undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,96 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 juin 2013
Sir Arnold Edward Trevor Bax est né en 1883 à Streatham, dans la banlieue londonienne (UK). Issu d'un milieu bourgeois cultivé, Arnold Bax fut éduqué à la maison, mais il entra à l'âge de seize ans au Hampstead Conservatory, où il eut en particulier comme professeur Cecil Sharp (1859-1923), qui fut à l'origine de la « Renaissance folklorique » en Angleterre au début du vingtième siècle, puis à la Royal Academy of Music de Londres, où il fut l'élève de Tobias Matthay (1848-1955), de Julian Egerton (1848-1955) et de Frederick Corder (1852-1932), dont l'enseignement s'appuyait sur les oeuvres de Franz Liszt et de Richard Wagner. Il séjourna par la suite en Irlande, où il découvrit l'aeuvre du poète William Butler Yeats, qui l'influença profondément par la suite ; il éprouvait également une grande attirance pour la littérature nordique, en particulier pour celle de l'écrivain norvégien Bjørnstjerne Bjørnson. Sa musique est très profondément marquée par la musique populaire celte, et plus particulièrement irlandaise, et nordique ; il avait d'ailleurs pour Jean Sibelius une très grande admiration, admiration qui fut réciproque. Arnold Bax est mort en 1953 à Cork (Irlande).

Parmi ses oeuvres majeures, on peut noter quatre Sonates pour piano et une Sonate pour deux pianos, trois Sonates pour violon et piano, une Sonate pour alto et piano et une Sonate pour alto et harpe, trois Sonates pour violoncelle et piano, deux Sonates pour clarinette et piano, trois Quatuors à cordes, un Quatuor avec piano, un Quintette pour cordes, un Quintette avec piano, un Quintette avec harpe, un Quintette pour hautbois et cordes, un Concerto pour flûte, hautbois, harpe et quatuor à cordes, un Octuor pour cor, piano et sextuor à cordes, un Nonette pour flûte, hautbois, clarinette, harpe et cordes, un Concerto pour piano pour la main gauche, un Concerto pour violon, un Concerto pour violoncelle, plusieurs poèmes symphoniques, dont « The Garden of Fand », « Tintagel », « November Woods », « Summer Music », « The Happy Forest » et « The Tale the pine-trees knew », sept Symphonies, des Chants pour choeur et orchestre, des Chants pour choeur a cappella, ainsi que des Mélodies.

Orchestre d'Ulster, Bryden Thomson.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)