undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
12
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:17,10 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 novembre 2008
Remasterisé pour les 40 ans du groupe, BAYOU COUNTRY, sorti en 1969, marque la consécration ferme et définitive d'un groupe qui n'en était pourtant qu'à son deuxième album.
Seulement 7 titres mais quels titres:
PROUD MARY - tube repris plus d'une centaine de fois et déclaré meilleur single de 1969 par Dylan lui- même
BORN ON THE BAYOU - avec son riff imparable, sec et aiguisé comme un couteau de chasse
KEEP ON CHOOGLIN' - blues monstrueux et sèverement burné
sans oublier les quatre autres dont une reprise de GOOD GOLLY MISS MOLLY de Little Richard et un BOOTLEG qui aurait bien mérité une face de single.
Ce remaster 2008 n'apporte franchement pas grand chose au niveau du son par rapport au remaster d'il y a quelques années. Comme disait l'autre, la lessive qui lave plus blanc je veux bien, mais plus blanc que blanc, je vois pas ce que c'est.
Donc pas de son plus pur ou autre car le remaster de 2000 était déja parfait. Ce qui change ici, c'est le packaging et là force est de constater que le produit est bien emballé. Livret instructif bien fourni en infos diverses, beau boitier moderne et CD joliment sérigraphié. On est loin de l'emballage peu esthétique des remasters de 2000: emballage noir et sans intérêt, boitiers digipack qui s'abiment vite, et pas de livret.
Autre plus non négligeable, quatre titres bonus très intéressants:
- Born on the Bayou et Proud Mary en live au début des 70's dans des versions absolument extraordinaires
- Crazy Otto, instrumental inédit en live
- et une version alternative de BOOTLEG encore meilleure que la version figurant sur l'album

En défintive, un album majeur dans une version très améliorée. Mais au niveau du son, on est au même niveau que les remasters de 2000.
11 commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2006
...et c'est parti. Apres un premier album reussi mais sans plus CCR trouve avec ce 2eme album le son qui sera le sien desormais.

Brian Jones (des Rolling Stones) écoutait ce disque en boucle juste avant de mourir. Il voulait parait - il monter un groupe dans cet esprit apres s'etre fait larguer par Mick Jagger et Keith Richards.

Une musique sans frime. Une musique que beaucoup ont decrit comme retrograde dans le contexte de l'epoque et qui n'a - soi disant - rien inventé.

Il me semble que si. Ce disque est le metre etalon du Swamp Rock : le rock des marais.

John Fogerty a beau habité la baie de Frisco il est hanté veritablement par les marecages du Sud.

Ca commence par Born On The Bayou parfait construit sur un riff simple.

On enchaine sur Bootleg un rock efficace et tendu.

Viennent ensuite Graveyard une promende sur un bac dans les marais de louisiane et le tube Proud Mary : une ode aux bateaux à roue du mississippi. C'est incroyablement evocateur. On entend l'eau clapoter dans la roue du bateau. Tout cela fait avec 2 guitares une basse une batterie. C'est saisissant.

Puis le meilleur pour la fin. Une course inquiétante dans la moiteur de la Louisiane sur Keep on chooglin' tendu à l'extreme et allant crescendo.

Les 3 prochains albums jouiront d'une qualité semblable voir superireure (dans les compositions) mais aucun n'a pour moi la force évocatrice de celui ci.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce 2ème album de 34 minutes de CCR, sorti en 1969, est merveilleux de simplicité et porté par un single d'anthologie, l'universel Proud Mary, indémodable, intemporel, que l'on ne présente plus. Bayou Country, produit par un John Fogerty super guitariste au look bucheron (avec une belle coupe capillaire « au bol »), compte parmi les meilleurs albums de ce groupe rock tendance boogie-folk-country. C'est l'album qui lance véritablement le groupe californien qui sera l'une des plus grandes formations de l'histoire du rock de la fin des sixties et début seventies. Il faut savoir que le CCR, cette année là, va sortir trois LP, tous aussi exceptionnels les uns que les autres (Bayou Country, Green River et Willy And The Poor Boys), qu'il va accroître sa popularité en participant à Woodstock, en dépit d'une prestation qui laisse à désirer. Bayou Country, à la musicalité très Louisiane, c'est sept titres dont Proud Mary, un Born OnThe Bayou au riff acéré et inoubliable, rugi par la voix rauque et irritée du cadet des Fogerty, les deux titres-jams « mahousse-costaud » de plus de huit minutes, que sont le monstrueux (mais un peu trop long) blues Keep On Chooglin' et le boogie Graveyard Train au riff obsédant. Plus concis, Penthouse Pauper et sa guitare poisseuse, Bootleg. A noter aussi une intéressante et originale reprise de Little Richard, Good Golly Miss Molly. Cet excellent album est soutenu par d'excellents musiciens. Outre John Fogerty, guitariste, songwriter de grand talent et compositeur de tubes hors pair, son frère Tom à la rythmique, Stu Cook à la basse et Doug Clifford à la batterie plongent cet album dans les racines du blues, dans les marais de Louisiane. Paradoxal de la part d'un groupe californien de la côte ouest des States, une côte berçant, en 1969, dans le psychédélisme et l'acid-music...Il fallait oser. C'est une merveille et un disque essentiel.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2014
"Bayou Country", premier des trois disques sortis par C.C.R. en 1969, nous offre des titres d'anthologie: "Proud Mary" que l'on écoute toujours quarante ans plus tard avec le même plaisir, "Keep on chooglin' où John Fogerty nous révèle ses talents insoupçonnés d' harmoniiciste, "Good golly Miss Molly" dont l'énergie brute réveillerait un mort...

