Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
37
4,2 sur 5 étoiles
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:18,68 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2017
Depuis près de quarante ans que je le connais, "Beggars Banquet" est mon album préféré des Rolling Stones et les arguments pour affirmer qu'il est le meilleur du groupe ne manquent pas : qualité des chansons -textes et musiques-, performance purement musicale d'un groupe qui a atteint une forme d'intégration et de cohésion extrêmement poussée...
Essentiellement : un retour aux sources du blues du Delta, assez acoustique, avec quelques bribes de country; les textes -Sympathy fir the devil, Stray cat blues, Jig Saw Puzzle..- atteignent un niveau de qualité rarement approché avant ou après par les Glimmer Twins (Jagger / Richards) et l'absence de Brian Jones n'est pas encore aussi pesante que sur Let It Bleed : on lui doit notamment un petit bijou à la slide guitare sur "No Expectations".
L'édition remastérisée est la meilleure disponible depuis la repartions du disque en CD, dès 1984.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2017
Attention ce CD n'est absolument pas un Super Audio CD !!!!
le descriptif du format est faux et ne devrait pas être vendu comme SACD mais comme un CD re-master seulement ....
mauvaise description , à corriger ,merci.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2016
Possédant plusieurs version cet album je me suis laisser tenter par le prix de ce soit disant sacd : erreur c'est une remasterisation de 2002
Par contre chapeau bas à dodax-online-fr qui a reconnu l'erreur , et m'a proposer un dédommagement : Pro
manuel
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2017
Format vinyle.
Disque vinyle de très bonne qualité,c'est un 180 gr, il est épais, pas mince, environ 178 grammes sur la balance.
Pas de voile proprement dit quelques ondulations toutefois,très bonne qualité de pressage, pas de bruit de surface, pas de craquement.
On a déjà tout dit sur ce Beggars banquet, bientôt 50 ans après sa parution , un plaisir renouvelé !
Et un Sympathy for the Devil d'anthologie
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2008
Je me suis laissé tenter par une soi-disant version SACD HYBRID (qui passe sur tout lecteur CD - mais dont on ne constate la valeur que sur le matériel approprié) parce que je fus agréablement surpris par les rééditions SACD HYBRID de Dylan (même sur un lecteur normal, l'effet est superbe et saute aux oreilles). Mais cette réédition CD japonaise de 2002 utilise DSD (Direct Stream Digital) qui est soi-disant le même procédé de conversion que SACD (Super Audio CD). Et bien au niveau du son c'est une grosse déception, relativement à l'effet attendu. J'avais ce superbe album en K7 auparavant, et le son était dix fois meilleur, c'est vous dire. Peut-être que la version remastérisée de 2007 est meilleure (et deux fois plus chère, aussi), je n'en sais rien. En tout cas je déconseille celle-ci. On aimerait aussi que les commentateurs s'attardent sur ce genre de considération pour aider les futurs acheteurs dans leur choix. Je connais l'histoire de l'album, merci. Inutile de répéter ce que les magazines nous disent déjà.
44 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2013
J'ai bien reçu l'album. Par contre rien stipulé que le boitier original n'était pas fourni avec le disque... donc plaisir gâcher..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2015
on aime ou on déteste.moi j,aime beaucoup leurs titres un peu lents,genre blues.la c,est super.pas de regrets excellent cd je recommande et vendeur sérieux
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2016
Un album mythique! Et alors en vinyle c'est une tuerie. Je vous le conseille fortement. Une petite remarque, c'est dommage qu'il n'y ait pas les paroles de toutes les chansons comme dans la plupart des albums vinyles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2016
pour moi ce n'est pas le meilleur album des Stones, affaire de goût. le style me plait moins que d'autres albums, pas assez rock.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2017
CHRONIQUE DE FRANCK ROY MAGAZINE ROCK&FOLK
555 DISQUES, 1954-2014 SOIXANTE ANS DE ROCK'N'ROLL (Rock & Folk HS n° 30 décembre 2014-janvier 2015) - Page 031
ROLLING STONES (THE)
"Beggar's Banquet"
[1968]
Pourquoi "Beggars Banquet" ? Parce que cet album du retour au rock'n'roll, plutôt méconnu dans l'œuvre stonienne, est une fantastique mise sur orbite, l'exploitation hystérique d'une surexcitation totale.
Et pas seulement pour l'effarant "Sympathy For The Devil", transe possédée, diabolique monument de guitares hérissées et plus grande chanson rock jamais publiée, ou le lapidage en règle de "Street Fighting Man". Car quelque part, ce "Banquet des Mendiants" est le premier disque enregistré par des Stones aux yeux braqués sur le Sud américain, pays cru au lustre clinquant. Il faut dire que l'entrée de Keith et Mick aux studios Olympic se fît sous une énorme pression, une chape de plomb dont le plus grand orchestre anglais risqua de ne pas se relever.
Les Stones n'avaient pas obtenu de numéro depuis "Between The Buttons", et les chamailleries psyché de "Their Satanic Majesties Request" avaient placé Mick et Keith dans l'inconfortable position de suiveurs anglo-anglais des Beatles. Le génie de Brian Jones est alors sous camisole de force. Sale histoire.
En studio, l'ange blond s'effondre, se relevant seulement pour donner trois parties de slide d'un lumineux venin (sur le magnifique "No Expectations", incartade country et décalée, "Jig-Saw Puzzle", plus le sitar métallique sur "Street Fighting Man"). On l'aura compris, "Beggars Banquet" est avant tout la démoniaque machine d'un Keith Richards dont la créativité carbure à plein. D'abord, Keith se remet à étudier la guitare, plonge dans le noir, ressort triomphant avec ses fameux open-tunings (enseignés selon lui par Ry Cooder) et surtout remet Mick sur les vieux rails rouillés du blues... "Parachute Woman" avec la voix presque voilée, menaçante de Jagger, l'harmonica ronflant et les guitares de Keith, grondantes, ramassées, qui ne reculent jamais, "Prodigal Son" (seule reprise de l'album, un titre datant de 1929) et "Stray Cat Blues", chaos de riffs et de percussions, resserrent un formidable étau sonore. A l'image de l'album qui s'achève sur la ferveur hallucinée et païenne de "Salt Of The Earth". Ici, les Stones, qui venaient de se prendre la gifle du premier album du Velvet Underground en pleine gueule, remettent de la viande dans le broyeur. Une chose restait sûre : la suite promettait d'être terrible.

Vous avez aimé ce disque ? Ce(s) titre(s) pourrai(en)t vous intéresser :

Rolling Stones (The) - The Rolling Stones (1964)
Rolling Stones (The) - Aftermath (1966)
Rolling Stones (The) - Sticky Fingers (1971)
Rolling Stones (The) - Exile on Main Street (1972)
Rolling Stones (The) - Some Girls (1978)
Rolling Stones (The) - Bridges To Babylon (1997)

Dans ce numéro de R&F nous aurions aimé lire la (les) chronique(s) de (1968) :
Jack Bruce - Songs For A Tailor
Jeff Beck - Truth
John Mayall - Blues From Laurel Canyon
Serge Gainsbourg - Initials B.B.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,68 €
29,54 €
17,69 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)