undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Livres de l'été cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
10
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 septembre 2000
Megadeth est ici desireux d'aller vers l'avant,d'evoluer sans pour autant renier ses origines et ses premiers fans.L'album oscille entre agressivite retenue et compositions plus radiophoniques:le resultat est un disque varie et de tres bonne facture.Cryptic Writings est plus accessible que ses predecesseurs,le son est plus propre,les melodies plus accrocheuses mais le style est toujours celui du grand rouquin:genial,cingle et malsain.Un album qui se veut varie et honnete.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 1997,je découvre megadeth avec ce "cryptic writing" et j'accroche immédiatement.à l'époque,je n'ai que 16ans et j'écoute leurs principaux rivaux(ai-je besoin de dire qui?)...mais ça c'étais avant d'entendre l'hymne "trust" est sa rythmique démentielle.Une intro' incroyable qui précéde un riff bien heavy et un break sur fond de guitare séche limite manouche.Premiére baffe de la part de megadave.Puis je découvre l'album en intégralité,et c'est une perle.Les riffs sonts heavy ainsi que les solos("she wolf" et sa fin trés nwobhm).Les rythmiques presque doom comme un bon vieux sabbath("mastermind")et des morceaux bien speed("fff").Mais ce qui me séduis également chez ce groupe, c'est son approche trés mélodique et pleine d'émotion.Mustaine est un homme à part,il conte ses démons,ses peurs,ses addictions,ses anxiétés...voilà un artiste chez qui l'on se retrouve.Un homme avant tous,doté d'un don incroyable pour la composition musicale et textuelle.Aprés ce disque,je vais découvrir les premiers disques du groupe...baffe aprés baffe,je deviens fan inconditionel de celui qu'un autre groupe ne cessa de dénigré à chaque sortie d'un de ses albums.J'ai 16ans,je découvre sepultura,slayer,machine head,pantera,rammstein...et megadeth.Et autant étre franc,ça fait déjà quelques années que dave à détronné lars dans mon coeur.Tout a commencé avec ce disque varié,puissant et mélodique..."cryptic writing",qui garde une place à part dans mon coeur de metalleux.18sur20.
44 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 1997, Megadeth nous offre son 7ème album, le très énergique et mélodique Cryptic writings. Comme Metallica avec Load, le groupe s'assagit quelque peu et, à part un ou deux titres bien speed « the desintegrators » ou « f.f.f », nous gratifie de compositions très travaillées comme les tubiesques « trust », « almost bonest » ou « use the man ». Megadeth reste un groupe de heavy metal et, même si sa musique ne cesse de s'affiner sur un plan compositionnel, elle ne perd en rien de son impact. La bande à Dave Mustaine n'a pas perdu en brutalité ce qu'elle a gagné en musicalité. Avec une production d'enfer et un son percutant, cet album reste un must en la matière, comme quoi l'énergie et la rage font bon ménage avec la mélodie et je dirai même avec une certaine subtilité créatrice. J'aime beaucoup cet album revigorant. (12 titres / 45mn30).
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Beaucoup ont décroché de Megadeth pendant les années 90 car ils n'ont pas spécialement adhéré à la démarche plus mélodique adoptée par le groupe. Je comprends, mais je ne fais pas partie de ces fans déçus. Il est vrai que "Countdown to Extinction" d'abord, puis "Youthanasia" ensuite, marquaient un éloignement par rapport au bon thrash que pratiquait jusqu'alors la bande à Mustaine. "Cryptic Writings" n'est pas l'album le plus réputé de la période, et c'est bien dommage parce qu'il réconcilie assez bien les 2 mondes: le heavy pratiqué depuis "Countdown..." et le thrash.

En effet, le groupe continue à explorer la facette mélodique entamée avec les albums précédents et on a le droit à quelques perles. "Trust" est un véritable régal: quelle intro! Quelle montée en puissance! Super riff, excellent refrain... c'est peut-être pas du thrash mais franchement, je m'en fous! Du heavy metal de cette trempe, je veux bien en écouter tous les jours!!
"Almost Honest" est un single bien sympa, très mélodique lui aussi, dans la lignée de "Train of Consequences" (single de l'album précédent). "Use the Man" avec son début mid-tempo, et sa deuxième partie plus enlevée, fait également mouche.

Mais ce qui fait particulièrement plaisir dans cet album, c'est le retour de titres rapides comme on n'en avait pas entendu depuis quelques années (7 ans pour être exact). Il faut bien reconnaitre qu'ils sont très bons: "The Disintegrators", qui porte bien son nom, ou "F.F.F.", dont le riff rappelle très fortement un certain "Motorbreath", vous clouent au mur comme il faut!
A côté de ça, on a quelques chansons qui naviguent entre deux eaux: "Vortex" (très sympa), "She-Wolf" (avec son solo à la Maiden) sont bien enlevées et efficaces.
Malheureusement, il y a aussi quelques titres plus faibles qui viennent ternir ce bel ensemble. Je pense à des compos comme "Mastermind", "I'll Get Even" (qui annonce assez bien la déception que sera l'album suivant, le bien nommé "Risk"), ou "Sin" pas si mauvaise mais un peu plan-plan...

Bref, c'est un album tout de même assez varié et rythmé que Mr. Mustaine nous offre. Un bon condensé de ce que le groupe a pu proposé entre "Rust in Peace" et "Youthanasia", avec encore quelques nouveautés... Il serait malvenu de refuser ce cadeau, le bonhomme n'a pas toujours très bon caractère! Moi, je l'aime beaucoup ce "Cryptic Writings"...
55 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2003
Voici l'album qui suit le dantesque Youthanasia. Il est clair que pour Dave Mustaine écrire la suite de l'album qui contient le tube "A tout le monde" n'a pas du etre facile, mais il s'en sort avec les honneurs. Il a su composé un album encore + mature, tout en y ré-injectant quelques bonnes vieilles recettes de Speed. Ecouter Trust et Use the man (chanson autobiographique sur sa période junkie?), chansons à la fois mélodiques et magnifiquement jouissives par leurs riffs. Et puis FFF avec sa rythmique qui fait étrangement penser à Motorbreath de son ancien groupe Metallica, finira par vous convaincre si vous etes encore sceptique.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2009
Poursuivant son virage Heavy amorcé dans les années 90, Dave Mustaine nous gratifie d'un album varié avec des incontournables "live" comme Trust & She Wolf, quelques envolées speedées de la bonne époque (FFF, The Disintegrators) et quelques mid-tempos bien sentis (Sin, Secret Place, Use The Man). L'ensemble parait, par contre, un peu moins abouti que Countdown et Youthanasia (qui avaient une meilleure production et homogéneité). Nettement supérieur en tout cas à l'album qui suivra, Risk qui sera le plus cuisant échec de Dave Mustaine.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2012
Largement aussi bon dans le style mélodique et mid-tempo que ses deux prédécesseurs : riffs tortueux, ambiances malsaines , les deux grattes du duo magique du metal Mustain- Friedman trifouillent toutes les notes et un max d'accords puissants. Ici les compères lorgnent plus vers le coté heavy-metal, dont le titre "Almost Honest" en est une belle preuve. "Use a man" démontre combien le thrash-metal est issu du blues, dans la tradition "black Sabbathienne". Néanmoins, deux titres sont plus thrash : "desintegrators" et "fff". Et puis on a le titre "grammy-ifié" "trust", qui est excellent. Un très bon disque, qui achève la trilogie "Countdown to extinction/Youthanasia/Crypting Writings". 16/20.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2013
Pas le meilleur, mais loin d'être le pire!! c'est un bon album, plus orienté heavy metal que Thrash!
indispensable pour les fans du groupe et intéressant pour tout amateur de heavy metal
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
Cryptic writings est clairement moins bon que les albums précédents de Megadeth " Youthanasia" et "Countdown to extinction" mais il y avait encore Marty Friedman dans le groupe donc ça allait...
c'est quand il est parti que les choses ont commencé à se gater ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2012
J'adore cet album que je connais depuis sa sortie. J'en possédais une copie mainte fois écoutée.

C'est pourquoi j'ai été très surpris quand j'ai écouté mon disque neuf pour la première fois ! Cette édition de 2004 ne porte pas pour rien la mention "Remixed & Remastered". Les détails que j'avais appris à connaître au cours de toutes ces écoutes sont estompés par ce nouveau mixage, des "overdubs" de guitare sont mis en avant parfois au détriment de la structure rythmique du morceau, l'introduction de Use The Man a tout simplement disparu...

Les quatre titres bonus n'apportent rien à l'album.

Si Cryptic Writings est un excellent album de Megadeth, cette cure de jouvence me semble trop dépaysante et je crois que ma vieille copie de l'original de 1997 n'a pas dit son dernier mot.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)