metal entamée sur l'album Lights....Camera...Revolution! de Suicidal, Infectious Grooves n'est pas un vrai groupe. Ses musiciens sont sans doute tous trop occupé ailleurs pour assurer l'après vente et donné à cette formation l'ampleur et la présence que leur musique pourtant mérite. Infectious Grooves est pour moi ce qui se fait de mieux dans le genre funk metal.

The Plague That...est le premier album de la formation, sorti 1991, celui qui lance l'affaire avec un mélange de rythmiques funk, de riff metal et de chant à la limite du hardcore dans lequel on retrouve le chanteur de Suicidal. L'album enchaîne les morceaux de bravoure entre fusion musicale radicale et humour assumé. Le groupe porte bien son nom et l'écoute d'infectious grooves est rapidement addictif. Seul point négatif à cet album, les interventions de la mascotte débile Sarsippius entre les morceaux. Si c'est drôle à la première écoute, cela devient assez ennuyeux avec le temps. The Plague est un très bon album, qui marque l'époque de ses innovations musicales, mais qui n'est cependant pas le meilleur de la formation. Ils feront bien encore plus fort à mon avis avec leur troisième album Groove Family Cyco en 1994, qui est une vraie bombe sonore.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2012
Leader d'un Suicidal Tendencies en pleine ascension commerciale,Mike Muir embarque son Trujillo de bassiste et fonde ce groupe metal fusion dont "the plague..." restera l'essai le plus probant.
Jamais le bassiste n'aura autant été à l'honneur sur un album(avec dans un autre style le"dégradation trip"de Jerry Cantrell)car,co-instigateur du projet,l'homme slappe avec jubilation, que ce soit sur un"punk it up"tout à l'energie,un"therapy"groovy et dansant dont le tumulte laisse échapper un refrain clamé par un Ozzy Osbourne/cerise sur le gateau ou encore"i'm gonna be my king"dont l'intro semble provenir des cessions de"lights caméra révolution".
"Stop funk n with my head"exume des sons de claviers antiques rappelant la genèse du fonk,"back to the people"distille également ces ambiances"parliament"avec la prod'des années 90 et l'energie hardcore de suicidal;Dean pleasant s'occupe des rythmiques funky tandis qu'Adam Siegel,rescapé d'un Excel en cendres se charge de la saturation,l'album étant agrémenté des interventions de Sarsippius,la mascotte débile d'infectious,crocodile en caoutchouc échappé d'une" ile aux enfants"version ghetto-blaster.1991,age d'or de cette fusion,courant musical qui fit se trémousser les metalleux les plus intégristes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2010
Cet album est une encyclopédie sur le style naissant : le funk métal :
Claviers, riffs métal à la gratte, basse slappée en premier plan, chant tantôt aérien et tantôt bourrin.
Tout est réuni dans cet album pour faire naître un nouveau style : Le Funk Métal
L'idée est venu de Mike Muir au chant et Robert Trujillo à la basse des Suicidal Tendencies. Style donc novateur et sans équivalent pour l'époque car l'album est sorti en 1991.
Et surtout Robert Trujillo démontre, par sa maîtrise de basse, que Flea des Red Hot n'est pas le seul bassiste blanc funky des années 90. Un Feat. de Ozzy Osbourne au chant...
Technique à tous les niveaux !!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2010
Un bon groupe qui grouve bien, mais rien de nouveau artistiquement. Certains morceaux ressemblent beaucoup au premier groupe de Mike Patton, Mr Bungle. La bass est tout ce qui a de plus funk, les riff de guitar sont plutot banal, bref cet album peut plaire aux gens qui ne se lassent pas du metal groovie. Cependant certains morceaux sont tres styles. Si ce genre de music vous plais, des groupes comme primus sont beaucoup plus elabores artistiquements, a mon avis.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2001
Le premier album des Infectious Grooves. Mike Muir aux commandes et Trujillo à la basse. Cet album est destiné aux auditeurs écoutant de tout.Une fusion funk, hiphop, rock... pour tous.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
20,33 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)