undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
15
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,20 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

LE CANARDEUR (dont le titre français ne rend pas justice au film) est le premier métrage réalisé par Michael Cimino (1974), le futur réalisateur de VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, LES PORTES DU PARADIS, L'ANNEE DU DRAGON. Il est repéré par Eastwood pour ses talents de scénariste. Ce dernier lui confie la mise en scène de ce road movie atypique, qui flirte avec plusieurs genres : le buddy-movie, le film de gangsters, de braquage, le parcours initiatique, et le western moderne.

On y voit John Doherty (Eastwood) faire équipe avec Lightfoot (Bridges) pour récupérer un butin planqué dans une vieille école. Mais, les deux anciens complices de Doherty, bien décidés à mettre aussi la main sur le magot, leurs collent aux basques...

LE CANARDEUR est à première vue un film d'action basique, un divertissement. Mais c'est aussi un film plus profond, et très attachant, qui doit beaucoup à la relation qui lie Doherty et le jeune Lightfoot. Le rythme n'est pas trépident, on prend le temps de parler, de boire des coups, Cimino s'offre quelques scènes loufoques (la distribution de glaçes), entre deux poursuites et tirs de mitrailleuse. On a plaisir à retrouver deux grands acteurs de seconds rôles : Geoffrey Lewis, l'éternel looser, et le toujours bouillonnant Georges Kennedy (une présence à la Ernst Borgnine). L'affiche est évidemment dominée par un Clint Eastwood plus classieux que jamais, et surtout, Jeff Bridges, dans une brillante prestation, qui apporte une humanité incroyable à son personnage. La dernière scène est admirable de simplicité, on se croirait presque chez John Ford.

Dans des paysages somptueux, Michael Cimino développe son histoire pittoresque et non exempte de nostalgie, empruntant à tous les genres hollywoodiens. Sans avoir le souffle de ses futures réalisations, LE CANARDEUR est ce qu'on pourrait appeler un sacré bon film !
44 commentaires| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2004
Jeff Bridges et Clint en pleine foeme, avec déjà pour ce dernier des rôles de curé redoutables. Cimino s'attache déjà, comme il l'a fait par la suite, à des personnages marginaux, solitaires, et les mènent au bout de leur aventure. Entre des scènes qui évoquent Don Siegel et les premiers Eastwood, et un univers proche de celui d'un Sam Peckinpah, on regarde un film fort, construit autour de la rencontre des deux personnages exceptionnels.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2007
John Doherty dit "Le canardeur" doit son surnom au fait qu'il braque des banques avec un canon de 20 mm. Traqué par ses anciens collègues qui l'accusent d'être parti avec le butin de leur dernier vol, Doherty est sauvé de justesse par "Pied de biche", un jeune marginal, énergique et éxubérant. John Doherty s'associe à lui pour un dernier coup : le casse d'une banque réputée imprenable...

En 1973, le scénariste Michael Cimino passait à la réalisation avec "Le canardeur", un film d'action, qui doit beaucoup à l'association Clint Eastwood / Jeff Bridges. Les excellents George Kennedy et Gary Busey complètent la distribution. "Le canardeur" est un excellent film d'action, qui traite également de l'amitié entre deux hommes. Un très bon divertissement qui se laisse voir avec plaisir. Le DVD ne comporte absolument rien d'autre, mis à part la bande annonce du film.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
Le réalisateur de ce film signe un film remarquable avec uniquement des acteurs de talent. On ne s'ennuie pas une minute car l'intrigue ne nous lâche pas du début à la fin. Le développement est superbe et la fin est très intéressante également. Clint Eastwood est fidèle à lui même dans ce personnage. C'est lui le patron et son copain d'infortune est aussi insolent que téméraire. A voir absolument au moins une fois dans sa vie. C'est du grand cinéma et un incontournable pour les fan de Clint Eastwood.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Thunderbolt et Lightfoot sont deux aventuriers lancés sur les routes de l’Amérique profonde, toujours sans le sou, mais toujours débrouillards. Ils sont poursuivis par deux anciens associés de Thunderbolt, qui croient à tort qu’il a récupéré le magot de leur gros braquage il y a quelques années. Finalement, les quatre hommes s’associent pour une entreprise originale : refaire exactement le même casse. Personne ne s’attend en effet que la foudre s’abatte deux fois au même endroit…

