undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
11
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,07 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mai 2004
et bien voila je me demandais ce que les ex. "at the drive in" pourraient faire comme nouvelle musique et la, avec the mars volta, on tombe pile poil dans de la nouvelle musique. cedic et omar ce sont envolés tout simplement sur une autre planète et nous rapportent un nouveau style de musique portant sur du rock psyckédélique fusioné avec du jazz et du punk. ne chercher pas un groupe dans le même style, il n'y en a pas!!!!! Tous ces morceaux passant du calme a la tempêtte nous plonges dans une hysterie indescriptible. Il faut savoir que ce consepte album révelle a travers sa musique les differentes phases d'une personne plongé dans un coma. Un peu bisar comme idée mais quand on écoute la musique, on comprend mieux ces passages de calme et de folies. bref, un album que je conseille a toutes les personnes fan de musiques experimentales en recherche de nouveaux sons
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2004
Imaginez-vous pépère chez vous(ou ailleurs) en train de vous dire:"Je vais me faire une petite pause,histoire de couper avec cette routine de *****..." Ce qu'il vous faut,c'est cet album de "Mars Volta",un album completement déjanté sans structure(càd des enchainements couplet-refrain)mais avec des sonorités toutes plus folles que variées sur un fond de guitares saturées alternant passages mélodieux,aventureux,rapides... Chaque morceau est unique car il contient sa part de surprises et d'enchantement(ce qui est rare dans l'industrie du disque de nos jours...)
Bien sûr,il faut faire un effort pour rentrer dans cet univers musical hors normes mais pour ceux qui croient que la musique est avant tout porteuse d'émotions,qu'on ne la possède pas mais qu'on lui appartient,qu'elle nous entoure... En faisant l'effort de plonger dans cet univers musical,vous en sortirez changé... Et puis,le fait de ne pas accrocher à la première écoute,c'est le signe des grands albums... Mais au bout de la deuxième... C'est l'EXTASE!!!!
Marre des productions cheap et des albums commerciaux ne prenant aucun risque et reproduisant toujours la même recette(au hasard,"Sleeping with ghosts" pour ne citer que lui...),jetez-vous sur cet album,vous ne le regretterez pas...
Un pur concentré d'imagination,d'innovation,d'évasion,de surprise... Inclassable!
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les At The Drive-In se sont scindés en deux groupes : le classique Sparta (bof) et l'aventureux Mars Volta (Yes!). Comme entraîné de force dans une tornade capricieuse, la première écoute de De-loused In The Comatorium déroute. Puis on s'y habitue vite, et on en devient dépendant. Il me fait penser à un avion de haute voltige en pleine démonstration. Des morceaux-introductions, d'épiques figures (le Santana de Woodstock, le punk énergique de ATDI, les digressions de Tool et de Pink Floyd), d'étranges piqués (du sampler electro, des machines indistinctes), on sort heureux d'être autant malmenés. Ce qui doit être également le cas de Flea et de Frusciante, ces deux piliers des Red Hot Chili Peppers faisant partie de l'aventure. Sans doute avaient-ils besoin de fraîcheur, eux aussi...
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2004
Si vous voulez savoir a quoi ressemble la musique au 21 eme siecle oubliez le nu metal, c'est deja fini, linkin park et avril lavigne, parce qu'eux dans dix ans on se rappelera plus que du refrain sans savoir qui chante.
Si vous cherchez les groupes qui vont influencer toute une generation vous avez trouve.
Meme rock sound, mag plutot oriente Korn et autres Blink, l'a mis album de l'annee ( tout au moins ici en espagne )
En general mes copains et moi on est assez critique et difficiles, mais ce cd la, et c'est peut etre un des seuls (voir le seul), fait l'unanimite absolue autour de moi.
Alors qu'est ce qu'il a de si bien ???
Tout d'abord il est au dessus de toute comparaison avec les groupes actueles parce qu'ils font pas de la musiques avec un riff des couplets et un refrain, mais du partage en delire completement psichedelique et paranoiaque, mais surtout fascinant et entrainant, la ou beaucoup reprochent a des groupes d'etre chiants
Les comparaisons ne leur font pas honneur parce que si ils rappellent certains groupes, ils vont bien au dela.
Par exemple en concert on pense fort a Led Zep ou Jimi Hendrix, mais musicalement si l'esprit se rapproche, ca n'a pas grand chose a voir.
Pour le genre on peut citer aussi Dream theater, car on a affaire a un vrai concept album, avec des chansons longues et travaillees, mais en live beaucoup d'impro un peu psychedelique.
Le style est insaisissable: on retrouve l'energie pure d'at the drive in, des sonoritees parfois latino (mais sans ressembler a de la musique latino): utilisation de percus etc...
un chant super aigu a l'oppose de tout ce qui se faisait dans les annees 90 ( le neo metal etc...)
Le niveau musical est hallucinant, en concert on se demande comment il fait avec sa guitare il ne joue rien de normal, peu de riffs, beaucoup de sons etranges et envoutants en utilisant un max d'effets et de pedale d'expression, mais un truc qui lui est propre en tout cas et difficilement rapprochable d'un autre En tou cas rien de ce que vous connaissez.
si vous etes guitariste comme moi vous remarquerez comme ce qu'il joue est completement en dehors des regles...
Je suis pas le premier a le dire, Omar c'est le nouveau hendrix.
Franchement ils supportent la comparaison meme avec ces enormes classiques ( led Zep, hendrix, dream theater) jusque la intouchables.
Ils s'agit uniquement du premier album, on verra par la suite mais je crois pas connaitre d'autre groupe dont le premier album atteint un tel niveau... Bon ok y'a eu at the drive in quand meme avant ca aide!!!
En concert pas d'equivoques: je les ai vus deux fois, une fois a un festival punk rock une autre fois en salle.
Et bien meme au festival, entre Rancid et pennywise, le temps s'est arrete. Tout les monde est reste une heure debout bouche bee a regarder ebahis, fascines, hypnotises, figes et alors qu'a la fin des autres concerts les gens partaient tranquilements, on a eu d'un seul coup une putain d'acclamation pendant 5 minutes, applaudissements cris de joie. Impros, chansons de 25 minutes et pas une minute d'ennui, chanteur en transe totale et public aussi. Ca ne trompe pas ces signes la...
Mars Volta, c'est le groupe que tout le monde attendait.
Plus qu'un bon album, c'est une totale redefinition des concepts et des genres en profondeur, un travail revolutionnaire qui d'ores et deja impressionne et influence. Si vous voulez pouvoir dire dans dix ans "j'y etais", c'est maintenant.
Deja un Grand classique.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
At the Drive-In séparé au sommet de son art, Relationship on Command, troisième et ultime opus des fameux post-hardcoreux reste d'ailleurs très recommandé, les deux afros du groupe, Cedrix Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez, se lancent dans une expérience progressive suite finalement logique de leur "gigotatoires" méfaits précédents. Mais là où les références tiraient vers l'indie le plus radical, le punk et le hardcore, c'est cette fois progressisme, psychédélisme et retour de racines chicanos qui prennent le relais. En chansons, ça donne une belle folie de tous les instants avec un côté illuminé bien illustré par l'artwork de Storm Thorgerson. Malins comme pas deux, les gars de The Mars Volta, dont le regretté Jeremy Michael Ward, une des additions les plus récentes au tristement célèbre "27 Club", ouvrent les hostilités, passée une intro de chauffe, par le titre qui rappelle le plus les agissements passés de Cedric et Omar, Inertiatic ESP, idéal pour préparer le pauvre auditeur au déluge de morceaux à tiroirs, où l'on croise pêle-mêle Led Zeppelin, Santana ou Faust parmi les influences, qui suivent (Roulette Dares, Drunkship of Lanterns, Eriatarka, Cicatriz ESP, Tale the Veil Cerpin Taxt, tous d'éblouissantes réussites) ne laissant à l'auditeur un peu éreinté tout de même (surtout aux premières écoutes, ça faot beaucoup de machins qui partent dans tous les sens à encaisser) que de rares respirations (This Apparatus Must Be Unearthed, plus linéaire que la moyenne, et le magnifique acid-folk de Televators) pour retrouver ses esprits. Et c'est, en vérité, cette abondance de biens, le seul défaut, défaut vite gommé par quelques écoutes passionnées, d'un album entérinant la transformation de deux punks modernes en maîtres d'un certain rock progressif crépitant et fusionnant à gogo. Chaudement recommandé aux aventureux des esgourdes.

