undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,23 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juillet 2003
Non content d'illuminer la voûte céleste, Arcturus est l'une des étoiles les plus brillantes du monde musical. A chaque nouvel album, ces talentueux musiciens - issus de formations non moins prestigieuses (Mayhem, Ulver, etc.) nous desservent quelque chose d'unique et de novateur. Après la théâtrale et avant-gardiste « Masquerade infernale » sortie en 1997, on se demandait vraiment ce qu'ils allaient bien pouvoir inventer. Dans « The sham mirrors », les guitares - au son monstrueux - reviennent au devant de la scène avec des riffs plus accrocheurs, notamment dans « Collapse generation » et dans « Radical cut ». Dans ce dernier, Ihsahn - du légendaire Emperor - apparaît en guest-star et nous gratifie de son chant black caractéristique. Les claviers sont dans l'ensemble plus progressifs avec des envolées virtuoses - tout comme les guitares. Contrairement à son prédécesseur plutôt ancré à la fin du XIXème siècle, « The sham mirrors » est davantage tourné vers l'avenir avec l'inclusion de sons et rythmes modernes (Nightmare Heaven). A propos de rythmes, le jeu d'Hellhammer est comme d'habitude époustouflant de précision et de subtilité. Quant à Garm, son chant est remarquable et ses délires vocaux toujours aussi jouissifs. Arcturus a à nouveau réalisé un chef d'œuvre incontournable, à la fois moderne et orchestral, avant-gardiste et bien metal.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
D'un point de vue purement instrumental l'ensemble de la discographie d'Arcturus est irréprochable, mais pour ma part j'ai énormément de mal avec les vocaux d'ICS Vortex. Alors que pour ce qui est de la "période" Garm aka Kristoffer Rygg on est en plein dans la perfection comme à chaque fois que le bonhomme pose sa voix quelque soit le projet... Cet album est sans nul doute le meilleur des norvégiens !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,10 €
20,07 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)