undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
83
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2004
Concocté par les studio bollywoodiens pour faire connaître le cinéma indien au marché occidental, brisons de suite le suspens :
C'est une totale réussite.
On insère la galettte dans le lecteur la tête pleine de stéréotype sur l'inde, son culte du Kitch, son cinéma type les bons (ceux qui pleure tout le film) contre les méchants (ceux qui ricanent tout le film) :
et oH Merveille dès le debut du spectacle la tête se vide, se vide se vide...
D'abord on est subjugué par la beauté esthétique des decors, et la qualité des prises de vue (c'est Tim Burton ?), et puis rapidement vient l'envoutement par la musique et la beauté des actrices,
de leur tenues et de leurs danses si volupteusement féminines, et s'etiolent alors les destins tragiques pendant près de 3 heures et on en redemande.
Une Symphonie de Couleur, des Percus omniprésentes, des Chansons qui vous pénètrent... il ne manque que les Odeurs et le Voyage aurait été Total.
Un bémol toutefois, le Film aurait mérité un Digipack, même si les visuel sont magnifiques,
et les Bonus se voulant explicatifs des us et coutumes indiens dénotent le cruel manque de matériel en provenance des studios de Bombay.
Mais Bon une Miss Monde à la voix cristalline qui se déhanche dans des tenues si suaves cela justifie dèja l'achat.
Une Délice, à consommer sans modération : Satiété Garantie !
0Commentaire| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2007
Ames sensibles, ne (surtout) pas s'abstenir : Devdas sera sans doute une expérience aussi unique que peut l'être le cinéma façon Bollywood, qu'on en soit un habitué ou non.

Partout, sans cesse, à chaque minute, chaque plan, chaque mot : tourbillons, scintillements, bijoux, épices, volants de soie ondulant sous un léger souffle, couleurs, couleurs, couleurs encore, couleurs à l'infini, poésie surannée, chansons, soupirs, lumières et ombres, comme si l'on plongeait en apnée au coeur d'un immense kaléidoscope. Tout y est extrême, tout y est exagération, idéalisation : personnages, rythme, décors, sentiments, dialogues (théâtraux !), rien ne sonne juste, et pourtant, tout sonne Beau, un beau de clinquant, de conte, d'enchantement, de marché oriental, d'art nouveau, de volutes et d'intense, un beau à en être mal à l'aise, un beau à en être écoeuré, un beau à fondre littéralement tout en se laissant aller à rêver d'une vie qui s'en teinterait un peu.

L'expérience déroutera certains, voire les laissera de marbre, peut-être franchement moqueurs. Les autres, une fois les premières minutes derrière eux, une fois happée par l'étrangeté bigarrée de l'ensemble ne pourront qu'être conquis. Certes, les numéros chantés ont autant de quoi fasciner que de quoi agacer. Certes, l'histoire est à l'image de l'esthétique du film (c'est à dire totalement artificielle). Certes, aussi, le tout est d'une naïveté confondante, mais l'adjectif peut s'écrire là avec une majuscule toute neuve tant il y trouve ses lettres de noblesses.

Qu'on reste réfractaire à son charme ou qu'on s'y abime la tête la première au point de s'y noyer, on sera forcé de le reconnaitre : Devdas est une porte ouverte sur un nouveau monde. Ce qui, très certainement, est l'essence du Grand Cinéma.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2005
Alors là, vous resterez scotchés par la beauté des images. Des images qui, sans exagérer, vous laissent ébahi. On se demande : mais comment un réalisateur peut-il arriver à créer un tel esthétisme ? Ensuite, il y a l'histoire. Un mélodrame poussé au paroxysme. Un amour empêché, des héros torturés, un entourage tantôt fourbe, tantôt complice ou désemparé.
Après avoir vu LAAGAN, DEVDAS et quelques autres fims diffusés en télévision, je me permets de dire que le cinéma de Bollywood est d'une richesse extraordinaire. J'attends donc avec impatience de découvrir de nouveaux films aussi attachants. Leur côté "too much" ne les rend que plus fascinants et percutants.
Les bonus sont également très intéressants. En conclusion : très bon choix.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2005
Un film magnifique alliant la comédie musicale et le film romantique drole et dramatique à la fois . Des acteurs magnifiques : des danses , des décors des costumes absolument somptueux. Dans la grande tradition des films hollywoodiens mais sous la houlette du cinéma indien : Bollywood. Il n'y a pas d'équivalent dans le cinéma moderne et actuel.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2007
...coup de maître !
époustouflant de couleurs, de musiques, de beauté, d'émotion... si on se laisse entrainer dans ce monde indien proche et si lointain parfois !