Enfin, "Bootleg" qui donnera lieu à de nombreuses reprises spectaculaires dans les vidéos sorties par John Fogerty depuis les années 90.

En 1969, Creedence Clearwater Revival devient le groupe le plus populaire aux U.S.A. On en comprend les raisons en écoutant "Bayou country"!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le premier album de Creedence Clearwater Revival (publié en 1968) a obtenu un succès honorable pour un premier jet et SUZIE Q (dans sa version single) est devenu le premier classique du groupe en faisant une belle percée dans les charts US. Tout l’art de Creedence est maintenant posé (rythmiques implacables, suites d’accords séminales et voix à la puissance calorifère incomparable), il ne manque plus des hits faits maison pour permettre au groupe de grimper les échelons du succès. C’est ici que l’échelle va faire son apparition, mais celle-ci prendra carrément la forme d’un ascenseur !
Groupe californien, CCR puise néanmoins ses influences au plus profond des racines blues (la Louisiane) et à celles en provenance de Memphis du rock n’roll des studios Sun. Jouant ainsi sur un patrimoine fantasmé, Creedence Clearwater Revival projette son deuxième album dans les marécages boueux du delta et touche à la transe vaudou, dès son ouverture, avec BORN ON THE BAYOU, immense ode à l’idiome rural décliné en country-rock obsessionnel avec ses guitares circulaires, puis, plus loin, avec ce GRAVEYARD TRAIN lancinant qui paraît enlisé dans les marais. Seule reprise du disque, GOOD GOLLY MISS MOLLY (Little Richard) en sera la quittance rock, tandis que PROUD MARY («Rollin’On A River…»), hymne classieux entre blues et soul (Ike & Tina Turner ne s’y tromperont pas), ira se percher à la place n° 2 des classements US et en sera la quittance tout court. Cette fois, CCR a bel et bien décollé…
Tops : PROUD MARY, BORN ON THE BAYOU, GOOD GOLLY MISS MOLLY, GRAVEYARD TRAIN, KEEP ON CHOOGLIN’
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2011
Des premières notes aux dernières, on est transporté dans marais, c'est le crépuscule, la journée a été chaude, l'air reste lourd. Un album sans fioritures ni effets psychédéliques mais rempli d'âme, de groove et de blues. Un groupe qui inspira The Gun Club notamment. Un album qui vous emmènera dans le bayou, où que vous soyez. Achetez sans craintes.
Ps: j'adore jouez au tarot en écoutant creedence, essayez :)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2008
Ça fait des années que je pratique ce groupe, d'abord en 45t, puis en 33 , puis enfin en cd's. Et je ne m'en lasse pas. Rangé aux côtés des Stones, Pink Floyd, Deep Purple et autres Black Sabbath, ils ont contribué à façonner ma culture musicale. De beaux et grands moments de musique!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2015
Nous étions en 1971. Avant Iggy, Ziggy et le basculement du monde. J'avais un ami, un seul, qui pensait que - après les Doors - Creedence était le meilleur groupe américain. C'est à dire le meilleur groupe du monde, selon lui. Comme preuve, il me faisait écouter "Bayou Country", et à lui tout seul, il imitait la voix de Fogerty, la guitare de Fogerty, mais aussi les crocodiles et les moustiques presque aussi méchants du bayou. Je le regardais avec admiration, et aussi pas mal de crainte. Je crois que cette musique, avec cette voix de noir possédé, irrité, avec cette rythmique que rien ne semblait pouvoir arrêter, ni même dévier de son chemin, avec cette guitare qui tour à tour criait puis carillonnait, surtout au long de morceaux anormalement longs (justement), me semblait trop grande pour ma petite chambre de lycéen, où la moiteur du bayou n'avait jamais pénétré... Me faisait peur, comme le témoignage plein de superstitions d'un monde trop loin du mien. Mais, dans "Bayou Country", il y avait aussi "Proud Mary", que Tina Turner chantait aussi, mais moins bien, me semblait-il : l'une des plus belles choses que j'aie jamais entendu alors - je n'avais que 14 ans, imaginez-vous. Et "Proud Mary" me faisait songer que, au delà des délires vaguement effrayants de mon ami, je reviendrais un jour à "Bayou Country", et que ce paysage flou, ces hommes aux chemises à carreaux et aux fiers instruments, eh bien, ce serait un peu comme mon pays, comme ma famille. Enfin mon pays, enfin ma famille. Là où mon coeur aurait grandi, là où mes craintes se seraient enfin envolées, tant d'années plus tard. Aujourd'hui, j'ai 57 ans, et la musique de Creedence, ce blues mécanique, brûlant et instoppable, me met le feu au coeur, et aussi les larmes aux yeux. Là est mon pays, ma famille. Où es-tu, mon ami ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2016
c'est de creedance , c'est très bon, mais je me demande si la différence de prix avec le vinyle est vraiment justifiée, il est cette plus clair, le grave plus profond, mais peu etre trop chère pour si peu de différence
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sans doute l'album le plus connu de CCR, 'Bayou Country' n'en est pour autant pas le meilleur de tous. Porté par un single imparable et indémodable ('Proud Mary'), Bayou est surtout un disque remarquable en ce sens qu'il signe la naissance d'un des plus grands groupes de rock de la fin des années 60. Pour autant, les 7 titres qui le composent, bien qu'au-delà de tout soupçon, ne sont pas ce qui se fera de mieux de la part du groupe. Pour cette raison, cet album est un 'must-have' mais on préféra 'Green River' ou encore 'Willy and the Poor Boys', ce dernier étant particulièrement notable de par la maturité alors atteinte par le groupe. Il n'en reste pas moins qu'avec 'Bayou Country', la faute de goût est évitée et on reste dans le haut du pavé. De loin...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €
10,00 €
6,99 €
10,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici