undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
22
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,85 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 décembre 2004
Ca commence par une air au piano tout calme, mais le ton s'impose vite : un florilège de musiques délirantes et délurées, à l'image de son interprète. "Love Angel Music Baby" est une premiere étape solo plutôt réussie pour Gwen Stéfani. Mais surtout, la chanteuse a su regrouper toutes ses expériences musicales, acquises depuis plusieurs années. On y retrouve du rock 80's avec quelques touches de ska (style qu'elle avait longtemps exploité avec ses compères de No Doubt), puis des errances R&B et funk (des genres travaillés aux côtés de spécialistes comme Eve ou encore Prince). Et pour réaliser cette merveille de métissage, la blonde s'est trouvé de bons collaborateurs tous aussi divers : Nellee Hooper, Dr Dre, The Neptunes, Linda Perry, Dallas Austin ou Tony Kanal (No Doubt)... Le résultat ? Tout d'abord, on ne peut s'empêcher d'écouter en boucle le très bon single pop rock "What You Waiting For ?", on adhère carrément à "Rich Girl" (ou elle chantonne à nouveau avec sa copine Eve), on fond sur le sensuel "Luxurious" (avec quelques paroles chaudes en français, s'il vous plait), on délire comme un fou sur "Bubble Pop Electric" ou "The Real Thing" (une collaboration étonnante avec les fabuleuses Wendy & Lisa)... Tout détailler serait trop long, mais les faits sont là : cet album nous fait passer un bon moment (très bon même !). Et il est fort à parier que ce premier essai toute seule ne sera pas le dernier.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2005
A la différence de ses consoeurs qui jouent et surjouent dans le mode sexy/slutty, Gwen Stefani, qui a eu l'avantage d'avoir pas mal bourlingué avec No Doubt pendant des années, n'est pas dupe de son image. Elle s'amuse, ne se prend pas au sérieux, et n'essaie pas de nous convaincre de quoi que ce soit. L'armada de producteurs pouvait laisser plus d'un perplexe, mais la chanteuse ne se laisse pas (trop) prendre au piège de la sur-production cachant le manque d'inspiration et regorge toujours d'invention.
On retrouve des tournures mélodiques bien à elle, alors que les arrangements sont une explosion électro-pop eighties mâtinée de hip-hop. (Duos avec Eve, et Andre 3000)
Elle devient une espèce de créature hybride entre pop star explosive délirante et personnage manga (les Japonaises figurant dans le clip de 'What you waiting for' ou sur la couverture du disque, la chanson 'Harajuku Girls', ne sont pas là pour rien).
On ne peut s'empêcher de penser à Madonna. Comme elle, Gwen Stefani sait jouer avec son image tout en gardant toujours une oreille très affûtée pour la musique.
Pour l'instant, avec Love Angel Music Baby, la chanteuse se fait plaisir, et du coup nous aussi, même si parfois la surenchère sonore peut fatiguer. L'introspection et la profondeur seront peut être à l'ordre du jour pour le prochain album, mais on aurait tort d'être sérieux tout le temps. Et puis le clip de What you're waiting for est une petite merveille de fantaisie (à voir dans sa version longue)!
;-)
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2004
Gwen Stefani s'est plutot bien reconvertie dans un album mélangeant musiques hip hop électro assez réussies comme "rich girl" et d'autres musiques plus conventionnelles pop rock comme "cool" (qui ressemble un peu à running running). Par contre, aucune envolée parfaitement punk rock ou ska comme dans no doubt. Au final, si vous aimez la voix de gwen stefani, vous adorerez cet album à condition de ne pas etre allergique au hip hop ou à la musique électro pop style madonna. Autant dire que certains fans de No Doubt ne seront surement pas emballés par cet album. En ce qui me concerne, j'apprécie !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2006
Un an après la parution de son premier album solo, Gwen nous offre cette édition limitée qui reprend l'album "normal" ainsi que, sur un cd bonus, les différents remixes ou live présent sur les maxis single "What You Waiting For?", "Rich Girl", "Hollaback Girl" & "Cool". Gwen se livre entièrement à travers des chansons très variées. De tube en tube, Gwen nous transporte dans un fabuleux voyage marqué par son propre style. Futur Madonna? Alors que Britney ne soit plus vraiment en course pour ce titre, Gwen semble avoir le talent et l'intelligence (bien masquée par sa blondeur et sa folie) pour y parvenir. Ne se considère-t-elle pas comme un nouvel espoir ou un nouveau messager (cf l'horloge sur le livret dont les deux aiguilles pointent sur "Gwen" et "Angel")? Des clins d'oeil à la Bible, aux mythes et aux contes ("Alice aux pays des merveilles" en est un exemple flagrant), Gwen fait de son album un monde complexe, extrémement riche. "L(ove)A(ngel)M(usic)B(aby)" ou l'agneau de la pop?...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2005
On se laisse aisément prendre par l'ambiance carrément azimutée que distille cette première mais néanmoins brillante gallette. A l'image de l'artiste : éclectique, extravagante, surprenante voire détonnante. Les influences de la diva blonde platine des No Doubt ratissent larges : du rock bien vigoureux, de la J.Pop, du ragga, des sonorités très eighties au bon goût de bubble gum, des rythmes très Cicconiens (;D)... L'ensemble se veut particulièrement original et festif. La production n'est quant à elle pas en reste, avec Dr Dre et autres Neptunes derrière les platines.
