Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
6
3,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mai 2005
Ce disque est fascinant et le son remasterisé est excellent et puissant. 6 morceaux de bonheur. Une musique inspirée, pleine d'énergie, de "positive vibes". Des musiciens aux talents d'improvisation exceptionnels. Il faut remettre ce concert dans son contexte, en janvier 1972, à peine plus d'un an après la mort de Jimi Hendrix, au commencement du déclin du mouvement psychédélique, la consolidation de styles nouveaux comme le hard rock, l'émergence de la funk, du disco, la division des genres, le retrait imminent des troupes américaines du Vietnam, la première défaite de la grande puissance, la guerre froide et une déchirure sociale profonde. Le morceau 6, Free Form Funkafide Filth, vaut à lui seul l'achat du disque. En 25 minutes de jam hypnotique et juste quelques phrases, il exprime cette transition vers un monde nouveau.
"The whole world's in trouble,
Running right and left,
You'd better hold on to what you've got brother!
And look out for yourself,
They said you've gotta take care of yourself"
22 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2009
Une rencontre de rêve pour un live d'anthologie. Si on aime un des deux artistes (ou les deux), c'est un vrai régal ! Funky, groovy et rock'n'roll !
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Live!" est un disque important dans la discographie de Carlos Santana.
Dévoré par une consommation de drogue effrénée, incapable de gérer une célébrité qui le dépassait, le guitariste était en perdition au moment où il s'embarqua - fin 71 - avec le batteur/chanteur du fameux Band of Gypsys de Jimi Hendrix (entre autres). Une alliance presque contre nature entre le Mexicain hypersensible et le vaniteux Buddy Miles, qui se prenait encore pour une sorte de Ginger Baker noir.
Pourtant, cette tournée en duo (avec 12 autres musiciens quand même) devait être l'occasion de quelques concerts embrasés comme celui documenté par ce disque à la pochette couleur de flamme.
Tout démarre par un instrumental relativement sage signé John McLaughlin, en guise de hors d'oeuvre. Ensuite, le feu va s'allumer de morceau en morceau, attisé par des percussions démoniaques, harcelées par des cuivres jazzy. On a ainsi droit à une version surexcitée d'Evil Ways de haute tenue. Et, après un Them Changes viscéral, tout s'achève en apothéose avec une jam funky de 25 minutes complètement démente.
Plus soul/africain que latino, ce disque est illuminé par des solis de guitare débridés de Santana, mais aussi du prodige Neal Schon... qui n'avait pas encore 18 ans. Même Buddy Miles se montre à la hauteur de l'événement et martèle ses tambours avec la rage d'un sorcier vaudou en pleine transe.
Quelques mois après ce concert, Santana allait sauver sa peau en laissant (un peu) tomber les drogues pour se tourner vers le mysticisme sous les conseils de son ami McLaughlin. Il enregistrera alors le magnifique Caravanserai et, l'année suivante, l'injustement décrié Love, Devotion, Surrender avec le guitariste anglais.
Jamais plus il ne sera aussi black, soul et roots que sur ce disque sauvage et sensuel, aux sonorités orgiaques, qui reste le témoignage unique d'un moment charnière de la carrière d'un immense musicien.

PS: Live! avait au départ un son assez bourbeux, mais un excellent remastering rend désormais pleinement justice à la musique de Carlos et de son gang de fous furieux.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La première face est très bonne: drivé par l'insubmersible Buddy Miles, aidé d'une armée de percussionnistes et d'une section de cuivres qui sait aussi envoyer de bons solos, ça pète du feu de dieu et ça groove fort. Assez typique de ce que pouvait être les années 70: des musiciens au taquet qui s'éclatent. Aussi typique est malheureusement la face B du vinyle original: l'auto-indulgence pointe sur cet unique morceau (le terme est un peu fort), jam informe de 25 minutes qui n'est rien d'autre qu'indigente et qui rappelle au passage que n'est pas Miles Davis qui veut. Retournons donc nous éclater comme il faut avec la face A.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
Je connaissais l'existence de ce disque depuis sa sortie en 1972. Mais il se trouve que, bien qu'amateur enthousiaste de la musique de Carlos Santana depuis l'origine, accaparé à l'époque par tant d'autres parutions exceptionnelles, je ne l'avais pas acheté. Et je ne l'avais bizarrement jamais acquis et jamais écouté non plus dans les 40 ans qui ont suivi. J'ai réparé cette lacune(?) tout récemment, mais j'aurais dû rester dans l'ignorance de ces morceaux bien trop souvent marqués par l'approximation dans l'exécution et la vacuité du contenu pour le dernier. Peut-être que les spectateurs de cette performance ont trouvé leur bonheur, eux, dans l'excitation du moment? Mais, à quatre décennies d'intervalle, un simple auditeur, même admirateur de l'immense talent du principal protagoniste, se lasse assez vite. Je suis parvenu à écouter les cinq premiers morceaux en trouvant des excuses du style "C'est l'époque qui veut ça, l'ambiance du concert...". Mais le sixième - "Free form...."- est véritablement indigeste: le problème est qu'il dure plus que les cinq premiers réunis. Rien à voir avec le Santana enregistré à "Woodstock" ou avec celui de "Lotus" pour rester dans les enregistrements en concert.
Tout cela AMHA, bien entendu.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2016
Pour celui ci je trouve ça nulle ça n'a pas de fond de relief vraiment et c'est mou une musique poussive
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,00 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)