Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
87
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,51 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 août 2010
ah bah zut alors y'a déjà plein de gens qui ont déjà dit tout le bien que je pensais de cette pièce maîtresse de l'histoire du cinéma : j'ajouterai donc juste 2 choses :

1) ce n'est pas un film "difficile" où il faut faire des efforts ou bien attendre 40 minutes pour rentrer dedans : dès les premières images, les premières notes de musique, vous allez vous dire : "oulah... je sais pas ce qui se passe mais je sens que ça va être génial..." j'arrive pas à décrire mais je vous garantis que ça fait un drôle d'effet.

2) je vous l'accorde, on peut tout à fait vivre correctement en passant à côté d'un chef d'oeuvre pareil, mais... pourquoi se priver de cette magie ??
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2002
Après avoir vus tous les films de Lynch, j' aurais du être avertis et bien plus dur à impressionner. Mais voilà que ce film sort en salle et qu'il me met « la plus grosse claque cinématographique » que je n'ai jamais reçut. Ce film est tout simplement incroyable. Dans la première partie du film(à peu près une heure trente), Lynch nous invite à le suivre, et vu que les actrices\acteurs, les décors, la musique, la lumière(...) sont magnifiques, on ne se fait pas prier et on rentre dans une intrigue complexe, qui, même si elle n'est pas révolutionnaire, reste passionnante. Et en même pas une minute, Lynch, qui nous avait rassurés, avec des personnages que l'on commençait à connaître, nous fait perdre tout nos repères en renversant completement son film. Les acteurs sont les mêmes, mais ils n'ont plus les mêmes rôles, et là, la deuxième partie du film commence. Autant vous dire que ce film est vraiment une expérience déstabilisante, qui de plus, dépasse l'univers du cinéma et vous hante encore des heures(peut être même des jours) après sa projection.
0Commentaire| 42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2010
C' est sans aucun doute un beau blu-ray, très supérieur au dvd en terme de technique : couleurs saturées, bon contraste, Etc.. Et évidemment, du détail à la pelle ce qui fait que la beauté sculpturale des actrices claque à chaque instant. Il y a vraiment un peu de Hitchcock chez Lynch et dans ce film (on pense à Vertigo avec Kim Novak) ne serait-ce que pour la présence toujours constante dans ses films de superbes actrices blondes qui incarnent des femmes fragiles à la féminité exaltée et suppliciée . Superbe !
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rita et Betty/ Betty et Rita: jeu de miroirs et impact avec le diable: ce film est incroyable de douceur enveloppante et de violence crue et nue. Les 2 interprètes principales, totalement investies l'une comme l'autre, la douce Naomi Watts et l'intrigante Laura Elena Harring sont étonnantes. David Lynch les choie, les broie, les noie, les inonde de feu, de fièvre et de lumière: l'histoire entière est à l'image du crash du début; perturbante, détonante, parfois choquante et provocante, se jouant de ses pantins et de ses spectateurs par la même occasion.
Allez, montez sur les collines de "Mulholland Drive"(2001), sur une musique et une BO du magicien d'Ose-tout, Angello Badalamenti, osant encore et encore nous hypnotiser pour mieux nous écraser puis nous ramasser...
Excellente et troublante séance pour adultes avec cette perle sombre mais indispensable de David Lynch... chut... Silencio...shhhhhhh...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2002
Une nouvelle étape dans l'univers de David Lynch, qui nous délivre là une synthèse aboutie de quelques-unes de ses précédentes oeuvres, en y ajoutant une nouvelle dimension. A la fin de la projection de ce film, on est tour à tour époustouflé, déconcerté (éventuellement frustré), puis, à mesure que l'on se remémore les scènes, émerveillé par l'histoire de cet amour ambivalent, à la fois vital et mortel, magistralement mise en scène, et nous proposant de plus une réflexion sur le monde hollywoodien, tant dénigré par le réalisateur. L'ensemble des signes distribués aléatoirement dans la première partie trouvera une manière de résolution dans une seconde partie, beaucoup plus brève, un peu comme si les données du problème étaient d'un seul coup compressées et redistribuées à seule fin d'être élucidées. Ne vous attendez pas néanmoins à un 'Usual Suspects', car ce film est bien plus complexe, Lynch nous délivrant un monumental puzzle qui, des mois après la sortie du film, continue d'alimenter les forums de discussion spécialisés, les internautes élaborant les théories les plus folles et s'attachant au moindre détail pour essayer de former un tout cohérent. Néanmoins, l'ambiguïté fondamentale du film est son carburant majeur, la source même de sa beauté. Un chef d'oeuvre incontestable, d'où naît une fascination qui n'est pas prête de se dissiper.
0Commentaire| 71 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2003
Le meilleur film de Lynch tendeance "dure" (dans la même veine que Twin Peaks, Lost Highway), ceux qui, si ils ont réussi à vous captiver, vous entrainent vers des heures de ruminations métaphysiques sauvages et déléctable pour dénouer l'intrigue. Ce qui, je vous promet, est très possible avec Mulholland Dr. Les critiques habituelles remettent en question la sincerité du film et de l'hauteur, flairent la supercherie artistique, débusquent le joli film tout en gueule, en forme, énigmatique sans jutification...en bref, une escroquerie cinématographique trop léchée pour être sincère.
Ces critiques sont tout de même interessantes : tout le monde n'aime pas le jeu, le challenge, que constitue un tel film. Mais je sais aussi que cette version DVD, visionnable et revisionnable ad-nauseam, (avec notamment un mode de chapitrage qui permet de suivre l'intrigue de façon alternative, par objets), le monde suave, érotique, intense de Mulholland Drive finira par vous attirer, vous capturer, auprès de ses héroines,de leur immense intensité, charisme, beauté.
Et l'envie de déjouer l'intrigue, de suivre les méandres de la vie sur Mulholland Drive, deviendra vite hautement déléctable. Toute la bizzarerie, l'impénétrabilité de ce film est parfaitement justifiée par les évènements de ce film qui reste un film noir pur jus; le montage brillant de Lynch sublimant même une histoire aussi belle et simple qu'une pièce de Shakespeare.
C'est la le très grand talent de Lynch : utiliser une histoire d'un grand classisisme, puis la magnifier, la sublimer, la rendre désirable car (apparemment) inateignable.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2004
Encore une fois, Lynch nous livre un film dans lequel nous devons nous investir afin d'en comprendre l'intrigue... sinon, effectivement, on ne capte pas la trame... au risque de rester engluer dans qlq chose d'incomprehensible.
Main il n'en est rien: tout est comprehensible pour celui qui suit activement l'histoire ou la revoit plusieurs fois (toujours avec plaisir).
Ici, Lynch nous raconte un histoire assez simple de jalousie et de meurtre... mais sa mise en scene et le decoupage enigmatique nous donne la une histoire qui devient exceptionelle, un thriller grandiose ou nous devons nous accrocher pour le suivre dans sa demonstration. Bravo!
Notons enfin, que Lynch aime tout ce qui est psychologie lie au reve (voir Twin Peaks) et que donc, il nous raconte l'histoire... (mais chut, je ne vais pas tout devoiler).
Bref, un film d'une intellignece exceptionnelle qui ne vous laissera pas indifferent.
... et si vous ne comprenez pas l'histoire a 100%, pas mal de sites vous expliquerons l'histoire dans son ordre chronologique et en vous revelant toutes les enigmes... vous vous demanderez alors comment vous avez pu passer a cote de tous ces indices evidents deposes par Lynch.
Une merveille d'intelligence!
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2009
Ce film est une plongée abyssale dans l'esprit humain. Les gens qui le critiquent lui reprochent fréquemment d'être absurde et que le succès de Lynch repose sur une supercherie arty.

