undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire Cloud Drive Photos nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici nav_WSHT16 Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
10
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:8,82 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 août 2004
Fan du fameux Joe Satriani (alias "The Satch"),soyez ravis de découvrir cet album,de plus dans cette catégorie de prix!!
Vous ne serez pas du tout déçus du voyage,car c'est bel et bien d'un voyage qu'il s'agit ici,en effet,le Satch nous transporte dans une autre dimension de ses nombreux talents artistiques !
Cet album se démarque de l'habituel et non moins bien heavy metal que l'on peut trouver dans ses albums ordinairement,nous sommes la en présence d'une ambiance plus jazzy avec un groove particulier,très bien mis en forme avec la présence du talentueux batteur français manu katché.Un son feutré et chaud,au grain particulier,qui vous fait voyager sur les ondes sonores d'une autre planète,à conseiller aux inconditionnels de l'artiste et également à ceux qui voudraient découvrir ce dernier,c'est ici une nouvelle fois une demonstration surprenante de son talent et un vrai plaisir pour les oreilles!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2003
Il y'a des albums ou Satriani a tendance à faire en sorte qu'on lui envoit des fleurs à propos de sa technicité, c'est vrai, il maîtrise la guitare, c'est le prolongement de ses mains.
Ici, il laisse place à un style très osé, très posé, j'adore.
La tonalité de sa saturation blues est très agréable, avec cela mélangé avec son jeu personnel, ça donne des thèmes d'un certain classe. Il faut écouter pour comprendre...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Connu pour ses supersoniques et ébouriffantes descentes de manche, et donc son impeccable technique, Joe Satriani est aussi un artiste ayant besoin de se renouveler, de chercher ailleurs les munitions qui feront évoluer son esthétique ou, plus prosaïquement, ayant besoin, pour éviter l'ennui, de se risquer à de risqués paris... Comme sur l'éponyme de 1995 ou, franchement, on peine à reconnaître l'auteur de Satch Boogie ou de Summer Song.
En vérité, c'est l'album que les suiveurs consciencieux du volubile guitar-hero n'attendait pas, un album où Joe se démarque tellement de ce qui a fait sa gloire qu'il devait, forcément, décevoir ses fans les plus zélés. Pourquoi ? Parce que la pyrotechnie habituelle du six-cordiste est remisée en faveur d'un blues un poil jazzé plutôt bien troussé. On sent cependant qu'en sortant de sa zone de confort, ce qui est louable, Satriani se perd un peu en ne convaincant que partiellement. S'il y a d'excellentes choses sur cet album (Cool #9, If, Home, Moroccan Sunset, Killer Bee Bop) il y a aussi quelques plages où l'ennui guette (Look My Way, chantée par Satriani, jamais une bonne idée, Slow Down Blues qui n'est pas intrinsèquement mauvais mais n'en finit pas de s'étirer, Sittin' Around franchement peu inspiré) ce qui n'est pas dans les habitudes de la maison. Mais, avec d'excellents musiciens (la triplette Andy Fairweather Low, Nathan East, Manu Katché en tête) et un reste de tracklist plutôt réussi, on est loin du ratage intégral que certain voulurent dénoncer.
En testant d'autres eaux, une idée qui lui reviendra bientôt en tête sur le versant électronique (Engines of Creation), Satriani a au moins le mérite de tenter, et de globalement réussir sur ce qui reste un album alien (mais pas surfant !) de sa discographie, un album qui ne demande qu'à être réécouté aujourd'hui et séduira ceux à qui les effets de manche tapageurs de Joe déplaisent, ils seront présentement agréablement surpris.

