undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'écris ce commentaire en 2008, presque 20 ans après la sortie de ce disque. Et force est de constater qu'il n'a pas pris une ride. La technique de Joe a certes évolué vers quelque chose de plus cristalin depuis "Crystal planet" (qui porte donc très bien son nom), mais la force des titres composant cet album culte et magistral est encore bel et bien présente. A l'image du titre éponyme, que Joe joue souvent en début de concert, où le morceau prend sa pleine puissance, cet album est une cascade de chefs d'oeuvres emprunts d'un feeling rare, là où beaucoup de ses concurrents ou émules ne font que de la descente de manche rébarbative. Les mélodies de ce disque font directement mouche et ne vous quittent plus jamais. Bon, sur cet opus, Joe chante 6 titres : il faut avouer que le chant n'est pas le point fort du 6-cordistes de San Francisco, mais il s'en tire plutôt pas mal (on ne pourrait pas se passer du bulldozer "Big Bad Moon" !) et puis ça donne du grain à moudre aux fans en concert ! Rapides, lents ou mid-tempo, les 18 titres de Joe sont soutenus par une section rythmique irréprochable, à ses ordres, créant un écrin de 1er choix pour laisser son Ibanez s'exprimer librement. Sans faire de track-by-track, parce-que tout est bon dans ce rêve bleu, je peux dire qu'il y a de quoi souffler la baraque, aussi ne commettez pas l'erreur de considérer ce disque comme un vieil opus à découvrir en dernier ressort après avoir parcouru le coté plus récent du maître, car toute la base est là et n'a pas perdu de sa superbe. Jetez-vous dessus...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Flying...", bien que s'inscrivant comme le parfait successeur de "Surfing..." , se démarque pourtant de son prédécesseur pour plusieurs raisons: La première, évidente, c'est que Joe a fait le choix d'introduire, au milieu d'une majorité d'instrumentaux, d'authentiques morceaux chantés (avec + ou - de réussite d'ailleurs),ainsi de petites pièces musicales fortes inspirées faisant ici office d'interludes plus que de morceaux à proprement parler. Tous ces éléments confèrent à ce disque une grande part de son originalité. Autre élément qui à son importance et qui fait que "Flying..." se distingue encore plus de son prédécesseur, c'est l'apport d'une VRAI batterie, ce qui du coup parvient à renforcer la production et la rend supérieure.
Sans doute un peu moins fou, parce que plus travaillé, " Flying in a blue dream " parvient une nouvelle fois à resserrer les rangs entre délires " guitaristique " ultra maitrisés et mélodies entrainantes, obsédantes et entêtantes, avec l'aplomb (en tout cas le génie) de ne jamais lasser.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2002
Cet album, avec 'Surfing with the alien' est un des albums phares de Joe. C'est aussi le premier où il y a une partie vocale. Il contient notamment le fameux 'Fying in a blue dream', un des plus grands solos du siècle. Presque tous les morceaux sont à écouter et réécouter avec la plus grande attention pour en retirer toute la 'moëlle' tant ils sont riches. Personnellement, je n'ai de cesse d'écouter 'The forgotten 1&2' et 'The bells of lal 1&2'. Les non-initiés apprécieront la musicalité de l'ensemble. Les guitaristes adoreront les parties (très) techniques. Un CD qui ravira tout le monde en somme.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2014
Je ne me lasse pas d'écouter "The Forgotten (Part 2)" A masterpiece, definitely. Adorable. Joe Satriani is a nice guy.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ecrit dans la foulée de 'Surfin with the Alien', son album le plus connu (et vendu), Satriani continue son oeuvre du moment en enregistrant un de ses disques les plus mélodiques et des plus inventifs. Le disque brille surtout pour sa première partie et voit pour la première fois Satriani se risque à chanter sur six titres, avec un succès plus ou moins heureux. En bref, on préfère quand le guitariste se contente de jouer de la guitare et pour le coup, il assume bien sa partition. A signaler que le Satch a enregistré tous les instruments de ce disque qui souffre par ailleurs de quelques longueurs, en particulier sur sa fin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
6,60 €
7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)