Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
25
Definitely Maybe
Format: CD|Modifier
Prix:12,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


le 14 juillet 2017
On ne présente plus ce groupe, au talent multiple, seul dommage que les deux frères Ghallager à cause de leurs différents aient mis fin à cette collaboration extraordinaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 19 novembre 2000
Definitely Maybe, on ne le répétera jamais assez, est le meilleur disque d'Oasis, dans le sens où de A à Z, il se tient sans faillir. Chaque chanson est un tube en puissance et Noel Gallagher aurait pu les sortir en single un à un sans problème. Ça commence très fort avec ce tube prémonitoire, Rock'n'Roll Star, et puis, pas très loin, arrive déjà la plus grande chanson d'Oasis à ce jour (aujourd'hui, le 19/11/00, après je ne sais pas), Live Forever. Liam chante génialement dessus, avec cet accent mancunien qui donne des frissons, ce phrasé qui même aujourd'hui fait toujours son (grand) effet. Up In The Sky, Supersonic, Digsy's Dinner, Slide Away, Married With Children, sont autant de chansons à emmener jusqu'à la mort. A choisir entre celui-là et Morning Glory, mon cœur va donc à cette première livraison. Absolument recommandé. Et puis, peut-on se vanter d'avoir une discothèque digne de ce son nom sans posséder Definitely Maybe chez soi? Non.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 21 avril 2017
Definitely Maybe, un premier album tellement bon que jamais les deux flambeurs de Noel et Liam n'ont pu faire aussi bien, excepté peut-être sur (What's The Story ?) Morning Glory.
Que des titres fulgurants, tubesques, définitifs. Guitares fantastiques, nerveuses ou enjôleuses, chant à la 'je vous hais vous êtes des merdes c'est moi le king' frimeur en diable, rythmique carrée; tout est là.
Rien que le premier, "Rock'n Roll Star", résume à lui seul non seulement la teneur de cet album, mais aussi l'esprit et le style de vie des deux frangins. Et les dix autres sont identiques, chacun d'entre eux pouvant faire un single potentiel sans aucun problème.
On retiendra "Live Forever", splendide ballade rock, "Columbia" aux guitares massives, "Supersonic" évidemment, LE tube ultime et son illustre 'I feel supersonic, give me gin and tonic..', "Bring It On Down" à la limite du punk et du son noisy, "Cigarettes And Alcohol" et son chant façon Sex Pistols, et "Slide Away", ballade aussi réussie que "Live Forever".
Mais sur ce Definitely Maybe, on peut, on doit tout prendre, ça marche à chaque fois.
Si les frères Gallagher foirent quelque peu leurs disques actuellement, il leur reste celui-ci et au contraire des autres, il ne prête le flanc à aucune critique; il est tout simplement légendaire et inaccessible.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 2 juillet 2017
CHRONIQUE DE CYRIL DELUERMOZ MAGAZINE ROCK&FOLK
555 DISQUES, 1954-2014 SOIXANTE ANS DE ROCK'N'ROLL (Rock & Folk HS n° 30 décembre 2014-janvier 2015) - Page 150
OASIS
"Definitely Maybe"
[1994]
On ne remerciera jamais assez Oasis d'avoir redonné une fierté au rock anglais et incité des milliers de gamins à se détourner des machines pour retrouver le plaisir de jouer sur de "vrais" instruments. Grâce à un duo de frères dont la "rock'n'roll attitude" flirte souvent avec la caricature, le binaire d'outre-Manche connaît une embellie digne des plus beaux jours de 1977.
Las de perdre son temps en officiant comme "road guitar" pour les insignifiants Inspiral Carpets, Noël Gallagher décide, en janvier 1992, de s'incruster chez Oasis, le quatuor de son frère Liam qui vivote à Manchester. Dans une ville qui a du mal à se remettre des années baggy, l'aîné des Gallagher dote en une douzaine de mois sa nouvelle formation d'un son et d'un répertoire où les influences seventies (T Rex, Gary Glitter, Slade, etc) voisinent avec les racines sixties (Beatles, Stones, etc). Quant au cadet, sa tendance à avoir l'alcool mauvais lui permet de bâtir une réputation punk à Oasis — il alterne bastons et déclarations stupides et péremptoires — tandis que son inimitable accent prolo de Manchester accentue le côté « brut de décoffrage ». Dès "Supersonic", premier single publié en avril 1994, Oasis se pose en véritable sauveur du rock britannique. « I'm feeling supersonic/ Give me gin and tonic», hurle Liam d'un ton déphasé alors qu'au-delà du mur de guitares dressé par Noël, la rythmique fait bloc. Cette bande de hooligans n'apporte strictement rien de nouveau mais son interprétation agressive et inspirée des vieilles ficelles du rock fait mouche.
Les singles suivants ("Shakermaker" et "Live Forever") confirment son immense talent de recycleur avant de réussir en août 1994 avec "Definitely Maybe", l'album (presque) parfait. En sus des titres déjà standards des singles précités, Oasis n'hésite pas à planter un "Rock'n'Roll Star" en guise de titre inaugural comme pour annoncer cyniquement ce qui sera son futur statut. Peu de répit ou de temps mort sur ce "Definitely Maybe" mais des morceaux agressifs qui pètent le feu, où les Gallagher, toutes griffes dehors, mêlent morgue, assurance et insolence. Grâce à Oasis, Manchester et toute l'Angleterre ont retrouvé en 1994 une petite raison de sourire.

