undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
9
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:8,09 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 janvier 2002
Vu de loin, les USA produisent pour l'essentiel du rock bon marché, de la pop ultra-marketée ou du country assez désuet. Et voila qu'en 1995, une toute jeune et jolie chanteuse d'Alaska débarque avec un premier album dépouillé, sa voix hallucinante de force et de finesse (passant en permanence de l'un à l'autre), ses mélodies à la guitare simples, douces, irréprochables. Cet album, je ne l'ai pas acheté 1 fois, mais 2 (j'ai fini par le casser à force de le prendre partout). Et sans hésitation : les génies sont rares, plus rarement encore reconnus comme tels ; Jewel est dans ce cas. Pieces of You est de la catégorie des chefs d'oeuvre, avec Sgt Pepper (Beatles) et The wall (Pink Floyd).
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2002
Pieces of you est le premier album de Jewel, et révèle au grand public une artiste exeptionnelle. En écoutant cet album, l'apparente inexpérience de la chanteuse disparaît, et laisse place à son grand talent : une voix magnifique (différente de ce que j'avais pu entendre jusque là) et surtout des textes riches, réellement travaillés. Ils se composent d'un mélange d'expérience personnelle, et une analyse assez philosophique du monde qui nous entoure. Tout ceci est abordé avec coeur et émotion : on sent que la chanteuse se donne à fond dans ce qu'elle dit. Elle apparaît donc comme naturelle et authentique, le genre d'artistes qui, je trouve, manque cruellement de nos jours. Toutefois, cet album souffre de quelques défauts de jeunesse. En particulier, le ton général de ceci-ci est globalement triste et peut amener à un certain sentiment de lassitude. Mais ceci n'est qu'un détail, et ce disque reste d'une qualité inégalée à mes yeux.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2001
Jewel offre ici une musique et des textes remarquables... C'est un album que je qualifierais de "pur". Un vrai bonheur!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2005
Jewel a écrit toutes les chansons de l'album et n'a que 20 ans pour ce premier album! C'est le dernier album que j'ai acheté de Jewel et même s'il est différent des suivants je l'ai autant aimé. Pourtant je préfère les guitars électriques aux guitars sèches mais ce style convient très bien aux chansons. Cela ressemble plus à des petites histoires accompagnées d'une guitar. Certains titres enregistrés en live sont vraiment excellents, c'est plus vivant et convivial (dans le bar-café ou elle à débuté). Finalement les chansons sont toutes différenres "You were meant for me" est la plus pop et commerciale, "Who will save your soul" à trés bien marché alors qu'elle n'est pas formaté pour les "radios" (et tant mieux!)Je vous conseil ses version live qui sont les meilleurs. "Foolish games" est ma préférée les deux versions me plaisent autant (quelle chanson!) "Angel standing by" est l'occazsion d'entendre ses capacités vocales. Sans oublier "Morning song" superbe (elle la chante dans le dvd Lilith fair avec Near you always).
Bref ce premier album est superbe différent des album de l'époque. on le sait que depuis elle a merveilleusement confirmé tout en ne se cantonnant pas dans le même registre c'est ce qui est fort.
Quel dommage qu'on ne l'entende pas à la radio française et à quand un concert en France?????
