undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
92
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juin 2003
Une oeuvre Magnifique avec la très belle histoire d'amour incarnée par deux très grands acteurs, la regrettée Romy Scheinder touchante de sincérité et de simplicité et le meilleur acteur français (à mon sens) Philippe Noiret au sommet de son art avant de l'être à nouveau dans "Cinéma paradiso."
Une oeuvre cruelle mais malheureusement vraie, le film est une fiction mais il y a eu de véritables massacres perpétrés par les nazis et notamment à Oradour-sur-Glane, on peut une fois de plus se réjouir de notre vie bien qu'elle ne soit pas toujours rose elle est paradisiaque lorsqu'on prend conscience du douloureux destin de nos ancêtres, de ces gens-là qui ont vécu l'enfer de près ou de loin sous l'occupation allemande.
De plus ce film nous berce grâce à la fabuleuse musique du grand Roubaix au moment des souvenirs de joie dans l'atroce réalité.
Un véritable chef-d'oeuvre qui rappelle la qualité du cinéma français à cette époque par rapport à aujourd'hui...
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 28 juillet 2009
Le Vieux Fusil est un film réalisé par Robert Enrico en 1975, il s'inspire librement du massacre d'Oradour-sur-Glane.
Je commencerai par un rappel historique.

Le 10 juin 1944, le débarquement de Normandie a eu lieu il y a quatre jours.
Les troupes allemandes sont harcelées par la Résistance qui fait tout pour les empêcher de rejoindre le front.
Une section Waffen S.S., pour se venger, va choisir un village paisible et massacrer ses habitants, hommes, femmes, enfants. 642 victimes. Le village est pillé et détruit. Il n'en reste que des ruines et est le témoin de ce crime immonde.

Dans "Le Vieux Fusil", nous sommes en 1944. Le chirurgien Julien Dandieu (Philippe Noiret) vit à Montauban avec son épouse Clara (Romy Schneider) et sa fille Florence. Malgré la guerre, ils ont une vie plutôt agréable et sont heureux. Julien aide la Résistance en soignant les blessés. Mais il s'inquiète de plus en plus des risques qui pourraient peser sur sa famille. C'est pour cela qu'il demande à son ami François (Jean Bouise) de les emmener à la campagne, dans le château familial, pour les mettre en sécurité.
Mais une section S.S., appelée en renfort en raison du débarquement, traverse le village et massacre tout le monde, dont la famille de Julien.
C'est parce que sa famille lui manque qu'il va partir les rejoindre et découvrir les horreurs commises par ces "hommes". C'est lorsqu'il va voir les corps de son épouse et de sa fille qu'il va décider de se venger.
Mettant à profit sa connaissance du château, dans lequel les S.S. se sont installés, il va s'armer du vieux fusil de chasse de son père et exécuter sa vengeance de manière implacable, massacrant un à un les S.S.

Ce drame poignant, dur, violent, qui prend aux tripes de par cette ambiance terriblement pesante est rendu encore plus terrible en raison des multiples retours en arrière, moments où Julien repense au bonheur passé, brutalement interrompus par l'horreur de la réalité présente.
Le contraste entre cet homme adorable, heureux avec sa famille et le justicier froid et méthodique qu'il devient est saisissant.
Et les acteurs. Que dire des interprétations magistrales de Philippe Noiret et de Romy Schneider, comédiens fabuleux, qui nous immergent avec un talent indescriptible dans cette histoire, sans oublier le formidable Jean Bouise, parfait également. Ces immenses acteurs nous manquent beaucoup !
La mise en scène est au diapason, monumentale, qui ne nous laisse pas une seconde de répit, nous entrainant dans la souffrance de cet homme rongé par la douleur, et ce jusqu'à la fin du film.
Quant à la musique de François de Roubaix (décédé peu de temps après la sortie du film), elle est sublime, inoubliable, poignante et colle à la perfection au film.
"Le Vieux Fusil", la première fois que je l'ai vu, a installé un nœud dans mon estomac, qui est restée là tout le long du film...et après. J'étais rivé sur mon siège, le malaise, l'émotion, étaient omniprésents car le réalisme était total.
A chaque fois que je le revois, je ressens cela. Je pense à Oradour-sur-Glane, au fait que les exactions perpétrées par les nazis, les crimes abjects, étaient fréquents durant cette terrible période.

Les récompenses obtenues par le film ont été amplement méritées :
- César du meilleur film.
- César du meilleur acteur (Philippe Noiret).
- César de la meilleure musique.
- César des César (1985).