Dans ce numéro de R&F nous aurions aimé lire la (les) chronique(s) de (1994) :
Buddy Guy - Slippin' In
Jimi Hendrix - Blues
The Rolling Stones - Voodoo Lounge
Tom Petty - Wildflowers
Various Artists - Pulp Fiction
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 30 janvier 2004
Les detracteurs d'Oasis diront toujours que le succes fulgurant de ce groupe a ete fabrique de toutes pieces par l'hebdomadaire musical NME, et doit plus a l'arrogance et la grosse gueule des frere Gallagher qu'a la qualite de leur musique.
Erreur, grave erreur. Si Oasis est devenu le plus grand groupe du monde en un temps record, c'est en grande partie grace a cet album. Un album parfait, au nom ideal pour un debut: Definitely Maybe, melange d'assurance et d'inquietude. Un album qui frappe fort, tres fort des le debut avec "Rock 'n' Roll Star", un hymne puissant d'un groupe anonyme qui reve de gloire et qui va l'obtenir. "Live Forever" la ballade ultime, "Supersonic" le titre que l'on ne presente plus, "Bring it on Down" qui fout la peche, "Cigarette & Alcohol", "Slide Away"... que du sublime.
En 1994, alors que le rock est moribond, Oasis sort de nul part avec le single Supersonic, puis quelque mois plus tard "Definitely Maybe". La Grande-Bretagne ne s'en est toujours pas remise. Moi non plus.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 17 mai 2006
Cet album se doit d'être dans toute discothèque qui se respecte.Ca démarre à fond les ballons ac Rock'n'Roll Star et un riff accrocheur trop bon.Shakermaker un peu lent mais elle plait. Live Forever la ballade oasisienne qui tue trop bien chantée et jouée le solo est émouvant.Up in the Sky et son intro beatlesienne.Columbia ma préférée désormais et son petit arpège post solo qui fait penser à How soon is now des Smiths (la chanson thème de Charmed). Supersonic le hit d'Oasis je la trouve planante "I need to be Myself..."Cigarettes and Alcohol fait penser à Get it on de T rex (sur la BO de Billy Elliot) jusque là un bilan s'impose Oasis a une petite tendance à plagier mais c'est tellement bon et les chansons leur sont propre (pour un riff...)Slide Away est magnifique la guitare est excellente et le bonus Whatever (Ya vraiment qu'eux pour se permettre un cd en plus pour une chanson!!!) Cet album est une perle.On me dit Oasis on aime ou on aime pas c'est pas vrai.Et pour ceux qui ne sont pas convaincus écoutez un peu l'album, cet album il est énorme!!!!!Bonne écoute
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 26 août 2009
Avec quelques autres (les premiers Suede et Blur notamment), Definitly Maybe est un des albums fondateurs de ce genre musical aujourd'hui galvaudé et dénigré que fut la Brit Pop dans les années 90. Mais force est de constater que le premier album d'Oasis, groupe alors composé de petites frappes issues du milieu prolétaire de Manchester, résiste plus que bien à l'épreuve du temps : 13 ans après sa sortie, il reste incontournable et l'on ne peut pas en dire autant de la plupart des disques parus sous l'étiquette Brit Pop à cette époque.

D'entrée de jeu, le 1er titre donne le ton : rock n' roll et ambitieux. Car commencer un premier album par un titre qui clame haut et fort « I'm A Rock N' Roll Star » n'est pas anodin et laissait entrevoir, déjà à l'époque, l'état d'esprit des fantasques frangins Gallagher, têtes à claques et coupes Beatles de rigueur. Ce véritable hymne rock n' roll, rentre-dedans et arrogant à souhait, est joué toutes guitares dehors. Après un Shakermaker qui ralentit un peu le rythme, le très Beatlesiens Live Forever enfonce le clou et met l'auditeur face à deux évidences : l'aîné des Gallagher est un génie de la composition et son frangin chante comme aucun autre. Les influences (Beatles et Who en tête) sont ici assumés et revendiquées, ce qui d'emblée, cloue le bec des potentiels détracteurs, et il y en eu... Suivent un Up In The Sky au riff de guitare imparable et un Columbia au final puissant avec son impressionnant mur de guitares. Arrivent ensuite Supersonic, excellent et emblématique premier single, Bring It On Down, moins connu mais tout aussi efficace et Cigarettes & Alcohol, classique parmi les classiques, quintessence rock n'rollesque, tant au niveau de la musique que du texte. Autre pièce maîtresse de l'album, le magnifiquement déchirant Slide Away clos les hostilités électriques avant un Married With Children joué en acoustique.

