Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 février 2011
...n'oublie pas d'où tu viens, dit le proverbe.
Après avoir lu le commentaire de "toobadjim", je savais que mes attentes envers ce disque ne seraient pas déçues. Harry Hypolite, qui fut donc le guitariste de Clifton Chenier puis de son fils C.J.Chenier, est né en plein coeur de la Louisiane, non loin de Lafayette, en 1937. C'est à 63 ans qu'il a enfin l'opportunité d'enregistrer ce premier disque sous son nom, une réussite totale et, à bien des égards, le chef-doeuvre qu'y a entendu le précédent commentateur. Quels en sont les ingrédients? Tout d'abord, un homme mûr, tant musicalement qu'humainement, qui a su porter son histoire jusqu'à nos oreilles avec une sincérité remarquable: c'est mon blues, mes amis, prenez-le comme je vous l'offre, semble nous dire Hypolite. L'histoire de cet homme est contenue dans le titre du disque et dans le morceau éponyme. De sa voix rocailleuse et de sa guitare qui présente de superbes atours mais sait éviter tout bavardage inutile (on pense à Jimmy Rogers), Hypolite revendique avec fierté et classe son héritage créole, la musique de ses jeunes années (notamment les louisianais Chenier, Gatemouth Brown et Guitar Slim) ainsi que ses racines de "cul-terreux".
Ensuite, il n'y a aucun faux-pas dans ce disque. Le leader dispose d'une formation dicrète et efficace, qui comprend un très bon second guitariste (Jimmy D.Lane, fils de...Jimmy Rogers), un organiste et une rythmique. Chacun occupe son poste à la perfection et les crapauds-buffles n'ont qu'à bien se tenir. Les compositions amenées par Hypolite sont très sobres, avec un fort goût de "reviens-y". Le reste du répertoire consiste essentiellement en des compositions du grand Clifton, ce dont on ne se plaint pas. Et puis, il y a ces passages chantés en français créole, incompréhensibles mais irrésistibles! Tout comme ces rythmes typiquement louisianais si propices à la danse.
A l'évidence, Harry Hypolite est un musicien qui n'oublie pas d'où il vient et qui ne se hasarde pas non plus sur des chemins sans issue. Ce grand disque, qui n'échappera pas aux amateurs du blues le plus authentique, en apporte la preuve.
33 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2003
Ne passez pas à coté de ce chef-d'oeuvre,Harry"Big Daddy"Hypolite ex guitariste du grand Clifton Chenier nous sort le grand jeu,ce disque est énorme,authentique,lumineux. Bon dieu achetez le et faites le savoir.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)