undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
23
3,9 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,02 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2012
Même s'il s'éloigne du roman original de H G Wells et du magnifique film éponyme de 1960, cette relecture de La Machine à explorer le temps n'en demeure pas moins fréquentable grâce à un scénario qui rend tout de même hommage à l'univers imaginé par le père de la science-fiction moderne (d'ailleurs c'est son arrière petit-fils qui est aux commandes de ce long-métrage de là son originalité).
Le film contient la dose d'aventures et de merveilles attendue, avec des effets spéciaux modernisés de toute beauté et un scénario qui reste limpide. Ce n'est peut-être pas un grand film mais c'est un très bon film pour qui aime laisser divaguer son imagination.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2002
Ce film a connu un relatif échec en salle parcequ'il s'éloigne des poncifs du genre, alors qu'il est un petit bijou. Les personnages sont convaincants, les décors et les effets spéciaux particulièrement réussis, et l'histoire nous laisse le temps de découvrir les personnages en profondeur. Surtout ne manquer pas la séquence du voyage dans le temps, elle est pleine de poésie et très impressionnante.
0Commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ne comparons pas trop ce "Time machine" de 2002 avec celui, plus poétique, de 1960. Là où George Pal avait privilégié la lenteur et la nostalgie du passé futur ou du futur passé, Simon Wells, petit-fils de H.G.Wells, rend hommage à son aïeul en mettant du piment, de l'audace, de l'action et de sacrés bons effets spéciaux et décors.
Là où les nuisibles Morlocks se cantonnaient à des apparitions furtives et peu convaincantes en 60, ceux de 2002 foncent, sautent, crapahutent de toutes parts à la recherche de leur nourriture et des doux et innocents Elois.
Guy Pearce est magnifique en héros victorien et son interprétation sans faille nous rappelle au passage qu'avec "Memento", "LA confidential", "Ravenous"..., cet acteur au charme rétro est un franc tireur: le spectateur lambda ne peut que s'identifier à lui.
Etant de ceux-là, j'ai adoré ce DVD, à la musique somptueuse et à la rigueur magique, pour un film de commande.
Plus proche du roman d'H.G.Wells, sa fin correspond bien à l'esprit du livre, sans trahir le spectateur. Excellente séance à tous et toutes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film est convaincant, même s'il n'est pas un de mes préférés au sujet du voyage dans le temps et des paradoxes temporels. Là n'est d'ailleurs pas le propos du film, histoire d'un homme qui cherche à réparer ce qu'il considère comme une faute personnelle et qui va fuir en avant dans le temps, accidentellement, en essayant de comprendre. Pas sûr que le spectateur ait bien compris son fameux "What if..." dont un scène coupée du début donne un début de solution. Pas sûr non plus que l'on ait bien respecté l'esprit de l'oeuvre corrosive de HG Wells qui a produit cette fiction pour faire une analyse des comportements humains et de la dérive sociale de ses contemporains en formant des castes spécialisées. Entre les caricaturaux gentils Elois pacifiques et monstrueux Morlocks guerriers, la nuance n'a pas sa place. Sans doute non plus l'intervention de ce troisième luron possédant des pouvoirs psychiques permettant de contrôler les populations. Pour autant, ce "troisième type" donne une parti des clefs du film avec une scène assez analytique sur ce qui aurait pû se passer si notre aventurier du temps s'était concentrer sur une vie familiale paisible au lieu de se jeter à corps perdu dans ses recherches. C'est peut-être par là, et par ces scènes un peu tirées, que l'on peut voir l'ombre du livre de Wells avec la critique de la techno-science... et bien entendu le rajout d'une surcouche hollywoodiennes avec la référence explicite à la famille traditionnelle (bon sang ne saurait mentir !).

Le film est dynamique, coloré, bien fichu en ce qui concerne les décors et les effets spéciaux. Une mention spéciale à la scène du voyage dans le temps et la cité des Elois. Bonnes touches d'humour également dans la scène de 2030, qui donne à ce film un label de spectacle tout public. La machine elle-même, actrice principal du film, est une belle construction avec de magnifiques lentilles de Fresnel.

Un film un peu juste quant au ressort dramatique mais aux effets visuels convaincants.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2014
un très bon divertissement : aventure, fantastique, belle histoire et beaux décors.
un voyage fantastique et plaisant.
très contente de cet achat!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2015
J'aime toutes les histoires sur le temps , celle ci m'avait marqué . Je suis heureux de l'avoir retrouvé en dvd . Très bonne histoire , bon effets spéciaux , un joli film à regarder et revoir avant de se coucher !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2002
Sans aucun doute la meilleure adaptation du livre jamais faite. Il a mis beaucoup de temps à sortir mais cette mouture s'avère de qualité. Les bonus (la création des morlocks...) valent le déplacement, ils sont sans doute à l'égal de ceux de la planète des singes et autres régals d'amateurs d'anthropologie. Cette magie a de quoi ramener H.G. Wells à la vie. Jeremy Irons quant à lui est terrifiant à souhaits. C'est une excellente invitation aux ainés de vos enfants à connaître cet auteur d'avant-garde(L'homme invisible, la guerre des mondes...).
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2002
Adapter une oeuvre littéraire au cinéma est toujours un pari difficile. Ce film n'échappe pas à la règle. En ce qui concerne "La Machine à Explorer le Temps" version 2002, Simon Wells ne parvient pas à capter toute l'intensité du roman, transformant de manière radicale les personnages et même l'intrigue. Maintenant, si on ne se fonde que sur le film et pas sur sa fidélité à l'oeuvre de H.G. Wells, force est de constater que malgré la débauche d'effets spéciaux (fort réussis, au demeurant), le scénario n'est pas captivant. On n'arrive pas à s'imprégner des rêves et des espoirs du voyageur du temps. Je trouve que la version 1960 de George Pal était plus convaincante, tant au niveau du scénario qu'au niveau de la fidélité au roman original (même si George Pal avait pris quelques libertés).
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2014
reception de l article tres rapidement tres satisfaite.
j adore ce film
je conseillerais ce film aux gens qui aime ce qui est un peu irrealiste de la fiction
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2016
Naturellement, on ne peut s'affranchir de comparer cette version "moderne" du célèbre roman de Wells, à l'ancienne de George Pal, de la MGM, datant de 1960, il me semble. Évidemment, évolution technologique oblige, dans la première version, la fameuse machine ressemble davantage à un fauteuil à pédales et les méchants Morlochs donnent l'impression de sortir tout droit du Muppets Show ! Mais, pour le reste, cette nouvelle mouture n'est qu'un spectacle mou, creux, une histoire vide, sans rebondissements, où la victoire est facile. Où est l'humanisme, la poésie, l'image du scientifique du 18ème, confiant dans l'avenir de l'homme, dans l'avancée des sciences, qui s'insurge devant la perte des livres ? Toutes choses si évidentes dans le film de Pal. Et que vient faire cette espèce de personnage bleuâtre au cortex hypertrophié... ? Tout cela est assez abscons et sans intérêt.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,81 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici