Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



le 7 décembre 2013
J'ai toujours le double vinyle... à l'époque où il est sorti, j'ai mis 1 an pour en apprécier chaque face, les premières écoutes étant un peu difficiles. Aujourd'hui c'est que du bonheur, j'en connais chaque note et phrasé musical.
Certains pensent qu'il faut avoir une Rollex à 50 ans pour avoir réussi sa vie, moi j'ai eu Yes quand j'étais Ado.
21 personnes ont trouvé cela utile
|22 commentaires|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 14 mars 2018
L'album le plus controversé probablement de la carrière de Yes, qui franchissait ici un pas supplémentaire vers la complexité musicale.
Close to the edge est un chef d'oeuvre de la musique progressive et du rock en général, qui trouve généralement grâce même au près des critiques rétifs au prog-rock. Tales from topografic oceans voyait le groupe partir encore plus loin dans les expérimentations, dans le côté quasi-symphonique de la musique "rock", ce qui leur attira le dédain d'une grande partie des critiques (il faut reconnaître que le prog-rock mégalomaniaque de groupes comme ELP devenait difficilement supportable et le punk rock a amené une fraîcheur salutaire).
D'autres critiques continuent de citer cet album parmi les monuments du xx-ième siècle. Ceux qui aiment Close to the edge, passés quelques écoutes, devraient être séduits par cette musique d'une grande beauté (et complexité, certains titres n'étaient pas joués en concert) qui dépasse largement le cadre du rock.
A ceux qui ne connaissent pas, je conseillerais de commencer par l'excellent et plus accessible "close to the edge".
|0Commentaire|Signaler un abus
le 27 février 2017
Je dois dire que je suis vraiment satisfait de cette commande.L' état du cd et vraiment impeccable.du travail soigné .A l' écoute l' album est assez complexe avec de grands morceaux .il se classa a la premiere place des charts britanniques.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 27 août 2016
Album très dénigré, mais absolument sublime. Il demande des heures d'écoute avant de s'y habituer. Je le déconseille à ceux qui ne sont pas expérimenter dans le domaine du rock progressif, ce n'est pas le bon Yes pour commencer.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 8 janvier 2016
Pas l'album qui a eu le plus de succès, mais personnellement celui que je préfère. Peut être parce que le premier que j'ai connu, mais surtout par sa richesse instrumentale :D
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
50 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 10 février 2004
Pour certains, ce disque montre les limites absolues du rock progressif et frise le grotesque. Pour d'autres, il constitue une expérimentation passionnante, bien que pas totalement aboutie. Perso, je me situe plutôt dans la seconde catégorie.
"Tales" fait sans aucun doute partie de ces albums que l'on n'adore pas forcément du premier coup, mais qui restent néanmoins des points de repères indispensables pour saisir pleinement le néant abyssal de la scène actuelle...
Note : Rhino a fait un travail de remastering absolument fabuleux, alors même si vous avez déjà la médiocre version précédente (traitée par George Marino), vous ne regretterez pas l'achat de celle-ci, sans oublier les somptueuses versions Rhino de Fragile et CTTE.
19 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 13 octobre 2013
Que dire ?...c'est l'équivalent de la trilogie de Wagner, de la 9ème de Beethoven, des cantates de Bach, en rock dit "progressif", qu'on a appelé comme ça je crois que parce que les morceaux ne faisaient plus couplet-refrain et moins de 4 mn, et étaient arrangés avec une sophistication égale aux maîtres du classique, ce qui demandait des instrumentistes virtuoses. YES est le plus grand groupe du genre de l'Histoire, Rick Wakeman au niveau de Pierre Cochereau, Steve Howe égale Narcisso Yepes, Ion Anderson sera reconnu plus tard comme une des plus belles voix du 33T, et le groupe entier a une place au Panthéon du Rock.
"Tales from topographic Oceans" est après "Relayer" et "Close to the edge" L'opus qu'il faut avoir, écouter et réécouter, pour tout: magie des compos, virtuosité des pré-cités, beauté de l'ensemble, richesse musicale, envolées lyriques rock...une merveille, en bref.
5 personnes ont trouvé cela utile
|11 commentaire|Signaler un abus
le 22 octobre 2001
une pure merveille !!!
un chef d'oeuvre
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 mai 2008
Du prog un peu cliché, qui part dans tous les sens. 4 plages réparties sur 2 CD, avec des mélodies pas toujours inspirées. C'est du YES trop facile ! Ils ont fait mieux. A posséder si vous êtes fan du groupe.
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 11 mai 2017
Le must du rock progressif, on se régale de les revoir au festival de Lorelei en juillet 2017 prochain.
C'était déjà extra au Cirque Royal de Bruxelles en mars dernier.
Le son est mieux en LP, mais bon....
|0Commentaire|Signaler un abus