undrgrnd RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
7
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,63 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 novembre 2002
je ne peux décrire ce que jai ressenti en écoutant ce skeud, cétait vraiment magique!!! en 1 mot pour definir ce CD, EXTRAORDINAIRE!!! vraiment très varié ,mélangeant différents styles ,dans le désordre: punk old school, hardcore, drum'&'bass, hip hop, rock californien , stoner...et tout ce mélange donne une couleur unique à l'album, tout colle ensemble, et on reconnait immediatemnt un morceau de "transplants", mais à chaque morceau, rien nest prévisible. Pour moi un des skeuds de l'année, les voix du chanteur de rancid et dun inconnu (rob aston) ki , a mon avis, va faire parler de lui, + des guitares saturées, de la batterie sobre mais efficace (effectuée par travis barker sur tout l'album, monsieur le batteur de blink-182 et box car racer)en font un album (bientot) culte et (surtout) indispensable. A conseiller à tout amateur de rock en général (ke se soit métal, punk ou koi ke se soit)...une BOMBE!!!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis que je possède ce disque (2003, tout de même), je le ressors régulièrement avec grand plaisir. C'est que c'est une franche réussite; s'il n'y avait pas un ou deux morceaux un ton en-dessous du reste, je parlerais même de chef-d'œuvre. Car dans le genre fusion rap/rock, on ne voit tout simplement pas mieux (Beastie Boys hors concours). Le premier titre donne l'ambiance: tendue, avec un son à la fois puissant mais avec des respirations. Dès le deuxième titre, l'énorme "Tall Cans In The Air", on sait que Tim Armstrong, leader de Rancid, a tout bon, et ce pour plusieurs raisons. L'homme a compris l'essence du rap, son côté ambiance très important qui permet au morceau d'avoir une couleur, un timbre. D'autres se contentent d'ahaner des lyrics, ce qui n'est pas suffisant. L'habillage est important et Armstrong le sait. Il va donc chiader les arrangements. D'autre part, les Transplants ne versent jamais dans le hard rock, grosse erreur de tous (TOUS) les autres groupes qui s'essaient au mariage rock/rap. Armstrong vient du punk et ne nous fait jamais le coup des guitares criardes aux riffs géométriques. Il préfère les gros sons de tronçonneuse bien épais et efficaces, les accords lâchés avec hargne ou morgue selon l'humeur. Ce que va prouver toute la suite du disque, très variée et bien écrite. Car en plus des deux points forts mentionnés, Armstrong va particulièrement soigner les compositions. Preuve en est le magnifique refrain triste et désabusé, en mode mineur, de "D.J. D.J.". Déboule ensuite un "Diamonds And Guns" hyper efficace qui tient sur un diabolique et entêtant riff de piano avec des chœurs à la "Sympathy For The Devil". Ca baisse d'un petit ton avec "Quick Death", punk et abrasif mais pas inoubliable non plus mais ça repart de plus belle avec la superbe et bien nommée "Sad But True" qui démarre comme une ballade triste, donc, on pense aux Pogues, il y a un orgue d'église pas gai et puis finalement la rage revient avec un refrain killer à la Joe Strummer. Encore une grande réussite. "Weigh On My Mind" qui suit est encore un mid-tempo hargneux comme il faut puis vient l'énergique et débraillé "One Seventeen", court et concis. La fin de l'album est très bonne: "California Babylon" étonne et détonne avec un piano honky-tonk sautillant, le morceau swingue avec morgue et surprend, avec encore les chœurs de "Sympathy For The Devil" ! Arrive le sublime hymne déglingue "We Trusted You" porté par un dégoût puissant et une colère froide. Constat: les Transplants sonnent vrais et ridiculisent en un seul morceau tous les Rage Against The Machine qui se la jouent énervés en fomentant la révolution avec des slogans de bac à sable. "D.R.E.AM." se place en avant-dernière position, le morceau le plus hip hop du disque, ambiance urbaine oppressante. Et on termine en grande pompe avec le superbe "Down In Oakland" à l'ambiance de western spaghetti comme un générique de fin qui sentirait la rouille et l'os. L'album est donc riche, puissant, bien torché et envoyé, fort de morceaux ayant tous leur personnalité. Je l'ai déjà dit: on a frôlé ici le chef-d'œuvre. Une réussite incontestable et qui jure formidablement avec les piteuses productions actuelles...
