Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 mars 2017
Ce Blu-ray est annoncé à la vente "Import Anglais" donc logiquement Zone 2 Europe. Il est en réalité importé des USA donc Zone 1 et illisible sur un lecteur Européen.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2017
Quentin Tarantino est un de mes réalisateur préféré (Django, Desperado, Réservoir dog...,etc )Comme Alfred Hitchcock, il fait une apparition dans chacun de ses films. J'adore la musique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2017
Pas besoin de discuter sur le film et sur Tarentino, etant un fan je ne peux pas etre objectif.
Sur le produit en lui meme rien a signaler !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2017
Parfait etat !
Bien emballé !
Complet !
Que dire du lourd, MONSIEUR Tarantino, surement l'un des meilleurs films jamais réalisé, ce coffret est donc indispensable !
;-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2017
J'ai pas osé ouvrir pour vérifierdonc j'ai renvoyé le bluray car au dos de la boîte y a écrit langues : anglais et allemand... Du coup pour le français pas sûre du tout dommage...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2017
Nul besoin de présenter Pulp Fiction je suis une grande Fan
tout le monde devrais l'avoir
article arrivé très rapidement en bonne état
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2010
Nul besoin de présenter Pulp Fiction ou son père, alors je ne parlerai que de l'édition.

Le packaging : Nous avons un boîtier blu-ray classique agrémenté d'un fourreau à l'exact même de la pochette intérieure.
Le tout a un aspect plutôt plaisant et le fourreau augmente légèrement la sensation d'édition "collector".

Le film : Dans l'ensemble, le rendu est magnifique. On a l'impression que le film n'a pas vieilli, du moins surtout au niveau de l'image. Dès les premières secondes dans le restaurant on se prend une claque en pleine figure, et l'image continue de nous émerveiller et ne fléchit presque jamais.
Ce qui m'a dérangé c'est au niveau du son, du moins en VO (la VF n'étant normalement pas concernée). Dans l'ensemble c'est superbe, les musiques ressortent avec un punch démentiel ! Mais au niveau des dialogues, de temps à autres ils se retrouvent décalés sur les enceintes avant gauche et droite, et le rendu est plutôt bizarre, et parfois même les vois sont moins audibles à cause de ça.
Néanmoins cela ne m'a dérangé que 4, 5 minutes sur toute la longueur du film donc n'hésitez pas pour ça !
Enfin le dernier détail, ce sont les scène de gunfight, je trouve qu'elles manquent de punch et que les sons accusent les années, mais ça, c'est normal...

Alors si vous aimez pulp fiction, n'hésitez pas un instant, c'est une redécouverte totale !
22 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pulp fiction est devenu le film culte imprégné à chaque instant de la patte de Tarentino. Avec sa structure en tiroir, ses anachronismes, sa violence graphique et son humour jubilatoire, Pulp fiction est le must que de nombreux fans attendaient en HD. L'édition blu ray tient ses promesses avec une image à la définition nettement rehaussée, au piqué souvent très précis et aux couleurs resplendissantes. De nombreux détails inconnus des éditions DVD font leur apparition en HD. Cette image à la nature HD flagrante ne souffre que de peu de défauts. En dépit de bordures d'écran et de rares petites portions d'images floutées, la définition reste très convaincante de manière constante et ne faiblit que rarement. Le grain argentique visible reste toujours très discret sinon sur quelques aplats où il fourmille un peu plus sans pour autant pratiquement jamais bruiter l'image. TF1 vidéo fait à nouveau bien les choses (sauf les sous titres) avec des bandes sons DTS HDMA en VO comme en VF, de nombreux bonus (making of, documentaires, scènes coupées, interviews...) et un beau boîtier métallique. Cette édition blu ray est une référence mais j'enlève une étoile pour le sous titrage français imposé de manière incompréhensible sur la VO.
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2017
Que pourrais je dire de plus ? Que pourrais-je ajouter à tout ce qui a déjà été dit ? Rien que tout le monde ne sache déjà. J'ai alors décidé de tourner ma critique autrement.

