undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:17,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

The Dream Syndicate est un groupe de rock néo-psyché fondé en 1980, séparé en 1989, chef de file du mouvement Paisley Underground (variante du rock alternatif) avec des formations comme The three o'clock et the fuzztones. Ce double album mémorise l'intégralité du concert assuré le 31 janvier 1988 au Raji's, un bar discothèque d'Hollywood. Dernière monture de ce combo avec le fondateur Steve Wynn, chanteur guitariste, personnage déjanté, et le fidèle batteur Dennic Duck, Paul B. Cutler a remplacé le guitariste d'origine Karl Precoda et Mark Walton est le troisième et dernier bassiste du groupe. Ces quatre là ont mis le feu sur scène, ce live remarquable survole la relativement courte carrière du groupe, (quand même 5 albums studio, 1 live et une compile) Tous les titres sont composés par Steve Wynn, mais on trouve aussi une reprise déjantée de Bob Dylan, l'éternel « all along the watchtower » avec une guitare déchirante, incisive qui assure d'ailleurs tout au long du concert. Je trouve le 2ème cd plus parlant, les compos sont longues, étirées pour un rock en sursauts, ponctué de riffs et solos de guitare en dérapages contrôlés, le set se termine en apothéose avec l'interprétation complètement destroy du « John Coltrane blues stereo » où l'harmonica énervé de Peter Case, invité pour l'occasion, se déchaîne comme c'est pas permis!. Un rock plein d'énergie, capté et restitué avec un son d'enfer ! (15 titres / 1h33 ).
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écouté ce disque ! Et pourtant en ce morne milieu des années 80, on ne peut pas dire que les albums marquants de rock en public furent légions....Mais il y eut au moins celui là !

fils spirituel du Velvet et des Flamin Groovies, eux mêmes fans du rock des sixies, le Dream Syndicate appartenait à la mouvance revival de Los Angeles, baptisée Paisley Underground, au sein de laquelle officiaient d'autres groupes de grand talent : les Plimsouls de Peter Case, les Green on Red de Chuck Prophet, Mazzy Star et quelques autres dont j'ai oublié les noms....

Sous la conduite de Steve Wynn, chant et guitare rythmique, le groupe comprenait alors Paul B Cutler, excellent guitariste solo au style et au son proche du Neil Young version Crazy Horse, Mark Walton à la basse et Dennis Duck aux drums. Enregistrée le 31/01/1988 à Hollywood, ce "live at the Raji's" bénéficie d'un son remarquable pour une prestation non moins incendiaire, très représentative de l'ambiance torride des concerts de petits clubs. La reprise de "All Along the Watchtower" se révèle ainsi bien plus proche de la version electrocutée d'Hendrix que de celles, somme toute plutôt sages, de Bob Dylan ou d'un Calvin Russell.

Parmi les grands moments de ce Live, ce sont surtout les morceaux du second CD qu'il faut retenir, ceux voyant un Paul B Cutler déchainé électriser le public de sa fureur communicative, à grand coup de sustain et de larsen dévastateurs. "Merritville", "The Days of Wine and Roses" morceau-titre du second et meilleur album studio du groupe, "The medecine Show" et l'incroyable "John Coltrane Stereo blues" avec en guest star un Peter Case à l'harmonica boosté au single malt, autant de titres qui nous font regretter de ne pas avoir pu être présent ce soir là...

Reste ce double CD, témoignage vivant de ce qui le rock a de meilleur à offir et un excellent Live qui devrait enchanter les fans du Neil Young chevauchant son Cheval Fou !
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2010
Un très grand live! Même si Karl Précoda avait déjà quitté le groupe, l'energie et l'insiration de ce groupe est au summum.J'ai mis 10 ans a trouver ce disque et surtout cette édition intégrale sur 2 CD .
Dans une veine souvent moins sauvage et electrique, Steve Wynn a fait de belles choses par la suite.
Chaudement recommandé aux amateurs de rock'n'roll
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)