undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
14
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:17,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 décembre 2009
Abbado a gravé une anthologie d'une grande finesse, avec une passion toute méditerranénne. Il n'aborde pas cette musique comme une horloger à la manière d'un Boulez ou d'un Monteux. Les timbres n'évitent pas la séduction capiteuse, et le rythme toute en souplesse propulse les arabesques avec subtilité. Une intégrale magique et moderne. Abbado prouve encore une fois son génie de chef.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La couleur orchestrale que Ravel donne à ses oeuvres est unique. Ca emprunte à la chaleur des fauves, au bleu de Cézanne , aux explosions en myriades de points de Signac. Son sens de la mélodie, son élégance, sa façon de juxtaposer chaque partie musicale en font un des plus créatifs musiciens du monde occidental.

Abbado amène le LSO à saisir cette chatoyance avec un enthousiasme et une fougue mémorables. Ravel, c'est élegant mais roboratif ("Le Boléro"), subtil ("Ma Mère L'oye"), charpenté ("Le tombeau de Couperin"), mélancolique et dolent ("Pavane pour une infante défunte").

D'autres interprétations sont excellentes, d'autres chefs brillants (Munch, Boulez, Bernstein). Abbado réussit pourtant le tour de force de maintenir une direction de haut vol tout au long de l'intégrale. Ca vaut le coup d'être écouté ad libitum.
11 commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Abbado et le London symphonic orchestra ont réalisé ici un des plus beaux coffrets de l'intégrale orchestrale de Maurice Ravel. Elle mérite de figurer dans toute bonne discothèque classique surtout si vous aimez la musique française.
Les grands classiques comme le bolero, Ma mère l'oye, le tombeau de Couperin ou Daphnis et Chloé sont sublimés par des sonorités de rêve et un orchestre en parfaite accord avec l'esprit de Ravel. La valse ébouriffante et inquiétante est ici au sommet de la discographie tandis que les oeuvres consacrées à l'Espagne bruissent des percussions primitives si chers à Ravel.
Toutefois, je placerai ce coffret un peu en retrait du coffret de 3 CD que Jean Martinon avait enregistré en 1975 à l'occasion du centenaire de la naissance de Ravel, avec l'orchestre national de France. Le prix du coffret est actuellement dérisoire, le son superbe, l'esprit typiquement français et une interprétation fabuleuse en font un must.
A tout prendre achetez les deux coffrets vous serez comblés de toutes les façons.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2015
Cela va faire un siècle que ceux qui savent écoutent, dégustent plutôt que font des phrases... avec Claudio Abbado à la tête du London Orchestra, qui plus est ! la cause est "entendue". Je peine à ne pas me montrer un inconditionnel de Ravel ; Jamais cinq étoiles, c'est le parti que j'ai pris. Pourtant, parfois...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2015
Extraordinaire interprétation d'Abbado , au sommet de son art. Ces œuvres très difficiles à exécuter , exigeant de tous les pupitres des trésors de
virtuosité, sont rendues avec maestria et la qualité de la prise de sont est digne de tous les éloges. Brillantissime !.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2010
J'ai fait confiance aux commentaires déjà présents lors de l'achat et je ne suis pas déçu. Merci à eux donc :)
Rien à redire sur ce triple CD... hormis peut-être une pochette des plus insipides comme souvent dans cette collection. Mais bon l'essentiel, la musique, est de qualité.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
Ravel est un enchantement et en particulier la musique pour orchestre. Ce disque est une pure merveille à abuser sans modération...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dites moi mes ami(e)s. Passe encore de considérer que les concertos ne sont paas de la musique d'orchestre. Mais ... Est-ce que je rêve, ou est-il exact que la Rhapsodie espagnole ne figure pas dans cette intégrale? je ne la vois nulle part. Un des commentateurs complimente l'interprétation des pièces d'inspiraion espagnole, mais je ne vois que l'Alborarda del Gracioso. Merci de me détromper si besoin.

PS 1 _ 5 étoiles pour avoir entendu des extraits à la radio et puis si Abbado était mauvais, çà se saurait ...)

PS2 - Pour ceux que la lecture des partitions d'orchestre intéresse, elles sont pour l'essentiel disponibles sur IMSLP.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2009
Difficile d'en dire plus.
Si vous aimez Ravel, ou si vous êtes tenté par son œuvre orchestrale, vous avez là une remarquable interprétation.
On peut simplement regretter que notre musique soit mieux servie par les orchestres étrangers (idem pour Berlioz : intégrale de Colon Davis avec le London symphonie orchestra.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2011
D'abord, merci aux autres intervenants qui ont influencé mon achat ;-)
Ensuite, au sujet de l'interprétation de C.Abbado, disons qu'on a ici le sentiment d'écouter Ravel pour la première fois. Ca donne l'impression d'une brise d'avril, fraiche et parfumée qui vous fouette le visage. On a la tête qui tourne un peu, puis on se sent léger comme après une course dans la campagne : c'est du plaisir !
Il me semble que c'est exactement l'esprit subtil et aérien de Ravel qui se déploie sous la baguette d'Abbado. C'est un sortilège ?
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)