1. Cool #9 6:00
2. If 4:49
3. Down, Down, Down 6:13
4. Luminous Flesh Giants 5:55
5. S.M.F. 6:43
6. Look My Way 4:01
7. Home 3:27
8. Moroccan Sunset 4:23
9. Killer Bee Bop 3:48
10. Slow Down Blues 7:25
11. (You're) My World 3:56
12. Sittin' 'Round 3:38

Joe Satriani - vocals, guitar, dobro, harp, bass (track 11)
&
Andy Fairweather Low - guitar (tracks 1-5, 7-10, 12)
Eric Valentine - keyboard, piano, percussion (track 4), bass (track 4)
Manu Katché - drums (tracks 1-3, 5, 7-10, 12)
Ethan Johns - drums (track 4)
Jeff Campitelli - drums (track 11)
Greg Bissonette - percussion (track 6)
Nathan East - bass (tracks 1-3, 5, 7-10, 12)
Matt Bissonette - bass (track 6)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2003
Sans doute l'un des meilleurs albums de joe satriani mais aussi le plus à part dans sans discographie. cette album est un bon moyen de découvrir et de se mettre de le ''bain'' (de notes) de ce guitariste de talent, pour ensuite passé aux albums plus costauds.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2000
Moins démonstratif que les précédants, c'est un album bluesy que nous propose Joe, et il démontre une fois de plus qu'il maîtrise son sujet. On notera la présence de musiciens francais sur cet album, dont le batteur Manu Katché. A mon avis un des tous meilleurs albums de mister Satch. Hautement recommendable.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fan de la première heure, j'ai toujours adoré la musique de JOE même dans ces tentatives les plus étranges (électro notamment).
Vous comprendrez dès lors comme il m'est difficile de ne mettre que 2 étoiles à ce disque. La raison en est simple, je n'suis pas fan de ce type de blues expérimental surchargé par la batterie du pourtant chevronné Manu Katché si mal assortie à la musique du guitariste: Caisse claire envahissante et cymbale Splash à tour de bras, le batteur finit par me saouler en réduisant l'espace sonore des autres (je suis pourtant batteur).
Quelques morceaux sont bien sûr sympa, "Cool 9", "Luminous Flesh Giant", l'intimiste "Sittin' Round", ou le fluide et somptueux "My World" joué aux ballets par un certain Jeff Campitelli... Ben tiens justement ! Même Joe s'en souviendra (ils jouent même toujours ensemble).

10,5/20
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2002
J'ai eu un avis mitigé sur cet album lors de sa sortie, mais sept ans après je réalise que c'est l'un de ceux que j'écoute le plus. Le son rêche et simple en apparence peut rebuter, mais au fil des écoutes il laisse entrevoir la richesse des compositions comme Cool#9, Morocco Sunset, Luminous Flesh Giant ou Killer Bee Bop. Jazzy, Bluesy, Groovy (Manu Katché à la batterie), Satriany, ce disque marque une nouvelle étape dans l'enrichissement du style guitaristique et sonore du Maître, s'abreuvant à la source de son univers (Beck, Vaughan, Blackmore) et du blues-rock en général (Robert Johnson, BB King).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2014
Satch nous fait vibrer à chaque album. Ce n'est pas mon album préféré mais on se laisse vite emporter par la musique... Satch the best.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bon, Joe Satriani est un très grand technicien de la guitare électrique, un chercheur perfectionniste du son avec effets particuliers, mais on peut lui reprocher d'en faire trop tout en reconnaissant qu'il est devenu une véritable référence parmi les descendeurs de manche à six cordes. Dans cet album, quasi instrumentale, on entend moins de morceaux gonflants, propres à accompagner des reportages de sports ultimes, le style se veut plus abordable, plus bluesy peut-être, et le titre "slow down blues" en est la preuve. Les obsédés de la technique et de la virtuosité calculée seront comblés, les autres comme moi, resteront respectueux devant ce maître incontesté mais ne trouveront aucune émotivité à l'écoute de ces froides compositions dépourvues de feeling.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2013
Perso je suis un peu déçu... Non pas que l'album soit mauvais (on y retrouve les sons et gimmicks types du maitre - sans non plus retrouver l'originalité d'un Time Machine) mais je trouve réellement dommage que Satch n'ait pas profité de la présence de Manu Katche pour donner à l'album (au moins en partie) une orientation fusion. On ne lui demande pas de faire du Holdsworth mais de profiter de l'expérience Jazz de Katche pour sortir des sentiers battus, en terme de rythmique par exemple (voyons Joe, un peu d'arythmie que diantre !) Bref, un album plaisant (mention spéciale aux "ballades") mais à mon avis pas assez à la hauteur du potentiel du staff réuni pour l'occasion. Et vive les Splash de Manu !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)