Je finirai en disant que le dvd est scandaleusement limité, qu'un tel film devrait bénéficier d'une réédition qui lui rendrait hommage, au niveau de la technique (image et son) et des bonus !
2424 commentaires| 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
Qui méritait peut-être un meilleur traitement vidéo. Les scènes sont comme inégalement restaurées. C'est parfois très beau, et parfois très grisouille, sans contraste, manquant de définition. 4 courts bonus, que j'avais déjà vus sur le site de l'INA, là encore, on aurait aimé davantage de documents. L'éditeur aurait pu se donner un peu plus de mal pour retrouver des documents -qui ne manquent pas- sur ce film (Interviews de Noiret, et Schneider notamment) Mais retrouver la sublime Romy Schneider en HD est un bonheur de chaque instant, et l'impact émotionnel de ce film reste énorme, près de 40 ans après sa sortie.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je viens de revoir "Le vieux fusil" pour la énième fois(je ne compte plus), et j'en suis encore ressorti bouleversé. Chef-d'oeuvre de Robert Enrico, ce film fait maintenant parti des grands classiques du cinéma français.

L'histoire maintenant tout le monde la connais: Montauban 1944, Julien Dandieu, chirurgien, envoie sa compagne Clara et sa fille Florence se réfugier à la campagne en son château de la barberie. Mal lui en prend. Un groupe de ss massacre tout le hameau, tuent Flo et Clara après l'avoir violée.
Julien ressort alors le vieux fusil du grand-père et va entamer une vengeance implacable.

Film réaliste sur la fin d'une époque très dure, où les nazis sûrs de leur défaite se sont vengés sur les populations civiles(Oradour-sur- Glane), les scènes de violences y sont parfois insoutenables. Je ne suis pas facilement impressionnable, mais le viol de Clara et sa mort, brûlée au lance-flammes, m'a toujours choqué.

Ces scènes violentes sont adroitement entrecoupées de flashbacks, montrant la vie paisible et heureuse des Dandieu. Clara, toujours riante ou souriante, en tout cas pleine de vie, et Julien fou d'elle.

Le début du film nous présente un Julien débonnaire, ne se mêlant pas de politique et soignant tous les blessés qu'on lui amène, ce qui ne plaît pas aux miliciens. Il est épaulé par François(Jean Bouise), l'ami de toujours et estimé de toute son équipe.

Ce personnage débonnaire va devenir exactement son négatif. Découvrant le carnage de la "Barberie", il prend rapidement sa décision: il les tueras tous. Lui seul,à tel point qu'il éloignera un groupe de FFI pour assouvir seul sa soif de vengeance.

Il sabote le pont au-dessus des douves, coupe l'eau, et passe à l'attaque. Les ss sont coincés et s'affolent croyant avoir affaire à un groupe de maquisards. La terreur change de camp.

Au fil de son combat Julien deviendra de plus en plus violent et parviendra à exterminer tout le groupe. Le chef est le dernier. Julien finit par lui renvoyer sa barbarie en pleine "gueule" en le tuant au lance-flammes.

François arrive avec les villageois et emmène Julien, qui encore sous le choc ne raisonne plus. Lui le chic type, a dû se métamorphoser en tueur implacable pour vaincre ses ennemis. Il a perdu sa fille et sa compagne dans des conditions atroces et il en restera marqué.

Voilà un film dont on ne peut pas ressortir indemne.
Superbe mise en scène de Robert Enrico, interprétation magistrale de Romy Schneider(Clara) et de Philippe Noiret(Julien) qui a bien mérité son césar. Tous deux tiennent là les rôles les plus tragiques de leurs carrières. Romy et Philippe, deux géants qui ont laissé un grand vide dans le cinéma français. Irremplaçables.