Mais si Gwen Stefani joue dans un registre radicalement différent de celui des N.D., elle ne renie pour autant pas ses origines. Pour preuve le packaging du disque : un monument de kitsch qui contient nombre de clins d'oeil aisément repérables pour les fans du groupe.
Au final, un excellent premier essai, étonnamment personnel qui plus est.
Bien joué, Miss Stefani.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2006
Je fais tout a l'envers : Ayant juste eu le temps de noter le nom de cette fameuse chanteuse sur la fin d'un clip à la télé : "Gwen Stefani !". Je n'étais pas du tout sûr de ce nom, un second "n" a "Gwenn" ? Bref, je me suis empressé de faire des recherches sur Internet et qu'ai je trouvé, hé bien, de très belles choses, sur son site officiel des photos puis des animations, enfin, sur Amazon.fr : LE CD O-FFI-CIEL, que je me suis empressé d'acheter... Et quelle bonne surprise, dès la première chanson, je me suis noyé dans les langoureuses mélopées de cette divine blonde platine au charme reconnu ; de la mélodie, du rock, de la pop, bref, comblé pleinement de l'acquisition. En fouillant un peu, j'ai découvert que cette chanteuse faisait partie d'un "ancien" groupe No Doubt, et zou, deux CD de No Doubt achetés, bref, comme j'ai dit au début, j'ai tout fait à l'envers, mais je ne suis pas mécontent de cette magnifique découverte : je connaissais No Doubt, mais je ne savais pas que Gwen Stefani en était le "vocal hero", et quel organe possède cette Gwen, dans /Love Angel Music Baby/, j'ai été submergé par les vocalises de cette Chanteuse, des onomatopées qui font frissonner, des batailles vocales dans /Hollaback Girl/, des mélodies dans /Cool/ et ainsi de suite.
En bref, n'hésitez pas à l'acquérir, car au dela de la beauté de la chanteuse, une voix d'artiste qui assure du début à la fin.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 4 février 2005
Le grand Cirque du Rock & Roll a besoin d'idôles : Gwen Stefani est donc la dernière blonde que tout Hollywood (des Grammy Awards à Martin Scorcese) s'arrache. Il faut dire que pour son premier album solo, l'ex poupée ska-disco des fades No Doubt a su s'entourer pour limiter au maximum les risques de crash annoncé (car après tout, Gwen n'a ni la sensualité mutine d'une Kylie Minogue, ni le glamour d'une Madonna, ni les talents de chanteuse-danseuse d'une Béyoncé) : André 3000 des Outkast, les Neptunes et Dr Dre, entre autres, sont donc les invités de marque de cette escapade en solo très bien produite, jusqu'à la pochette très Lachapelle. Le titre d'annonce, le fameux "What You Waiting For?" est un tube en rotation lourde, irrésistible à la première écoute, ennuyeux dès la seconde : toute cette agitation, ces couleurs, ces mélanges (pop, hip hop, R n'B, néo disco) font vite éclater la cohérence d'un album un peu plat, éparpillé, clinquant comme le grand bazar californien, mais vite ennuyeux, hélas.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2005
A l'heure où l'on pense qu'être une "icône pop" veut dire mesurer 1m50 et s'appeller Minogue ou Spears, une fille sort du lot !!!
L'album commence fort avec "What Are You Wating For ?", l'excellent single, et est suivi du second single "Rich Girl", remake de "Ah Si J'étais Riche" !!
La suite ?
Une succession de bonnes surprise telles "Hollaback Girl" (une chanson très "cheerleaders"), "Bubble Pop Electric" (totalement délirante), "Serious" (un bombe très années 80), "Danger Zone" (Pop/Electro à souhait avec refrain entêtant) ...
J'en passe !
Malgré des critiques la faisant passer pour une imbécile, et la faisant frôler le 0 absolu de Q.I., Miss Gwen Stefani n'en est pas moins extrêment intelligente !
La preuve : ça se vend, et c'est de qualité !
Bravo !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2004
Des sons hip-hop (très belles participations de André 3000, Dr Dre et Eve), de la pop 80's, du disco, une majorité de titres dansants très biens produits servis par la magnifique voix de Gwen Stefani très en forme. On est loin du ska de No Doubt mais... très proche de la perfection, dans un autre genre :).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2004
Etant un fan de Prince et un admirateur de Madonna, je retrouve ces influences dans cet album. Un peu de folie, de nostalgie, de pop acidulée, mais aussi un vent qui respire l'influence de Jimmy Jam et Terry Lewis. Ouf ça fait du bien ;-)!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)