1. Son et Lumière 1:35
2. Inertiatic ESP 4:24
3. Roulette Dares (The Haunt Of) 7:31
4. Tira Me a las Arañas 1:28
5. Drunkship of Lanterns 7:06
6. Eriatarka 6:20
7. Cicatriz ESP 12:29
8. This Apparatus Must Be Unearthed 4:58
9. Televators 6:19
10. Take the Veil Cerpin Taxt 8:42

Cedric Bixler-Zavala – vocals
Omar Rodríguez-López – guitar, bass ("Ambuletz")
Jon Theodore – drums
Isaiah "Ikey" Owens – keyboards
Flea – bass (except "Televators" and "Ambuletz")
Jeremy Michael Ward – effects & sound manipulation
&
Lenny Castro – percussion
John Frusciante – additional guitar and synthesizer treatment ("Cicatriz ESP")
Justin Meldal-Johnsen – stand-up bass ("Televators")
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2014
Pas de doute, The Mars Volta est l'un des derniers groupe sans étiquette à s'amuser avec les codes du rock. Tantôt doux et aérien, tantôt agressif et énervé. Que les amateurs de montagnes russes s'accrochent, car cet album est particulier est de la bombe en boîte.

Deuxième album de ces chevelus, et l'une des meilleures premières productions d'Omar Rodriguez Lopez, dont on n'a pas fini d'entendre parler....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2004
melange de led zep, king crimson,muse,musique afro cubaine, radiohead....ce groupe est mythique, lors d une de leur performance au big day out a melbourne, j ai pu apprecier la creativité magique de ce groupe, du pulse, de la hargne du feeling a en pleurer,une energie sur scene a vous couper le souffle, un batteur venant d une autre planete, un chanteur digne d un robert plant, decouvrez the mars volta....
piou
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2003
une spirale psychédélique du rock ultime qu'il fait bon y sauter en chute libre...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2006
Les ex-"at the drive in" ne jouent plus dans la cour des grands mais dans une cour qui n'appartient qu'à eux... dans cet album chaque chanson est une révolution... Magique !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2013
Je préférais "At the drive in" ,l'album tient la route et part moment on pense à leur groupe précédent.
Bon album.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
8,24 €
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)