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2014
Vingt ans de carrière cette année même pour la très grande et se belle Jewel. L'occasion adéquat pour revenir sur ses premiers (gigantesques)pas en portés inspirées comme artistes professionnelles, en coîncidence direct avec les prémices de ses deux décennies de professionnalismes. C'est produit par Ben Keith, toutes les chansons, musiques et textes sont de Jewel. C'est aussi elle qui tient la guitare sèche reine tout au long des additions des morceaux sobres et uniformes. C'est le blues stoique du superbe "Who will save your soul" qui entame et astique les découverte à venir. Titre d'ailleurs repris dans son sublime premier live en vidéo à venir. Puis la chanson titre qui s'ensuit nous enduit de câlineries dans une douce ballade à base de guitare acoustique. Un magnifique cool-arpège de cette même guitare évoque une petite soeur en difficulté, avant qu'un piano ne s'empare du rôle principal, accompagné de cordes qui s'enroulent dans l'émotion sur le sublime et intime "Foolish games". Il décrit avec passion une déclaration d'amour et d'admiration sincère, pleine et sans détour ("Tu étais toujours brillant dans le matin, fumant tes cigarettes, prenant le café. Tes philosophies sur l'art baroque t'émouvais. Tu aimais Mozart et tu en parlais d'un amour unique") Encore deux autres bien belles ballades à la six cordes naturelle sur "Near you always", qui parle des apprêtés du structuralisme du couple à se mettre en route, sur le trimard d'un compagnon à l'organe vital trop large et possessif ("Tes mains sont dans mes cheveux, mais mon coeur est dans tes dents"), ainsi que "Painters", ou comme son nom l'indique, la chanteuse y campe les vertus et les joliesses de cet art suprême. Celui ci escorte ensuite un "Morning son" à base d'un beau et vertueux "Carpe diem" amoureux des plus équivoque et sans aucune nuisance aux alentours ("Laisse le téléphone sonner, laisse revenir le sommeil. Laisse le monde tourner en dehors de notre porte, tu es le seul que je veux contempler") "Adrian" est peut être parmi ses divines mélodies limpides, celle ou sa voix se fait la plus affermie, fine et fragile... et toujours cette guitare acoustique en roue libre et qui scintille ! Une superbe country nous arrive en dixième avec l'attachant "You were meant for me"... utilisé lui aussi lors du fameux live inoubliable ! Puis on repart, non pas à l'attaque, mais en terrain neutre et pacifiste avec deux autres ballades tranquilles et aérées sur "Don't", en chemin vers une autre idylle en forme de supllique, dont elle craint que sa structure basique ne se dilapide ("S'il te plais laisse moi oublier tous ces amours chéris, toute la passion, toute la paix, toute l'épreuve, la souffrance, tous les ciels bleus, là ou tes univers seront ma liberté... ne sais tu pas me laisser plonger dans l'amour avec toi encore"), puis "Angel standing by", qui elle glisse sur les rives du classique et d'une merveilleuse mélodie. Enfin "Amen" ferme les reliefs émotionnels sur une nouvelle lévitation en évasion douceureusement mêlée à la six cordes qui fricote avec d'autres instruments à deux cordes de moins positionnés. En bref, un magnifique album ultra-acoustique, abrégé avec insistance et sobriété sur la guitare non électrifié. Insufflé de mélodies splendides, calmes et limpides. Avec pour finir cette voix divine et la tonalité graduée en invariabilité à tomber en amour tisonné et inaltéré pour le disque vénéré. Et il ne sera pas interdit de jeter un coup d'oeil attentif au livret, avec tous les textes plus une Jewel photographié en jean et pied-nus dans la nature, ou sa beauté de la sorte apposée sur la papier glacé n'en sera que mieux rendue et honorée. Une reussite et une splendeur dorée !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2001
un album remarquable, une voix qui donne des frissons, une guitare légère et douce et une interprète de toute beauté : que demander de plus
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2015
Pour être honnête, je ne connaissais pas du tout Jewel, et la pochette ne me disait rien de bon : une jolie blonde, jeune, certainement une voix pas trop mal, de la pop .... bref, du déjà entendu cent fois. Mais quand on entend "Who will save your soul", on prend tout de même une grosse claque. Cette chanson est magnifique et montre une voix sublime. C'est pour moi la meilleure chanson de l'album, ce qui est finalement très dommageable car c'est le 1er morceau de l'album, et que le reste souffre forcément de cette comparaison. Les chansons sont lentes, donnent une atmosphère d'intimité et ne sont donc pas facilement abordables car, en première écoute, elles se ressemblent toutes un peu. Mais on s'attache finalement à chaque morceau, saisissant au passage tout ce qui le différencie des autres.Je suis d'ailleurs surpris que cet album ait cartonné à ce point aux USA tant il semble réalisé pour une minorité qui aurait été sensible à l'originalité de la chanteuse. Au final, un excellent album, qui ne s'apprécie pas forcément dès la 1ère écoute. Mais je suis sûr que vous serez heureux d'avoir persévéré.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2002
Jewel arrive sur la scène folk avec sa voix de femme enfant,oscillant entre les doux mumures et les cris déchirants.
L'instrumentation souvent réduite à sa plus simple expression-une guitare acoustique-pour mettre en valeur des chansons souvent à texte sublimées par cette voix peu commune.
Cet album simple et dépouillé fait mouche par son originalité.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2003
Cet album est je pense le meilleur qu'elle ait fait car il est totalement accoustique (une voix, un instrument) ; et Jewel n'est meilleure que lorsqu'elle chante sans l'aide d'un groupe ou d'un arrangement quelconque.
La version de You Were Meant For Me de l'album européen (celui en vente ici) est beaucoup plus sympas que celle de l'album américain.
Tous les albums de Jewel sont à posséder mais celui-ci (enregistré à l'age de 19 ans) est d'une pureté rare.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)