Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
4
Bach - Intégrale des Cantates vol. 1 (BWV 4, 21, 31, 71, 106, 131, 150, 185, 196)
Format: CD|Modifier
Prix:46,12 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 10 mars 2015
Ton Koopman a plusieurs dons ...un de ceux qui nous fascine le plus est celui d'avoir l' étonnante aptitude de mettre de la couleur à tout ce qu'il touche...que ce soit en tant qu'organiste (son intégrale de l'oeuvre d'orgue de Bach est sans doute la plus attachante justement à cause de sa fantastique "régistration" et de son choix d'instruments hauts en couleurs...) ou que ce soit comme chef justement dans sa merveilleuse intégrale des cantates du même Bach...
Si certains ont une préférence pour celle de Gardiner (Bach cantata Pilgrimage) on peux les comprendre car bien sûr cette intégrale est aussi très belle (un + pour les magnifiques boîtiers avec les magnifiques photos de steve mac Curry,mais un - car le texte ne comporte aucune traduction en Français!).
Chaque coffet contient 3 CDs avec de 8 à 10 cantates dans chaque coffret, le texte de présentation est en Anglais ,Français et Allemand ,il est court et plutôt concis mais très clair et sans prétention Musi"coco"logique....
Pour ce qui est des solistes c'est le top...bien mieux choisis que dans la version Gardiner ou même Harnoncourt-Leonhardt..c'est dire....!
Cantates après cantates l'on reste pantois devant tant de beauté ,de variétés de timbres de richesse sonore et de chatoyantes couleurs....les cantates par T.Koopman deviennent vite addictives et il ne se passe pas une journée ou nous ne les écoutions ...il y aurait beaucoup à dire pour détailler tant de beautés...mais est-ce bien nécessaire de "commenter" une telle musique qui de toute façon n'est pas de CE monde..
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 4 juillet 2015
Ces trois disques sont donc le premier volume de l integrale des cantates de Bach par Mr Koopman , au prix définitivement délirant . Raison de plus pour ne pas s 'en priver d ' autant qu 'on ne s 'ennuie pas ( ou pas trop ), comme cela arrive dans certains passages de l intégrale , mais je crois qu aucune intégrale n ' y échappe ....Koopman vaut pour son dépouillement , son intimisme , nous sommes en prière , en méditation , la beauté est au rendez vous . interessant de comparer la 21 avec celle d ' Herreweghe par exemple .....
Ainsi nous aurons sur l ' étagère un témoignage important de la part d un chef intègre , qui a sa place aux coté des gardiner ( anciens ou recents ) , Hogwood , Rifkin , Herreweghe , Jurgens et harnoncourt . Et bien sur Richter et Rilling qui restent parfaitement recommandables sur bien des points ( voix , engagement , mise en place ) .
Pour l ' anecdote , un ami grand admirateur de cantates , s 'est débarrassé de toutes les versions en sa possession pour ne garder que Suzuki ....
un radicalisme qui en dit long sur la qualité de ce dernier .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 22 décembre 2010
Ne cherchez plus. Si vous voulez entendre la fameuse cantate BWV 106 comme vous ne l'avez entendue, c'est vers Koopmann qu'il faut aller. L'ensemble néerlandais réussit le tour de force incroyable de donner toute l'intensité dramatique et funèbre de cette cantate sur la mort dès les premières mesures de flûte à bec, et dans le même temps d'insuffler un formidable espoir dans la vie, dans l'au-delà. La différence chez Koopmann par rapport à tant d'autres versions est justement là. Le tempo est idéal, recueilli et solennel quand il le faut (Choeur du 2a) presque enjoué ( Bestelle dein Haus 2c), ou intimiste (Aria du 3a).
Le final est grandiose et boucle une des interprétations les plus abouties de cette superbe cantate. Les voix sont superbes, le choeur très simple, très présent sans étouffer. On appréciera tout particulièrement la prise de son qui met bien en valeur l'orgue positif sous les mains expertes de Ton Koopmann. Cette cantate est assurémment la plus réussie de cette compilation. Quoique les BWV 4, 21 et 196 de cette même complilation sont également de très grandes réussites et probablement les seules vraies alternatives à la version d'Harnoncourt.
Le reste du coffret est de la même très grande qualité, donc un achat à réaliser les yeux fermées, puis à déguster également les yeux fermés.
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 29 mars 2010
Sérieusement, sur instruments respectueux des effectifs historiques, jusque là, j'écoutais Harnoncourt-Leonhardt, Bach Collegium Japan. J'écoute toujours ces versions, mais ceci est l'aube d'une belle intégrale d'un intérêt immense : Ton Koopman a beaucoup d'idées et de moyens pour les exprimer. Les prises de sons sont limpides. Même si certain(e)s solistes sont un peu en retrait, il y a de nouvelles voix que l'on découvre avec enthousiasme sur cette version. Il est agréable de trouver une alternative, ici, aux deux précités. Certaines cantates devraient à mon avis, devenir des versions de référence.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

Cantates BWV 140 & 147
9,09 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)