Seulement, et c'est là où les critiques font erreur, c'est que ça n'est pas un film qui permet au spectateur de rester totalement passif si on veut bien comprendre l'histoire. Mulholland drive nécessite un travail de réflexion après la première vision (pas avant pour ne rien gacher !).

C'est normal de ne rien comprendre la première fois car c'est en profondeur que les choses se passent, à travers les symboles, les apparitions, les réflexions anodines des personnages, leurs prénoms, etc.

Ce film est un puzzle très complexe, en réalité très cohérent quand on le remet dans l'ordre, qui dévoile la vie psychique torturée d'une jeune femme qui vient de commettre un meurtre.
Juste après sa vision je vous conseille de consacrer du temps à lire les analyses très détaillées proposées sur le net. Je n'avais pas vraiment compris l'histoire et en réfléchissant à partir du travail d'analyse fourni par les fans j'ai mieux compris le film et l'ai encore plus aimé.
11 commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2004
Comme le sont Lost Highway ou Blue Velvet,Mulholland Drive est une oeuvre majeure dans la filmographie de David Lynch.Mélant une fois de plus le fantasme à la réalité,Lynch nous montre l'envers du décor du mythe holywoodien tout en batissant un sinistre miroir aux allouettes où viendront se briser les destins des deux héroînes,prime spécial à Naomi Watts boulversante de réalisme.La schizophrénie de l'un des personnages s'empare sans que l'on se rende compte du scénario emmenant le spectateur en eaux troubles jusqu'a un final funeste.
les bonus sont remarquables et nous éclairent sur les inspirations de lynch,cinéaste virtuose et ange du bizarre à jamais.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2004
Diane débarque à Hollywood pour y réaliser son rêve. Là elle tombe amoureuse de Camilla. Mais celle-ci finit par la quitter pour Adam. Alors Diane engage un tueur. Elle s'endort et rêve que les choses auraient pu se passer autrement. Mais le réveil la rappelle à la dure réalité. Diane comprend que son amour est mort et que son rêve a tourné au cauchemar. Elle se suicide.
C'est sa bouleversante limpidité qui fait de Mulholland drive un chef d'oeuvre, et on pourra s'étonner que tant de gens n'y voient rien d'autre qu'une suite de scènes sans queue ni tête quand ce que nous présente Lynch n'est rien moins qu'une tragédie antique. Comme à l'accoutumée chez Lynch les images sont éblouissantes, la musique envoutante et la structure de l'ensemble tout bonnement merveilleuse.
Mais Mulholland drive n'est pas seulement une histoire d'amour tragique, c'est aussi la plus magistrale déconstruction du rêve américain qui ait été portée à l'écran.
Inutile de préciser que c'est un essentiel.
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)