Thunderbolt est un ancien braqueur taciturne et ténébreux, tout le contraire du jeune Lightfoot, fougueux, rigolard et séducteur. Les deux sont si opposés et complémentaire qu’ils deviennent très vite amis. Eastwood incarne le premier avec une aisance évidente, s’offrant une sympathique respiration entre deux Inspecteur Harry, tandis que Jeff Bridges nous impressionne par son interprétation flamboyante du jeune chien fou. Michael Cimino nous livre ici bien plus qu’un ordinaire film de braquage. Sa première réalisation (avant les succès de Voyage au bout de l'enfer et L’année du dragon, et l’échec retentissant de La porte du paradis) est autant une histoire d’amitié qu’un tableau de l’Amérique profonde des années 70, doublée d’une ode à l’aventure, un peu anar mais sans idéologie. Le titre français qui ne met en avant que le personnage d’Eastwood crée un déséquilibre par rapport au « Thunderbolt and Lightfoot » original, bien plus pertinent par rapport à l’histoire, qui est réellement celle de ces deux hommes.

Le spectateur sera d’abord surpris puis très rapidement séduit par ces deux personnages fort attachant et les suivra jusqu’à une conclusion douce-amère qui s’ancre durablement dans la tête. Personnellement, j’ai découvert ce film à la télévision lorsque j’avais environs dix ans, sans connaître à l’époque les noms d’Eastwood, Bridges ou Cimino. Plusieurs scènes et la fin m’avaient marquées sans que je puisse espérer pouvoir les retrouver à l’aide de ma seule mémoire. Au bout d’une heure de visionnage, pourtant, l’heureux doute s’installa et j’eus le bonheur de retrouver ce souvenir d’enfance et de redécouvrir cet excellent film avec d’autant plus de joie et de plaisir. Pour ne rien gâcher, le blu-ray est d’excellente facture. Le son et l’image sont impeccables de bout en bout, même pendant les scènes nocturnes, et seul le dernier plan, celui du générique de fin, laisse apparaître un peu de bruit numérique : autant dire que c’est d’une importance dérisoire.

Je ne peux que vous encourager à donner sa chance à ce délicieux portrait de deux aventuriers, la charmante peinture de leur amitié et la surprenante succession de leurs tribulations.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2010
le truand N° un, Clint Eastwood avec un Jeff Bridges très bon
Une intrigue astucieuse
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
J'avais eu un excellent souvenir de ce film lors d'une diffusion sur une chaine publique et depuis, j'attendais avec impatience et inquietude cette version en DVD ou BLUE RAY mais en HD, ce qui est le cas ici. Le film retrouve tout sa splendeur dans cette édition à l'image quasi parfaite qui fait honneur à la HD ( magnifique paysage en plus de sa composition d'acteurs de taille )
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2003
Dans ce film, clint eastwood se coule dans un rôle qui lui va comme un gant: si sa détente est rapide et l' histoire simple, notre plaisir suit la même pente . Une gâterie à savourer sans modération.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2015
"Le Canardeur" est un film qui traite de thèmes forts tels que l'amitié improbable entre un vieux sage et un jeune fou,le premier prenant le second sous son aile.Le film est extrêmement référencé,il commence comme un Western,se poursuit comme un Road Movie et se termine comme un film d'action dramatique.
Si les dialogues assez basiques sont le point faible du film,celui-ci est paradoxalement très intelligent dans la construction des personnages,de leur psychologie et des liens qui les unissent.La relation entre Eastwood et Bridges est subtile et captivante.
Si quelques effets de mise en scène ont terriblement vieilli,le film se laisse voir avec plaisir dans ces paysages envoutants du Wild West américain.
DVD de bonne qualité.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2016
Le film est très bon MAIS on ne comprend pas, alors que les sous-titres anglais existent dans l'édition MGM, pourquoi ont-ils été supprimés chez CARLOTTA ? Politique appliquée dans toutes leurs rééditions, et c'est la même chose chez Wild Side ( ex.La Nuit du Chasseur, Fat City, les Fritz Lang période américaine...).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)