undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
46
4,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les Ateliers Metallurgiques et Forges Vulcain, dirigées par Sir R. Blackmore et Lord Jon Lord, mirent au point, très tôt dans l'Armement Naval Rock, des modèles de Croiseurs de Bataille et de Cuirassés qui suscitent encore l'admiration de nos jours.

Epaulés par des Marteleurs hors-pairs-à savoir les Paice et Glover War Twins-le Dreadnought "Machine Head" et son "Sister Ship" "Live in Japan" ont tracé un sillon dont les plus anciennes photos un peu passées, couleur sépia, restituent la force inégalée.

Bref, dubo, dubon, que du du bon....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Stop ! Chef-d’œuvre ! C’est simple : tout l’art de Deep Purple résumé sur un seul album. Une somme, une pierre blanche, un pic. On ne réussit un disque pareil qu’une seule fois dans une carrière et Purple ne fait pas exception à la règle. Mais peu importe, en réussir un comme celui-ci n’est pas donné à tout le monde.
TOUT est absolument énorme sur MACHINE HEAD, de la production implacable au son des instruments, en passant par la qualité des chansons, tout nage dans le génie en permanence. Les classiques se bousculent : SPACE TRUCKIN’ et son riff concassé, LAZY et son intro plus longue que le morceau (tant les virtuoses que sont Lord et Blackmore se disputent en inventivité), MAYBE I’M A LEO et son motif en montagnes russes cher à la Purple touch, NEVER BEFORE et ses breaks insensés sur lesquels Ian Paice œuvre tel un chirurgien fou, et de HIGHWAY STAR, que dire ? Un tel impact atteint, de l’intro aux solos (Jimi qui ? Jimmy quoi ? Ne cherchez plus, à cet instant précis, c’est Ritchie LE plus fort de tous !), est quelque chose de surhumain, un exemple de hard rock pur. Et puis, celui qu’on ne présente plus : SMOKE ON THE WATER et son riff mythique. Certains ont beau se gausser, cela reste quand même une sacrée pièce de résistance dans le menu d’un rock dont ce disque compte parmi, allez, la dizaine de pièces vraiment maîtresses. Qui ne l’a pas encore ?
Tops : TOUT !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2003
Que dire qui n'a pas déja été dit par tous les aficionados, chroniqueurs de tous poils depuis la parution de cet album il y a 30 ans ? Chaque morceau a quasiment atteint sa propre légende, de l'historique "SMOKE ON THE WATER" au bluesy "LAZY", en passant par les heavys et speedés "HIGHWAY STAR" (souvent repris par d'autres groupes mais jamais égalés) et "SPACE TRUCKIN'". Les musiciens ont, à ce moment de leur carrière, atteint la plénitude de leur talent, tant sur le plan des compositions que sur celui de la technique. L'intérêt principal de cette édition remastérisée est son livret bien documenté qui explique la génèse de l'album par la petit bout de la lorgnette. Par contre, on aurait aimé des out takes, car hormis "WHEN A BLIND MAN CRIES", aucun rareté à se mettre sous le dent, contrairement aux autres éditions anniversaires. Enfin, on ne va pas bouder son plaisir et écouter en boucle cette merveilleuse galette.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2015
Album culte grâce au titre phare "Smoke On The Water", "Machine Head" fait partie des grandes œuvres du hard rock ainsi qu'aux prémices du heavy metal.
Il a été enregistré à Montreux, au bord du lac Léman, mais dans un endroit assez inhabituel pour y installer un studio : un grand hôtel.
Peut-être que ce sont ces conditions particulières de production qui rendent cet album très abouti tout en restant assez abordable, tant au niveau du prix du CD qu'au niveau de l'écoute.
Cet album a sa place parmi d'autres comme "Who's Next" des Who, "Exile on Main Street" des Rolling Stones et "A Night At The Opera" de Queen. En outre, la qualité sonore de cet enregistrement est remarquable.
Sur les titres "Highway Star" et "Lazy", Ritchie Blackmore révèle son talent de guitariste en proposant des riffs monstrueux.
Alors si vous appréciez le rock sous ses multiples formes, "Machine Head" est pour vous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2008
je possédais le 33t en 1974, et avec mes potes à la batterie et à la basse, ma gratte et moi, on s'éclatait un max... Aujourd'hui, avec ce cd, je me rend compte des prouesses de Blackmore avec sa guitare et son clavier, et je me passe le CD en boucle... Putain, quelle époque formidable...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2014
BIEN SUR TOUT LE MONDE CONNAIT LE RIFF DE SMOKE AND THE WATER MAIS IL NE FAUT PAS S'ARRETER A CE MORCEAU TOUT L' ALBUM EST UNE BOMBE
SURTOUT LE MORCEAU LAZY LA CLAQUE
A AVOIR DANS SA CDTHEQUE POUR TOUT ROCKEUR QUI RESPECTE CETTE MUSIQUE
BONNE ECOUTE
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2012
DEEP PURPLE'S CLASSIC ROCK ALBUM MACHINE HEAD IS FORTY THIS YEAR ! BLACKMORE/GILLAN/GLOVER/LORD/PAICE - DEEP PURPLE (MK2).

