undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
8
3,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 août 2009
Chroniquer positivement cet album ainsi que Human Touch sorti simultanément, semble à contre courant des critiques habituellement et régulièrement entendues ou lues ici et là depuis leur parution en 1992.

Et pourtant, ces deux albums ne sont pas dénués d'intérêt : certes les textes sont dans la lignée de ceux écrits pour le décevant précédent album (Tunnel Of Love), certes le légendaire E Street Band n'a toujours pas été re-convoqué mais deux points très positifs se dégagent de ces nouvelles livraisons du Boss. D'abord, les mélodies sont bien plus inspirées que sur Tunnel Of Love (voir entre autres Human Touch et Man's Job sur Human Touch et Better Days, Lucky Town, If I should Fall Behind et Living Proof sur Lucky Town).

Ensuite la production est revenue à quelque chose de bien plus convenable que dans les années 80 : les guitares sont de retour au premier plan et la batterie a un son... de batterie (!!!).

Enfin, l'inspiration de Springsteen semble de retour dans un registre beaucoup plus roots et rock n'roll et donc bien plus digne de lui. En effet, à quelques exceptions près dont le très dispensable 57 Channels sur Human Touch, il n'y a pas grand chose à jeter sur ces deux albums qui ne sont certes pas les meilleurs du Boss mais pas les pires non plus.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2003
Alors que l'album "Human Touch" était prêt, Springsteen eut envie de retourner en studio pour s'exprimer plus librement, pour se laisser aller à plus de naturel et de spontanéité...bien lui en pris!
Avec "Lucky Town" sorti en même temps que "Human Touch" le Boss nous livre une des premières faces les plus excitantes que le rock nous ait offert (nous sommes encore à l'époque du bon vieux vinyl). Cinq morceaux que l'on rêverait de voir enchainés sur scène...de l'énergie pure, du rock sorti brut de terre sans fioriture.A la première écoute j'étais foudroyé...sur les genoux...je me souviens ne pas avoir retourné le disque avant un moment, ces cinq premiers morceaux ont suffit à mon bonheur pendant quelques jours avant que je n'explore l'autre face!
Springsteen a fait cet album (en quelques jours) pour ses fans alors que "Human Touch" était plus destiné au grand public...Merci!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2009
31 Mars 1992, ce n'est pas un album qui sort mais deux d'ou mon titre de Double Faux Album. Formule explicite car le "faux" caractérise le fait que les deux galettes Springstiniennes ne sont pas vendues ensemble mais bien séparément. "Human Touch" et "Lucky Town" sont les coupables du retour du Boss après près de 5 ans d'absences et, ceux, sans sa formation du E Street Band avec lequel il s'est séparer en 89 après son divorce avec Julianne Phillips. Notons que ce changement à 180 dégrée a été réalisé par la Scialfa qui su toucher le cœur de Springsteen et qu'entre 89 et 92, ils se sont mariés et ont eu deux enfants. De ce fait, la thématique de nos deux albums en présence, « Human Touch » et « Lucky Town » sont les dignes héritiers de l'évolution que le Boss nous avait fait goûter avec « Tunnel Of Love ». En effet, dans ce dernier, il explorait la fragilité du mariage, de l'amour et de ses complexités. Dans ces deux albums de 92, il nous compte la joie du mariage, la vie familiale. On y trouve une maturité des textes, une universalité où tout le monde peut se retrouver. Le mariage, l'amour, la joie d'être Père... tout le monde connait où en fera l'expérience. Aussi, pour moi, j'ai aborder ces deux albums comme un seul. Il ressort un avis très positif de cette écoute.