Pour finir, la musique de François De Roubaix. Magnifique et douce mélodie accompagnant le générique et les scènes de joie. Elle aussi est devenue un classique de la musique de films.
"Le vieux fusil", un film sombre, puissant, parfois cruel, mais à ne pas manquer.
A vos mouchoirs, j'ai déjà sorti le mien.
1414 commentaires| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2007
Robert ENRICO signait ici une de ses plus grandes réussites de metteur en scène. Les Français ne s'y sont pas trompés : le VIEUX FUSIL demeure un de leurs films préférés.
Le point de départ du scénario est un fait divers : ENRICO avait trouvé dans un journal d'époque, l'histoire d'un homme rentrant chez lui, découvrant sa femme assassinée par deux allemands, encore présents sur les lieux de leur forfait.
Pascal Jardin signe des dialogues inoubliables.
ENRICO réunit deux acteurs merveilleux. Romy Schneider, aux faîtes de sa beauté lumineuse, y incarne un personnage tout en nuances, d'une grande fragilité. Elle est aussi bouleversante que dans LE TRAIN de GRANIER-DEFERRE.
Le rôle masculin devait initialement être confié à Lino Ventura, ENRICO aimant un cinéma d' « hommes » et recourant régulièrement à Lino (Les Grandes Gueules, Boulevard du Rhum...). Mais devant le refus de l'acteur, il orienta son choix sur Philippe NOIRET, pour notre plus grand bonheur.
NOIRET y glisse toutes les nuances dont il était capable : énergie, drôlerie, douceur et une fragilité que le film accentuera jusqu'à son terme.
On a reproché au film une certaine complaisance dans les scènes « dures ». Robert ENRICO faisait un cinéma franc et direct : il traduit à l'image des scènes qui ont pu exister à Oradour. Le film reflète bien l'atmosphère pesante qui pouvait régner dans le Sud-Ouest, dans cet été 1944 où les troupes allemandes refluaient vers le nord.
Le recours au flash-back rappelle les époques de bonheur révolu, et font retrouver à la narration une incomparable douceur.
ENRICO nous présente l'image du désespoir le plus absolu : Julien Dandieu - NOIRET - a tout perdu. Sa vengeance n'y changera rien.
C'est ce sentiment bouleversant qui touche les générations de spectateurs qui ont vu ce film inoubliable.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2007
Voici bien un des plus grands chefs-d'oeuvre du cinéma français, qui, à mon sens, devrait se trouver dans toute bonne dvdthèque et qui se regarde presque chaque année sans jamais s'en lasser. Toutefois, depuis quelques temps déjà, il a été retiré de la vente et il n'est plus réédité, c'est complètement aberrant!!! mais ce qui est encore plus intolérable, c'est de voir les prix exorbitants auquels certains vendeurs peu scrupuleux osent le "proposer". En sachant très bien qu'il est impossible pour le commun des mortels de mettre un tel prix pour un simple disque, alors?, la culture?, accessible à tous?....
22 commentaires| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2003
L'histoire en elle même est à la fois très simple, dure, cruelle et belle en même temps. Ce qui m'impressionne le plus, c'est d'une part la mise en scène absolument parfaite et surtout la performance des acteurs: c'est de loin le meilleur film de Philippe Noiret (à mon sens). Romy Schneider est fidèle à elle même: absolument sublime....
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2013
Attention pour les amateurs de HD, le transfert de ce Blu ray n'est pas en 24 images/sec. Simplement une mise a niveau 1080p du dvd sorti il a peu de temps. Donc publicité mensongère pour "nouveau master". Autant garder son dvd!!Le son a été boosté et sature sur la musique du début!!Rien avoir avec le travail que fait la Gaumont en ce moment.....
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film fabuleux, de ROBERT ENRICO, que j'avais vu lors de sa sortie en 1975 , je viens de le revoir pour la quatrième fois, j'avoue que face au talent de ces deux acteurs remarquables qui ne sont plus, PHILIPPE NOIRET et ROMY SCHNEIDER,et de cette réalisation qui relate hélas des faits atroces ,commis par les nazis à la fin de la guerre ( MAILLE EN TOURAINE, TULLE et évidemment ORADOUR SUR GLANE avec ses 642 victimes ) on ne peut qu'être à la fois bouleversé et écoeuré vis à vis de la folie des hommes.
JULIEN DANDIEU ,ce chirurgien ,qui pratique sa profession dans un climat de tourmente en pleine débâcle allemande ( nous sommes en juin 1944 ) exerce sa profession comme cela doit se faire en médecine sans parti pris ni esprit partisan.
Cet homme paisible,bon et équilibré ,se sentant en danger décide de réfugier sa femme CLARA
et sa fille vers un lieu sur ,où il possède un château ( un bien de famille ).
un jour en leur rendant visite il découvre que ceux-ci ainsi que toute la population du petit village ont été exterminés d'une façon atroce.
Cet homme doux et paisible,fou de douleur se transforme en justicié implacable et arrive à éliminer un par un tous les bourreaux qui se sont adonnés à ce monstrueux massacre.
Non! Ce grand classique de notre cinéma malgré la date de sa création n'a pas pris une seule ride,
il est toujours d'actualité, ce n'est pas du tout une forme de passéisme que de montrer aux jeunes générations ce qui a pu se produire de tragique à un moment donné de notre histoire.
J'insiste avec ma façon de voir ,surtout à une époque ( la nôtre ) où sur notre vieux continent EUROPEEN, sous prétexte d'une crise économique on assiste à l'élection de représentants de partis
néo-nazi dont l'idéologie fit tant de mal sur notre vieux continent.
Pour conclure enfin cette superbe réalisation est un hymne à l'AMOUR profond d'un couple heureux face à la barbarie et à la bête immonde.
Cet excellent film doté de nombreux oscars amplement mérités est à voir et à revoir.
Claude72
2525 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2013
Film exceptionnel parfaitement restauré HD avec un surétui de qualité,
malheureusement le BD est présenté dans un horrible boitier plastique
alors que LCJ m'avait annoncé le contraire, dommage !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)