RELEASED MAY 1972, FOLLOWED BY THE RAINBOW THEATRE, LONDON CONCERTS JUNE 30TH/JULY 1ST WHERE THEY BECAME THE WORLD'S LOUDEST BAND IN THE GUINESS BOOK OF WORLD RECORDS, THEN IN AUGUST THEY RECORDED THE CLASSIC LIVE DOUBLE ALBUM 'MADE IN JAPAN' AT 3 CONCERTS IN OSAKA AND TOKYO. THE COVER OF 'MADE IN JAPAN' USED AN ON STAGE LIVE PHOTO OF THE BAND FROM THAT RAINBOW THEATRE WORLD RECORD CONCERT.

'SMOKE ON THE WATER' BECAME THE NO.1 GUITAR RIFF OF ALL TIME !!!!!!!

NO.1/MILLION SELLERS/WORLD RECORDS - ALL !!!!!!! *****DEEP PURPLE*****Smoke On The Water (1997 Digital Remaster)Made In JapanGuinness World Records 2012
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
Qui ne connais pas ce groupe d'anthologie! Certes il date des années 70 mais cela n'empêche aucunement de réécouter en CD donc de meilleur qualité.Quel bonheur! Pour les fans et même les autres<3, n'hésitez pas.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Encore plus que "Physical Graffiti" ou "Rocks", "Machine "Head" demeure (à mon humble avis) la référence suprême en matière de hard rock.
Bien que ce disque date de 1973, il sonne encore très actuel (le son est d'une clarté ! et les différents remasters sont totalement inutiles) et n'a pas pris une ride en quarante ans.
Bien sur ce disque contient l'hymne hard par excellence : "Smoke on the Water" mais ce titre emblématique s'il possède le riff le plus connu du hard rock est tout de même inférieur aux autres brûlots qui parsèment ce chef d'oeuvre, à commencer par l'époumonant "Highway Star" qui conjugue à lui seul toutes les qualités de Deep Purple : le chant extatique de Ian Gillan, une rythmique souple et rapide, un solo d'orgue diablement efficace de Jon Lord et bien sur l'historique chorus de Ritchie Blackmore.
Rarement une telle perfection aura été atteinte, avec DP ou tout autre groupe du genre et on regrettera que Purple n'ai pas su nous pondre beaucoup d'autres pépites comparables ("Burn", "Hold On", "Gypsy Kiss") et n'a pas assez souvent utilisé cette ambivalence entre le lyrisme de Lord et l'agressivité de Blackmore, dans certains cas c'est la guitare qui domine, d'autres les claviers.
Mais "Machine Head" ne serait pas "Machine Head "sans le merveilleux "Lazy", un quasi instrumental de génie où pour une fois orgue et guitare se partagent équitablement le travail, "Never Before" et son intro de Roger Glover presque funky, le superbe "Picture of Home" et les cavalcades de Ian Paice, le plus chaloupé "Maybe I'm a Leo" et le final "Space Trunkin'" et son intro coup de poing.
Pas un titre qui ne soit fondamental dans cet album majestueux, pas une seconde à jeter, rien n'a vieilli, nos cinq lascars sont sur un nuage et nos jeunes oreilles (à l'époque) vont se gaver de ce disque historique au même titre que "The Dark Side of the Moon" un an plus tard.
Et je ne parle même pas de l'influence que ce disque aura sur TOUS les groupes de hard rock qui vont éclore dans les trente ans qui vont suivre...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2016
Bonjour, ayant déjà laissé des commentaires à ce sujet et à votre demande, je me demande pourquoi vous me sollicitez de nouveau ? Alors, au cas ou ma première réponse se serait " égarée ", je vais réitérer mes propos : J'ai mis cinq étoiles pour le groupe et la musique ! Par contre, le boitier du C.D était, lui, en miettes !!! Possédant des boitiers vides, je l'ai remplacé, et heureusement le C.D n'était pas abîmé ! Voilà ! N'hésitez pas à me contacter pour vous donner mon avis .... ( sourire... ) ! Cordialement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
9,49 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)