Car il faut savoir que ce film est mon préféré, qu'il est tout en haut de mon top 10 et qu'il tient une place particulière dans mon cœur. Peut-être en fais-je trop certains se diront. Mais pas de mon point de vue. Le cinéma est devenu une passion pour moi le jour où le générique de fin s'est affiché. Alors plutôt que de parler des qualités du film, je vais plutôt raconter ce que j'ai ressenti devant la première fois que je l'ai vu, quelques années auparavant et expliquer ce que Pulp Fiction représente pour moi.
J'ai 13 ans. Malade comme un chien (rhume a la c..) je ne vais pas en cours. Seul chez moi je me met à chercher un film dans les dvd pour passer les temps. Je tombe sur Pulp Fiction, nom intriguant et affiche avec un air de déjà vu. Impossible de retrouver où. Peu importe j'ai trouvé mon film, celui que je vais regarder juste comme ça, pour passer le temps. De toute façon je vais pas me prendre la tête j'ai de la fièvre et je ne suis pas bien. Allez c'est parti. Très vite je me rend compte de quelque chose de différent. Ces images, cette ambiance et surtout cette musique...
Le générique s'affiche et je ne bouge pas. les yeux rivés sur mon écran j'essaye de comprendre ce que je viens de prendre en pleine poire. Ma télécommande en main je me repasse le film une deuxième fois. 5h se sont déjà écoulés. Je me rend compte que je n'ai pas mangé. Devant mon assiette je me repasse le film dans ma tête. C'est devenu une obsession. Cette façon d'écrire a tout changé, jamais je n'avais vu quelque chose comme ça. Et puis ces dialogues si savoureux que je m'extasie à de nombreuses répliques. Ma première grande émotion cinéma aura été devant Pulp Fiction. Je me demande si Tarantino n'a pas fait ce film pour inspirer et pour transmettre sa culture à son spectateur. Du moins c'est comme ça que je le ressens.

Car j'ai l'impression que ce film, Quentin l'a tourné pour moi. Oui, je conçoit que ça peut sembler totalement égocentrique, mais que voulez vous, il y a tellement de choses que j'aime et j'apprécie dans le film. La forme d'humour noir, le flot de paroles incessant, la musique qui claque du premier riff de Misirlou jusqu'aux dernières notes de Surf Rider ou encore la qualité d'écriture des personnages. Je ne peux pas me résoudre à lui trouver de points faibles. Je suis conscient qu'il en a très certainement, mais ceux ci sont totalement invisible à mes yeux. Un chef d'oeuvre du début à la fin et une plongée, la tête la première, dans l'univers fou et unique de Quentin Tarantino.

La suite est une longue liste de films, des heures de visionnement et nous voilà. Aujourd'hui encore, je me rend compte à quel point ce film a tout changé pour moi. Dans ma façon de voir les choses ou de penser : jamais je n'aurais pu imaginer que le cinéma puisse devenir une telle passion. Mais maintenant que j'ai un regard critique plus ouvert, je peux dire, d'un point de vue objectif que Pulp Fiction est un grand film. Une oeuvre complète qui regroupe tout ce que le cinéma peut offrir de meilleur. Avec la Tarantino touch bien sur. Aujourd'hui je remercie tous ces grands réalisateurs qui auront apporté leur pierre à cet édifice si énorme qu'est le cinéma. Tant d’œuvres, de réflexions et d'émerveillement.

Peut-être que je n'aurai pas écrit une critique sur mon film préféré, mais, en tout cas, il m'aura permis une chose qui me tenait à coeur : adresser un hommage au cinéma, une passion brûlante et invétérée d'un jeune cinéphile qui ne demande qu'à découvrir d'autres grandes œuvres et chef d'oeuvres insoupçonnés du plus bel art au monde
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2009
Totalement d'accord qu'il est scandaleux d'imposer les sous-titres. Pour ma part, je n'achète plus les Bluray TF1 et Studio Canal et je conseille à tous les bilingues d'en faire autant. En Allemagne, par exemple, les sous-titres ne sont pas imposés et les éditions US donnent souvent le choix des les incruster ou pas. Alors, pourquoi enrichir des éditeurs qui ne respectent pas la liberté que peut offrir un DVD ou Bluray?... En tout cas, ceux qui sont d'accord devraient eux aussi faire pression pour que cesse cette pratique, vu le prix des Bluray en général...
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,58 €
10,95 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)