Du bonheur pendant 2h55 !

PS : les bonus sont très intéressants (peut être à regarder avant le film notamment ceux qui explique les différentes danses indiennes !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Devdas est adapté du roman homonyme écrit en 1917 par Sarat Chandra Chattopadhyay, considéré comme le Roméo et Juliette indien. Ce roman a déjà eu une dizaine d’adaptations au cinéma depuis 1928, la dernière en date est une des plus spectaculaires. Doté de 13 millions de dollars de budget, Devdas en met plein la vue, Des décors somptueux, des palais rutilant d’or, des costumes tous plus beaux les uns que les autres. Un soin tout particulier a été porté au moindre détail.

Sanjay Leela Bhansali s’en donne à cœur joie avec des mouvements de caméra d’une virtuosité rarement égalé. Les chorégraphies enjouées rythment avec délice le film, on se surprend à attendre avec impatience la suivante. Les deux comédiennes principales Aishwarya Rai (Paro), ancienne Miss Monde reconvertie dans le cinéma, et Madhuri Dixit (Chandramukhi) sont notamment remarquables dans la meilleure séquence musicale du film « Dola, Re Dola », devant le nouveau mari de Paro. Le seul véritable bémol est à mettre au crédit du comédien qui joue le rôle titre, Shahrukh Khan assez inexpressif.

Mais, l’émerveillement et le majestueux ne sont pas les seules qualités de Devdas, en effet malgré le thème éculé de l’amour impossible, l’émotion nous porte de bout en bout du métrage. On suit les évolutions de la relation Paro/Devdas avec un intérét qui m’a moi-même surpris, la séquence finale restant d’ailleurs pour moi, un grand moment d’émotion cinématographique.

Les qualités picturales du film, procure une relation quasiment physique avec le film, on ne peut que frissonner devant la beauté de certains plans. Les plans larges feraient sans doute rougir de jalousie Cecil B. Demile tant ils foisonnent de détails, il faut voir en effet les figurants danser dans toutes les parties de l’écran, même loin à l’arrière plan sur n’importe quel morceau musical, ou encore admirer les immenses décors éclairés avec soins pour créer cette atmosphère magique dans lequel le film baigne.

Si vous voulez vous laisser tenter par l’expérience Bollywood, choisissez donc Devdas.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est souvent LE film indien que les occidentaux ont vu. Hors compétition à Cannes en 2002 (et le directeur du festival a dû batailler car même sans avoir vu le film les membres du comité ne voulaient par principe pas entendre parler d'un film indien, ça indique bien le niveau de préjugés), il a bénéficié d'une bonne promo en France et est sorti dans toute les grandes villes. L'accueil critique a été très bon à l'étranger comme en Inde (c'est l'un des film ayant reçu le plus d'awards). Là bas l'histoire est bien connue puisque c'est l'adaptation - ni la première ni la dernière - d'un classique littéraire souvent surnommée le Roméo et Juliette indien.
Située au début du 20ème siecle, l'intrigue suit la déchéance de Devdas, qui sombre dans l'alcoolisme après que sa famille refuse son mariage avec Paro, celle qu'il aime. Fréquentant assidûment un bordel, une prostituée s'éprend de lui tandis que par dépit Paro accepte un mariage avec un riche veuf qui va se révéler catastrophique...