Concentrons-nous avec ce frère jumeau de "Human Touch"... il ressort que le lyrisme ambiant est d'une force lumineuse, éclairante et aveuglante par rapport à la période Tri-logique des "Born", obscur, sombre et qui puiser sa force dans les situations déprimantes. La Thématique change et poursuit audacieusement la situation personnelle et familiale du "Boss". Il s'ensuit que l'on découvre des textes d'amours, optimistes. Bruce Springsteen nous chante son bonheur et il le fait avec les formes. La principale différence avec "Human Touch" se résume dans la quantité des chansons disponibles. Dans ce dernier, il y en n'avait deux qui auraient été dispensable et qui gâchent l'ambiance et l'homogénéité. "Lucky Town" a la chance d'être composer de dix chansons qui sont toutes légitime, s'inscrivant dans une même atmosphère. Je ne sais si je me fais bien comprendre...

Toujours est-il que cette joie que Bruce Springsteen ressent, il nous la fait partager et quoi de mieux qu'une chanson décrivant de manière explicite ce sentiment. "Better Days" dénote parfaitement cela. Cette chanson évoque la recherche de chacun du bonheur. Le premier couplet évoque un homme qui a l'impression que sa vie est inutile et sans intérêt. La chanson conclut que son propre jugement sur sa vie dépend de chacun et que l'écart entre bonheur et malheur est souvent très petit. Je me permet de reprendre, à mon compte, ce que j'avais pu lire sur un forum de la part d'un internaute qui disait cela :"Vous ne pouvez vous défaire de la plupart de ce que vous avez fait. Mais vous pouvez changer qui vous êtes et où vous allez, en commençant avec votre attitude et votre cœur.". Le Boss, en solo et sans son E Street Band, s'ouvre d'un lyrisme réfléchi, poignant et surtout réaliste sur le bonheur. Il reflète la confession qu'il disposait dans le "Tunnel Of Love" et cette recherche du bonheur ainsi que les choix qu'il faut entreprendre pour y parvenir.

Les autres chansons gravitent autour de cette thématique familiale. "Lucky Town" est rock, fort et aigu. "Local Hero" chante son statut de héros pour beaucoup de gens tout en stipulant qu'il est de plus en plus à l'aise avec ce statut. "If I Should Fall Behind" parle de dévotion pour votre camarade de travail. Grande Ballade typique Springteen. Tandis que dans "Leap Of Faith" & "Big Muddy" chante la foi vous avez mis dans quelqu'un pour trouver le vrai amour. Première plutôt Rock Calme, la seconde Folk Country. "Book Of Dreams" est son jour de noces. Son calme, rythmique posée. "Living Proof" chante la douleur de la perte d'un enfant avec le contexte de la Guerre de Golfe. Chanson qui faut mettre en relation avec le fait que Bruce est lui-même père depuis 90 et 91. Respectivement la naissance de son fils Evan James et de Jessica Rae. Il chante cette réalité avec "My Beautiful Reward" qu'il classe lui-même comme l'une des plus belle chanson qu'il a faite. "Souls Of The Departed" est de la récompense que l'on obtient du bonheur de vie familiale. L'ensemble sonne Rock, débraillé, cool et posé alternant avec des ballades Springtiniennes.

Le bémol que l'on peut reprocher, comme pour "Human Touch", et qu'il n'y a pas de grosses cavalcades Rocks, des gimmicks de folies vous pénétrant la tête et vous obsédant la journée. L'intérêt de cet album se trouve dans les textes qui est une confession de l'artiste et de sa vie du moment. S'adresse avant tout à ceux qui sont déjà familier de l'univers du "BOSS". Le Fan trouvera son bonheur, l'amoureux de musique aussi. L'autre, qui cherche juste du son, ne sera pas satisfait...

