undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
6
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juin 2009
Autoamerican est la suite logique de "Parallel Lines" dans l'évolution du groupe vers un style de plus en plus proche de la new wave des 80s.
Album réussi, plus cohérent que "Eat To The Beat" qui est une sorte de compilation un peu hétéroclite.
"Rapture" est le titre phare de l'album, synthèse réussie de rock, de disco et de rap qui marque l'entrée dans les années 80 et la new wave.
Autres réussites, "The Tide is High" au rythme reggae, "T-birds" qui rappelle le "wall of sound" de Phil Spector.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2014
AutoAmerican marque la fin de blondie en tant que groupe, lessivé par un rythme de production stakhanoviste et les pressions habituelles de l'industrie; les égos s'affrontent, bientôt suivront des escapades en solitaire de debbie harry et jimmy destri et l'album hors de propos de la reformation avortée avant le split final (le comeback de 1999 est une autre histoire)
comme chaque album du groupe depuis parallel lines inclus, celui-ci est hétéroclite et inégal avec des fulgurances qui alternent avec des gros loupés. la vraie particularité de AA est d'etre enregistré à los angeles, endroit furieusement exotique pour un groupe avant tout new yorkais, par la volonté du producteur mike chapman qui offre ici un fabuleux wall of sound très bien rendu par ce remastering soigné; il fallait au moins ça pour une galette dont le modeste concept est de présenter un panorama de la musique moderne et urbaine, pas moins ! le résultat tient plus de l'auberge espagnole qu'autre chose avec un prétentieux instrumental d'ouverture qui se vautre dans le ridicule pompier et dévoile cruellement à quel point le succès peut donner le melon(europa); une tentative pénible de cabaret années 20 (here's looking at you); un essai balourd et pitoyable de titre jazzy (faces); une pathétique tentative de restitution d'un titre 60's à la beach boys/phil spector(t birds) et une très inutile reprise d'une torch song en final où debbie harry semble vouloir inviter l'auditeur de l'époque à la suivre dans sa future carrière solo (follow me)
pour le reste, heureusement, il y a du bon : le rock nerveux qui pastiche le garage de "walk like me", la pop latino versant mariachis de "go through it", le disco-funk robotique à la bowie de "do the dark" et du très bon : le funky rock de "live it up", la reprise calypso-reggae d'un titre de john holt "the tide is high", la pop luxuriante de "angels on the balcony" et le funk rap somptueux de "rapture".
cet éclectisme a été reproché à blondie qui ont toujours peiné surtout aux états unis pour etre pris au sérieux. aujourd'hui intégrer des éléments dance pour un groupe pop rock blanc parait naturel et c'est tant mieux. meme si blondie n'ont pas été les seuls à jeter des passerelles vers les musiques noires, ils ont été les premiers à permettre un crossover et apporter au grand public blanc hétérosexuel américain des sons connus des seules communautés noires ou gays underground.
les bonus sont excellents avec la fabuleuse version maxi de "call me", fruit de leur collaboration avec gorgio moroder et la mélancolique bside "suzie & jeffrey" avec comme seul regret : l'absence du discomix de "live it up".
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
Superbe album également avec le superbe hit rapture un pur bonheur de le réécoute je le recommande avec plaisir .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les années 80 débutent et il semble que Blondie n'est plus grand chose à prouver. A l'énergie (punk)rock des premiers albums a succédé un rock plus pop et plus fédérateur. Avec "Autoamerican", Blondie glisse vers une pop "sympathique" mais plus très énergique et originale. C'est "propre", bien produit, bien lisse. "Rapture" est un titre intéressant, mais le rap existait bien avant les années 80. Après s'être essayé au disco et au reggae, "Blondie" a eu le mérite d'explorer un nouveau chant musical. Bref un album sans relief qui lorqne vers cette New Wave des années 80 qui a définitivement absorbé et digéré l'enthousiasme et l'euphorie de la fin des années 70 (j'y étais).
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2010
Aussi bons qu'énergiques, "Parallel Lines" ou encore "Eat to the Beat", auront suscité une reconnaissance mille fois méritée pour ce groupe américain.
Des mélodies rageuses mais sans cesse inspirées, un tempo littéralement increvable, une chanteuse charismatique, aussi belle que dotée d'une voix exceptionnellement précise, sensuelle et efficace lorsqu'il s'agit de donner dans LE rock, le seul, le vrai...

"Autoamerican" allait, bien malgré lui, provoquer le début de la fin.
Peut-être lassé par le succès rock de ses débuts, BLONDIE décida visiblement de modifier de fond en comble son approche musicale pour se lancer vers un éclectisme débridé.

Certes, cet album eut ses deux succès notables (#4 : The Tide is High - #8 : Rapture), mais à part cela, que retenir... hum !

#1 Europa : instrumental pompeux digne d'un peplum, en total porte-à-faux avec la marque de fabrique "BLONDIE" ;
#2 Live it up : ça débute tels les anciens albums, mais le soufflé retombe de suite dès les premiers accords : guitares ou batterie discrètes (quelle désillusion par rapport aux deux précedents albums), rythme mou, que se passe-t-il donc ???
#3 Someone here's looking at you : ambiance cabaret des années 30 : mais où Diable sommes-nous tombés ???
#4 The tide is high : hit-reprise aux consonances calypso-reggae, certes, mais c'est fort commercial au final, encore une fois loin de ce que l'on connaissait via les anciens enregistrements ;
#5 Angels on the balcony : excellente intro, mais même remarque que quant au #2;
#6 Go through it : imbuvable, avec ces trompettes stupides en arrière fond !!!
#7 Do the Dark : à la rigueur, mais toujours ce son tronqué, cette mélodie délibérément escamotée ;
#8 Rapture : melting pot de divers styles musicaux - les 2 premières minutes sont de très bonne facture, mais rien de mémorable au final ;
#9 Faces : #3 bis - passons vite !!!
#10 T-Birds : on revient enfin à BLONDIE des jours anciens, mais ce son, cette production sont décidément décourageants...;
#11 Walk like me : un des meilleurs morceaux du CD, digne du passé ! ;
#12 Follow me : soit cette chanson est sublime, soit elle est "super-ringarde" - j'ignore dans quel camp me ranger... ;

Voilà pour ce qui concerne le LP original.
Si néanmoins vous voudriez acquérir ce laser (ce qui est votre droit après tout), je retiendrai quand même mes louanges SINCERES pour le #14 "Suzy and Jeffrey", Face-B de "The Tide is High", mais morceau chargé d'émotion (en particulier quant au refrain) et doté d'une mélodie enfin excellente. Il était temps !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2004
Que peut-on dire à propos de « Autoamerican » ? Quand même moyen par rapport à ce qui a été fait précédemment, bien que « The tide is high » et « Rapture » soient des tubes incontournables. A noter tout de même que « Rapture » est un des premiers titres à avoir marqué l'apparition du Rap.
Quelques titres de cet album ne sont pas mal non plus comme « Live it up », « Angels on the balcony », « Go through it », « Do the dark » et « Follow me ». Une chance que l'on peut compter sur des bonus rares pour compenser tout cela et notamment « Suzy and Jeffrey » et les versions longues de « Rapture » et « Call me »(un autre tube incontournable qui à l'origine n'était même pas inclus dans cet album).
Pour tous ceux qui veulent élargir leur collection de ce groupe mythique punk, cet opus est l'idéal. Ce qui ne veut pas dire que cet album n'est pas exceptionnel. Bien au contraire !
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)