C'est une tragédie culte parfaitement interprétée par Shahrukh Khan, Aishwarya Rai (la preuve que les reines de beauté peuvent être d'excellentes actrices) et Madhuri Dixit. La phrase qui est imprimée à l'arrière du boitier, extraite de la critique de Première, me fera toujours rire. "Devdas, le meilleur des anti-dépresseurs." Euh, c'est du sarcasme? Le critique a-t-il vraiment vu le film? A-t-il juste vu les jolies images mais pas suivi l'histoire? Car oui visuellement c'est superbe, un festival de couleurs et une réalisation de toute beauté, comme c'est souvent le cas pour les films de Bhansali. Mais c'est difficile de faire plus dépressif comme histoire, et ce film a l'une des pires (dans le sens les plus tristes) fins que je connaisse...
Niveau DVD Devdas est l'un des rares films indiens à posséder une VF mais moi j'ai pas pu. 5 min dans le film et je suis passée à la VOSTFR, les intonations des voix françaises sont parfois juste bizarres. Enfin ça reste bien pour ceux allergiques aux sous titres. Et le DVD possède même des vrais bonus! Un bon achat, surtout que Devdas peut être revu plusieurs fois sans se lasser.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2010
... j'ai beau trouver un milliard de défauts à ce chef d'oeuvre (parfois trop mièvre, trop caricatural,trop tout) la vérité est que je ne m'en lasse pas ! chaque diffusion : je le regarde, un temps mort par jour de pluie : ça commence en mettant la chanson/choré "dola ré dola", je me met à tournoyer comme une folle, je me laisse prendre par la scène suivante et c'est parti : me voilà encore à visionner ce film.
Les comédiens sont convaincants (ce n'est pas tjs le cas à Bollywood), Madhuri Dixit donne une dimension extraordinaire au rôle de Chandramuki ; la mère de Paro, Sumitra me fend le coeur... le trop de couleurs m'ébloui, chaque scène est un tableau.
Dois-je ajouter que SRK Khan, même en loque est divinement séduisant ?
Bref, je manque totalement d'objectivité sur ce coup là !
J'aime le Bollywood "historique" et traditionnel (Jodhaa Akbar, Asoka)et pas ces histoires comtemporaine sur le schéma Londre-Bombay.
En guise d'alibi au goût pour ce genre de film, on se rend vite compte que Devdas est une métaphore sur le mythe de Rhada et Krishna,j'ai donc fait quelques progrés depuis sur le Panthéon des Divinités Hindoue ! les problèmes de castes sont récurrents et l'influence Britannique tjs sous-jacente.
C'est donc un film que l'on prend comme on veut : romantiquement, spirituellement, sociologiquement ou juste pour chanter et danser !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2011
Dans Devdas, maître Bhansali, le metteur en scène, fait son exercice de style: composition des couleurs, mouvements de caméra, montage, rythme. Prenez par exemple la dance de Madhuri Dixit et Aishwaria Rai quand elles dansent ensemble. Eh bien là, ce qui importe pour Bhansali c'est de prendre la danse comme un prétexte, ou plutôt comme un contexte, dans lequel il peut bouger ses caméras, il peut faire un exercice de montage et un essai de rythme.

A part cette scène de danse des deux dames, il y a aussi deux autres scènes de danse très remarquables dans le film, celle d'Aishwaria Rai avec un cierge et, encore plus touchante, celle de Madhuri Dixit, attristée de l'absence de l'homme qu'elle aime, et se mettant à danser dès qu'elle l'entend arriver.

Devdas de Bhansali est une version nouvelle de ce film maintes fois réalisé dans le passé. Le plus connu des anciens est celui de Bimal Roy avec Dilip Kumar et Vyjayantimala, réalisé en 1955.

Devdas de Bhansali est une oeuvre de maître quoique peut-être il l'est moins que Hum Dil De Chuke Sanam (mon caeur est déjà pris) du même metteur en scène.

Bhansali est un artiste d'un art visuel qu'on appelle le cinéma et il ne prend le récit que comme contexte de son travail qui lui permet d'y mettre du visuel. Cela dit Devdas n'est pas seulement une succession de belles photos mais il est aussi un film profondément touchant avec en plus des interprétations remarquables, celle de Shahrukh Khan avant tout.
Mon coeur est déjà pris
Hum Dil De Chuke Sanam [Import anglais]
Black - Collection Le meilleur de Bollywood
Saawariya
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2004
Le moins qu'on puisse dire est que Devdas est un mélodrame situé dans un univers totalement féérique. Cette histoire d'amour au destin tragique se situe dans un univers digne des mille et une nuits le tout raconté par moment par d'inimaginables ballets comportant au bas mot de plus d'une dizaine de danseuses dans chaque scènes. Sachez aussi que l'on peut soit voir le film dans son entier ou bien, ne voir que les scènes musicales. Cerise sur le gateau, Aishwarya Rai, l'héroïne du film dégage de par sa beauté et de sa grâce un charme irrésistible quasiment divin. Bref, un spectacle musical inoubliable qui nous change totallement de star académy !
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)