88 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je connaissais (très) mal Rancid. Quelques articles lus sans conviction, quelques titres écoutés d''une oreille distraite, et le groupe et son leader Tim Armstrong hâtivement catalogués dans la rubrique punks américains à Doc Martens, tatouages et Budweiser.
Autant dire que ce Cd des Transplants m''a agréablement surpris. Projet parallèle de Tim Armstrong avec le batteur des minables Blink 182 qu''on n''attendait pas à pareille fête, plus un inconnu dont j''ai la flemme de chercher le nom dans le livret du digipack, et de nombreux invités occasionnels.
Ce « Transplants » est donc excellent. Après un premier titre abrasif et pénible, suivent le génial « Tall cans in the air », puis les quasi-pop « Dj Dj » et « Diamonds and guns » et le reste s''enchaîne d'une façon parfaite, montrant l'ouverture d'esprit de Tim Armstrong et sa culture musicale sachant s''abreuver à toutes sortes de bonnes influences.
Le genre de Cd, fusionnel et (très) énergique que les Rod Hot Chili Peppers ont essayé de faire sans jamais vraiment y arriver. Rock high energy, pop, punk, rap, boucles techno dans ce qu'ils ont de meilleur se retrouvent dans ce « Transplants ».
Promis, juré (et craché), un de ces jours j''écouterais sérieusement Rancid.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2003
Jamais je n' aurai pu imaginer que cet album allait être aussi sombre et torturé . Tim Armstrong délaisse en effet un instant la pureté des compositions d' And Out Come The Wolves ou de Life Won't Wait pour élaborer un son vraiment unique et qui ne cesse jamais de surprendre . A la première écoute , ce Transplants semble ainsi plus "interressant" que passionant , et on finit par conclure sur les dernières notes d' Oakland que s'il s' agit certainement de l' un des disques les plus importants de la carrière du Punk Rocker contemporain le plus aimé des critiques , il y a finalement peu de chance pour qu'on l' écoute très souvent . Même si le très Life-Won't-Waitien Sad But True occupe la place centrale de l' album , ce premier Transplants fait peut-être un peu défaut de toutes ces mélodies Rancidiennes si accrocheuses et si enthousiastes . Puis on se laisse tenter une deuxième fois et on comprend qu' en dépit des apparences , "Transplants" est un album très entraînant où s'enchaînent du début à la fin des chansons sans aucune faiblesse .
De temps en temps , des arrangements miraculeux pointent le bout de leur nez , et on se retrouve étrangement touché par "cette guitare" , "cette basse" , "ce piano" ... Bref , on s'apercoit alors qu'en réalité tout fonctionne à merveille et on finit par lancer le disque une troisième fois en s' étonant de constater qu'il dure plus de 45 minutes alors qu'il nous avait semblé très court gràce à la grande variété des chansons .
J' ai fini par réellement m' attacher à ce CD , peut-être même plus facilement que je ne le pensais . Indispensable si vous vous interressez de près ou de loin au Punk Rock actuel , il devrait malgré tout réussir à vous interpeller si ce n'est pas le cas .
Tim Armstrong est décidément un très grand artiste qui mériterait bien plus de reconnaissance de la part du grand public ...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2003
Amis du punk, du rap, du ska ,de musique électronique et des BO de Tony hawk's pro skater, bienvenu. Ce CD est une petite merveille d'énergie et d'originalité: je pourrais difficelement définir le style des transplants, le tout que je puisse dire c'est que cette musique est une expérience unique, un défouloir indispensable après une dure journée de labeur... JE VOUS LE CONSEILLE
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2002
Un super album, une voix bien punk (Tim Armstrong bien sur), des rythmes variés allant du pur punk comme "one seventeen" à une ptite ballade sympa comme "Weigh on my mind". Un disque qui s'écoute et se réecoute sans problème et qui met une bonne ambiance.
A noter la multitude de voix sur l'album et l'heureuse participation de Travis Barker, le batteur de Blink 182.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2003
La première fois que j' ais connu ce groupe c' étais dans 1 site consacré au punk.
Ce groupe est formidable, il y a dans se groupe:le batteur de blink182 et il y a le guitariste de rancid qui n' est autre que Tim Amstrong.
Je vous conseille vivement se cd car il merite d' etre écouter j' ais vraiment apprécier ce cd il en vaut le déplacement ciao.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

37,27 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)