undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:20,96 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 mai 2003
Alvin Youngblood Hart a inventé la machine à remonter le temps. Dans la pure lignée de son 1er album "Big Mama's Door", il s'arme de guitares, mandolines, banjos (il joue tout lui-même) et d'enormement de coeur pour reprendre des morceaux datant des années 30. Il revisite ainsi le répertoire de Son House, Charley Patton, Skip James et autre Leadbelly. Parfois, il semble que la poussière du Mississippi coule dans ses veines. Dans un morceau comme "How Long Before I Can Change My Clothes", Hart et sa guitare National Resonator sonnent comme s'ils débarquaient de la célèbre Parchman Farm, où ont sévit bon nombre de bluesmen. Parfois, Hart rejoue les classiques comme "Tom Rushen Blues " de Charley Patton ou "Alberta" de Leadbelly à un tempo plus lent, ce qui rajoute à la force et l'émotion du chant, porteur de la voix de tous les fantômes du passé. Considérant la puissance impréssionnante que Hart génère à lui tout seul, ceci pourrait bien être l'album acoustique de l'année.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)