undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce disque n'est pas un best of!Non,il s'agit bel et bien de la b.o du trés controversé "charlotte for ever" réalisé par mr gainsbourg.Un album sortit aprés la polémique "lemon incest",qui visiblement a motivé l'auteur/compositeur à continuer dans la provoc',mais aussi à offrir de trés belles chansons à sa fille qui fait ici un travail remarquable du haut de ses 14ans!L'oeuvre s'ouvre sur le sublime "charlotte forever" qui pour ma part est la plus belle chanson de serge lors de sa dernére période dite "funk".Et c'est bien de "funk rock" dont il s'agit en ce qui concerne le propos musical.Les choeurs sont assurés par les mémes mecs que sur le "love on the beat" de serge,ce qui offre déjà un gage de qualité.En effet,"oh daddy oh""don't forget to forget to me""lemon incest" sont des morceaux géniaux ou la patte de "sergio" se fait sentir à chaque seconde.Et la petite charlotte s'en sort hyper bien sur des morceaux plus perso' comme "ouvertures éclairs""élastique""zéro pointé vers l'infini"(un texte magnifique!),et bien sur "charlotte for ever" qui dépeint l'amour sain entre un pére et sa fille.Alors si l'ensemble se veut assez kitch(pas de doute ce sont les 80's),le tout se laisse écouter avec un vrai plaisir.Et une certaine émotion...un disque à part dans l'immense carriére de serge gainsbourg,que je recommande trés chaudement aux fans du maitre de la chanson française.15sur20.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2015
Bien des années avant son magnifique album "5:55", Charlotte Gainsbourg avait chanté pour son père Serge Gainsbourg le single "Lemon Incest". Controversé pour son texte, bien des rumeurs méchantes et méprisables avaient été lancées à l'égard du compositeur et de la chanteuse. Qui a eu par la suite l'idée de faire le film "Charlotte For Ever" et cet album. Un assortiment de chansons incluant aussi les compositions du film, notamment le merveilleux "Charlotte For Ever" dont la musique reprend une composition d'Aram Khatchaturan. Un emprunt que Serge a fait, comme il l'a avoué dans la biographie de Verlant, en écoutant sa fille jouer le morceau au piano. Tout cela sans prendre le temps de vérifier si des droits existaient encore sur cet Adantino. Ce qui a débouté en un procès que les héritiers ont gagné, obligeant de toute évidence une reconnaissance identitaire du musicien et un dédommagement monétaire. Et, j'espère de la part de Serge, une meilleure attention sur les emprunts qu'il a a parfois tendance à introduire dans ses chansons.

Mis à part ce désagrément, l'album a été quant à lui une excellent réussite. De très belles ventes, un disque d'or et de bonnes critiques sur la voix de Charlotte. En effet, si pour Lemon incest, elle était déjà très bien, avec ces nouvelles chanson, sa voix a pris de la maturité. Très nuancée et musicale, Charlotte possède vraiment un talent pour la chanson et aussi une voix, contrairement à ce qu'un interlocuteur téléphonique désagréable a dit durant une émission sur TV6 où Serge participait (clip sur YouTube intitulé "Serge Gainsbourg Clash sur TV6"). Et si Charlotte à l'époque disait qu'elle n'était pas très bonne, je pense plus que c'était par timidité, gêne et manque de confiance. Et même si cela a pris presque vingt ans avant qu'elle se remette à la chanson, Charlotte a su au final s'affirmer aussi bien comme chanteuse que comme actrice. Ce que Lars von Trier a confirmé en lui demandant de chanter "Hey Joe!" pour Nymphomaniac.

Quant à la musique, de très belles chansons funk avec des airs de saxophone, de piano, de guitares, de basse, et de choristes en arrières fond ressortent du lot. "Charlotte For Ever", "Ouvertures éclair", "Oh Daddy Oh", "Don't forget to Forget me" et "Zéro pointé vers l'infini", chacune dégage une vitalité et une douceur qui me fait dire que Charlotte devrait faire aussi de la narration pour des romans ou des albums pour enfants. Talent très présent dans le film "Jane Eyre" alors qu'elle narrait des passages en voix-off.

Et en MP3, le transfert de l'album est merveilleux et donne une nouvelle forme et vie au premier travail de cette excellente artiste.
Qui signe avec son père une belle collaboration.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2009
Oh Peter, t'as pété un cable? Sous prétexte que ce CD n'a pas été chroniqué, tu veux ramener ta science?
Non, non!, la fée clochette me préserve, c'est juste que c'est dingue!!
Sur le chantier ce matin, enfin la pluie, pas moyen d'enquiller Le Mou'v dans ce trou à rat, j'métais rabattu sur Virgin PUB (Pop-Rock entre 2...), et voilà't'y -pas qu'y z'invitent Machine-chose en Spécial-super'guest, annoncée depuis 1 plombe elle se met à chanter!...
Me retenant au dernier moment de shooter mon Sony, je bascule délicatement l'aiguille sur France Musique qui me dévoile le pourquoi du comment de La Walkyrie de Wagner avec force extraits musiquaux! J'ai une de ces patate!!
"Et ça continue par Chopin", qu'elle dit la Madame...
Bon OK, c'est 'achement bien, inspiré et tout et tout, et puis je prête l'oreille...Mais je connais cette mélodie, c'est chanté ça normalement, une voix fluette, un souffle, la môme Gainsbourg, mais c'est bien sûr!!
Et bien Lemon Incest, c'est en fait du copié collé de L'Etude no3 en mi majeur op.10 de M Frédéric Chopin, vague compositeur Polonais (1810/1849)et juste un peu "père de la technique pianistique moderne"!
Rentré chez moi manger, je me passe en boucle l'abum qui a fait connaitre Charlotte, c'est poétique, c'est touchant, c'est toujours un peu provoc' et y'a jamais une note de trop, Papa Serge l'avait gâtée sa fi-fille!..Carton assuré!
Et ben ce soir, je vais me faire le père Chopin, sûr que s'il avait connu les centrales atomiques, il aurait rempli Le Stade De France avec son piano, sa Fender ou sa Gibson!!
Let the music play!!
1616 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
6,29 €
6,99 €
24,31 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)