Quelques semaines après la sortie initiale de l'album, une édition limitée proposera en CD bonus l'efficace single Whatever, nouvelle allégeance aux Fab Four. La tournée qui suivie la parution de l'album, immortalisée par la vidéo Live By The Sea, fut elle aussi un sommet rock n' roll, avec des concerts intenses, tendus et à dimensions humaines, loin des grands messes, plus franchement rock n' roll, auxquelles nous a habitué le groupe par la suite.

Depuis ce 1er album, Oasis a publié 5 albums, simplement bons ((What's The Story) Morning Glory ?,Don'T Believe The Truth), de qualité juste honnête (Heaten Chemistry) ou carrément décevants (Be Here Now,Standing On The Shoulder Of Giants), mais jamais Oasis n'aura retrouvé le génie et l'inspiration qui leur permis en cette année 1994, de terrasser toute concurrence en jetant à la face du monde ce manifeste rock définitif. Et les frasques des frères Gallagher, largement relayées par la presse, ainsi que les incessants changements de personnels, ne changeront rien à l'affaire. Definitly Maybe est et restera l'oeuvre majeure d'Oasis. Un chef d'oeuvre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 6 mars 2015
Dans les temps anciens, les Byrds se demandaient déjà comment faire pour devenir une rock & roll star et plus tard, AC/DC, se heurtant aux mêmes difficultés, devait reconnaitre que c'est vraiment un long chemin pour parvenir au sommet du rock & roll... Alors quand ces branleurs d'Oasis débarquèrent en 1994 en proclamant tout de go : "Tonight, I'm a rock & roll star !", personne ne les pris vraiment au sérieux, surtout que les deux frangins Gallagher se montrèrent d'emblée passablement agaçants avec leur parler gouailleur, leurs mauvaises manières et le big melon qui les faisait déjà se proclamer "le plus grand groupe du monde" . Et pour ne rien arranger, s'ils portaient bien un nom irlandais fameux, ils venaient quand même d'une ville plus connue pour avoir engendré d'horribles groupes de cold wave et de techno pop, plutôt que d'authentiques groupes de rock & roll !

Bref, comme beaucoup à l'époque, j'ai tout de suite detesté ces Oasis mal élevés et prétentieux ! (mais j'avais quand même acheté leurs albums...).

Pourtant, 20 ans plus tard, force est de reconnaitre que ce "Definitely Maybe" est un putain de disque de rock & roll avec sa floppée de titres imparables : "Rock & roll star", "Shakermaker", le grandiose "Live Forever", "Supersonic", "Cigarettes & Alcohol"....Leur second album "what's the story morning glory ?" se révèlera du même calibre avec notamment le génial "Wonderwall" !

Les Oasis étaient super pénibles !.....mais ils étaient aussi super bons !
1313 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 30 novembre 2005
Le premier album d'Oasis a marqué et continuera à marquer l'histoire du rock. Puissant, énergique, tonique ( "Supersonic" ), les frères Gallagher signent là un des meilleurs albums de l'histoire du rock, succédant à Nirvana et son merveilleux "Nevermind". Tout l'héritage est distillé par le très musicophile Noel ( les Beatles dans "Digsy's dinner", les Pistols dans "Bring it on down", les T Rex dans "Cigarettes and alcohol" ( Get it on ), les Smiths dans "Slide away", même Nirvana dans "Married with children" ( à la Come as you are ) et bien d'autre encore ) et mélangé à leur style personnel très tranchant avec la voix nasillarde et délicieusement dégouttée de Liam et les riffs imparables du "Chief" ( "Live Forever", sommet de l'album ). Chaque chanson est un tube, rien à jeter, tout à garder : Oasis marque les 90's de son empreinte !!!
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 8 juillet 2011
Alors que la vague Grunge donne ses dernières notes, c'est en Europe que souffle un vent nouveau : La Brit Pop. Oasis s'imposera dès 1994, comme le fer de lance de cette musique avec ce premier opus.

Tracklisting :

1- Rock'N'Roll Star : Deux Guitares, une basse, une batterie, un voix. La recette est simple, Bienvenue vous écoutez Oasis.

2- Shakermaker : Ambiance pesante au début sur ce morceau, qui semble se libérer dès l'arrivée du chant, de la basse et de la batterie.

3- Live Forever : Pur morceau comme les deux premiers qui fait la part belle au chant.

4- Up In The Sky : Titre un peu plus speed, batterie bien lourde, chant trainard et mélodique.

5- Columbia : Feedback, et guitare torturée, les morceaux se suivent mais ne se ressemblent pas, le chant est excellent.

6- Supersonic : Mention spéciale pour ce titre qui est simplement merveilleux.

7- Bring It Down : Un morceau à voir et entendre en Live, il dépote un max.

8- Cigarettes & Alcohol : Cette chanson résume la Brit Pop, à allier au célèbre "Sex, drugs & Rock'N'Roll", on sent qu'ils s'éclatent sur ce morceau.

9- Digsy's Dinner : Cette song n'est pas sans rappeller les Beatles ou encore John Lennon. L'esprit Anglais est omniprésent.

10- Slide Away : Un refrain dément.

11- Married With Children : Seul morceau acoustique de l'album, les frères Gallagher en pleine action.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)