Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CDW17 cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
19
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juillet 2003
Dans un bureau débordant de chauvinisme, Carla suffoque. Pourtant, ses collègues semblent tout à fait indifférents à cette secrétaire mal fagotée de 35 ans, avec sa figure ordinaire et ses laides prothèses de malentendante. D’où vient, en tout cas, le titre du film : à cause de sa surdité, elle lit sur les lèvres des gens. Effectivement, c’est loin d’être un accident que ce film a remporté le César 2001 du Meilleur Son : comme si amplifiée pour tout le monde par les prothèses d’une femme beaucoup stressée, la bande sonore nous donne un portail magique ouvrant sur son univers. On entend les sonneries incessantes du téléphone, les cris d’un bébé, le claquement des portes, le boucan d’enfer d’une boîte de nuit. Peut-être Carla est handicapée, mais elle a quand même une perspective bien originale, voire unique. Ce qui fait que, chez moi, ce troisième long métrage de Jacques Audiard est un essentiel. À voir et à revoir. Cinq étoiles.
Il s’agit d’un drôle d’histoire d’amour qui n’a rien à voir avec le coup de foudre. D’abord, les collègues de Carla déposent leurs tasses de café sur son bureau : cette image récurrente précise sa position dans la compagnie. Quand elle s’évanouit, son patron passe à l’acte : il offre d’engager un stagiaire pour l’aider. Elle rêve d’un jeune prince charmant; mais l’ANPE a d’autres idées. Bref, Carla (Emmanuelle Devos ; César 2001, Meilleure Actrice) rencontre un escroc, Paul Angeli, récemment sorti de Fleury. Et les voilà. Carla, elle est prête à tout pour échapper de la prison de son boulot. Quant à Paul (Vincent Cassel, plus frappant que jamais), il est soucieux de ne pas rater ses obligations par rapport avec son contrôleur judiciaire. Paul frémit dans son sommeil. Et comme il souhaite se réintégrer dans la société, il presse de cacher de Carla le tatouage sur son avant-bras. Eh bien, c’est le tatouage d’un glaive – peut-être le glaive de la Justice ? L’aventure commence.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2004
C'est le gros plan qui domine pendant tout le film; pour sûrement mieux voir la vérité. Celle de deux personnages paumés, mals à l'aise, qui rêvent d'autre chose. C'est le cas de Carla et de Paul. L'une est presque sourde, l'autre vient de sortir de prison. Ils se rencontreront, vivront une relation difficile par moments, s'aimeront juste à la fin. Car Carla doit avant tout aider Paul dans une sordide histoire d'argent, comme d'habitude. Cela ne se fera pas sans peine, mais ça fini quand même bien, comme d'habitude aussi. Récompensé maintes fois aux Césars, "Sur mes lèvres" secoue le spectateur, le traumatise, le persécute. Et ce dernier prend du plaisir à se perdre dans ce thriller noir, déroutant, mais essentiel à tous points de vue.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cà c'est du cinéma de haute volée ! avec en prime deux interprêtes fabuleux, parfaits dans leur rôle. Tout est bien dans ce polar original. Rien à rajouter.
99 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2002
Jacques Audiard signe un film de genre subtil qui dresse le portrait émouvant. d'une femme complexée, prête à tout pour l'homme de sa vie. excellent.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film de Jacques Audiard (2001) est un polar et un film psychologique, tout à la fois. Ses interprètes brillants Vincent Cassel et Emmanuelle Devos sont extraordinaires de vérité. L'un, Vincent Cassel, c'est Paul, un petit repris de justice qui ne "fait pas de sentiments" mais qui en exprime par toute sa personne...L'autre, Emmanuelle Devos, c'est Carla, une demie sourde, bien coincée, isolée, appelant de tout son être une relation affective qui lui échappe, prête à plonger dans le monde du "milieu" pour garder un ami, pour aimer tout simplement...
Ce film est une prouesse de suspens, une aventure humaine inattendue, un regard tendre sur l'infirmité qu'est la surdité, une peinture ironique du sort réservé aux hommes sortis de prison...

Après m'être délectée à regarder le père Jean Pierre Cassel dans un vieux film L'Ours et la poupée, voir le fils si ressemblant et tout aussi bourru dans ce rôle de petit parigot m'a décidée à choisir mon titre : "la carpe et le lapin". Comme "l'ours et la poupée" cela veut dire que ces deux êtres là n'étaient pas du même monde et la surprise, attendue bien sûr, est de les voir se lier en fin de "conte".
33 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2009
Un film "réaliste" et intimiste qui est l'antithese absolue du blockbuster américain.
Un petit budget, des acteurs aux physiques "communs" ( Vincent Cassel & Emmanuelle Devos se sont même enlaidis pour leur rôle), mais des personnages avec une âme, une profondeur et trés attachants parce que fragiles & pleins de défauts: humains quoi !

Une belle histoire d'Amour pour un trés beau film .....
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2009
entre cette secrétaire effacée et le taulard qui sort de prison, mais finalement ils ont en commun cette solitude face à la société...
Cette fois on sent la touche de Audiard pour son amour des comédien, Emmanuelle Devos est réellement délicieuse, le film est réellement intimiste et ressemblerait même à un huis clos...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2016
Elle (Emmanuelle Devos) va lui apprendre les bonnes manières. Lui (Vincent Cassel) lui apprendra les mauvaises. C'est ce qu'indique la pochette du DVD et je me rallie à cette opinion.
Carla est sourde, pas bien belle, 35 ans et toujours célibataire. Paul Angeli est le nouveau stagiaire, paumé et incapable d'un travail quelconque.
Il est beau gosse mais malhonnête. Il sort de tôle d'ailleurs. Le film est difficile à résumer. C'est un bon polar auquel on adhère sans réticence parce que ces deux paumés sont touchants malgré tous leurs défauts.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2003
Deux marginaux paumés de la société : Vincent Cassel dérangeant en ex-tolar loser, Emmanuelle Devos en employée persécutée, se rencontrent. Ils n'ont à priori rien en commun et se détestent royalement.
Ils s'entraident contraints et forcés par la vie et finissent par s'aimer au fur et à mesure que la tension de cette intrigue noire monte.
Une fin pas morale, ça change des polars américains.
Des dialogues léchés, des fondus au noir, tout y est pour un polar pas conventionnel mais efficace.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2002
un polar fort puissant et troublant à la fois avec une intrigue bien ficelée entre un ex tolar et une secrétaire paumé qui vont liés leurs différences physiques et moral pour s'entraider et tomber amoureux l'un de l'autre... Tout ceci servi par des acteurs de talent que sont Vincent Cassel et Emanuelle Devos. Aclamé par la presse et le public et récompensé comme il se doit par divers César.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,45 €
10,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)