Durée : 40minutes - 10Chansons.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lors de la tournée qu'il effectua à la fin des années 80 pour Amnesty International en compagnie de Tracy Chapman, Youssou N'Dour et Sting, Springsteen aurait discuté avec ce dernier. Qui lui aurait déclaré que quelque chose clochait avec sa musique et qu'il lui fallait du changement. On avait légitimement le droit de flipper. Or, quand sort cet album, en même temps que son jumeau schizophrène "Human Touch", après 5 ans d'absence, on pouvait également et tout aussi légitimement attendre un retour tonitruant du Boss qui ferait parler la poudre et cogner les cœurs (affamés, comme chacun sait). Las, Springsteen sembla déboussoler sur ces deux disques, ne sachant trop quelle direction prendre. Systématiquement, "Lucky Town" hésite entre Steve Earle et Bryan Adams. Il y a bien des instruments rock traditionnels, de l'harmonica et même une pedal steel, mais ils sont timidement utilisés. Clairement, Springsteen ne peut jouer totalement la carte du roots car il ne doit pas négliger les radios. Alors les guitares électriques sonnent empesées ou empruntées (à Toto, de surcroit), s'embourbant toutes seules (in the big muddy ?). Il y a également cette batterie qui se contente du minimum syndical, sans panache et en pilotage automatique, pachydermique et sans âme au possible. Les morceaux ne décollent pas, restent au ras des pâquerettes. Sans compter ces nappes de synthés œuvrant en arrière-plan atmosphérique pour envelopper les morceaux. Si elles en soulignent les harmonies, elles alourdissent inutilement le propos, qui continue donc de refuser de décoller. A part Roy bittan, le E Street Band est exclu, le Boss lui préférant de tragiques requins de studio (vraiment merci, Sting !). Non pas que le E Street Band ne soit pas exempt de tout reproche (ce côte parfois balourd et grosse cavalerie un peu bourrine) mais enfin, cela reste un band, un groupe, un gang, des mecs qui jouent ensemble et ramassés, compact. Enfin... L'album commençait plutôt pas mal avec un "Better Days" qui possède de l'allant. Un allant, et après ? La composition reste bien faiblarde tout de même. Mais "Lucky Town", le morceau, déboule ensuite. On retrouve là le Sprinsteen qu'on aime avec ce morceau alerte et racé, cette fois-ci inspiré, le genre de morceau qui vous donne envie de prendre la bagnole pour foncer sur la highway à la poursuite de je ne sais quoi, mu par on ne sait quel désir brûlant. La fuite, élément essentiel du corpus springsteenien... "Local Hero" plombe déjà l'ambiance ensuite, un peu gauche. Mais l'espoir renait avec la magnifique ballade déchirante et habitée qu'est "If I Should Fall Behind". Là, c'est du grand art et on se dit que Springsteen est encore capable de faire passer ce genre d'émotions essentielles. Mais c'est dommage, tout le reste du disque ne vaut pas tripette, les morceaux se révélant bien quelconques et mal fagotés. Inutiles pour tout dire, comme une auto-parodie. A la limite, je sauve "My Beautiful Reward" mais ce n'est pas non plus l'extase, loin de là. Moins long et avec moins de mauvais morceaux que "Human Touch", il n'en reste pas moins que le résultat est maigre et qu'on n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent. A l'époque, quelque part, je me disais que Sprinsgteen avait peut-être déjà tout dit. Presque tout dit en fait, il n'atteindra jamais plus, et de loin, ses hauteurs d'autrefois.
1414 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2015
ça fait du bien de réentendre du springsteen; ça fait du bien de savoir que ça a existé et que la musique américaine est toujours là, immortelle ou presque et continuons le chemin comme il continue le sien...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2013
ENCORE UN BON OPUS ROCK DU PATRON BIEN SUPERIEUR A HUMAN TOUCH AVEC DE SACRES BONNES PISTES COMME LE ROC BETTERS DAYS OU BIEN LA BALLADE MY BEAUTIFUL REWARD.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2011
La première chanson, "Better days", est remarquable, mais dans l'ensemble, ce "Lucky Town" très court (même pas 40 minutes) est un album très moyen. Ce n'est pas le pire du Boss ("Tunnel of love"), mais, franchement, pas de quoi pavoiser, ce disque, s'il s'écoute facilement et est très accessible, n'en demeure pas moins sans surprise, sans grand intérêt. Comme le précédent, enregistré en même temps, "Human Touch", en fait...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2011
D'accord, ce n'est pas le tout meilleur du boss, mais l'ambiance y est...
Côté Amazon, livraison dans les temps, mais le point relais avait déménagé...et le nouveau plan était quelque peu fantaisiste !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)