undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après leur début ravageur, le groupe revient avec un second opus encore plus malsain et dérangeant. Tout d'abord ce début mythique, presque autant que "Raining Blood", où des voix sépulcrales scandant un refrain blasphématoire arrivent en fade in : l'Enfer est là ; suivent 6 minutes d'agression sonore, autant au niveau instrumental que lyrical -eh oui, l'Enfer n'a pas vraiment l'air d'être un camp de vacances. "Kill again", premier titre d'une longue série sur les serial killers, sombre et rapide, pas mal de riffs différents, donc très riche. "At Dawn they sleep", co-écrit par Tom Araya, je crois bien que c'est le seul. "Necrophiliac" leur a valu pas mal d'ennui avec les gardiens de la morale, on devine aisément pourquoi, même si on est encore loin du style Cannibal Corpse, ça choquait plus à l'époque. "Crypts of Eternity" est le morceau le plus riche, avec son début plus calme pour mieux enchaîner sur un riff démoniaque. Il existe une édition avec les classiques "Haunting the Chapel" et "Captor of Sin", donc 9 titres au total.
Le son est d'époque, assez pourri en somme, mais ça rend l'ambiance encore plus malsaine, comme dans un bon vieux disque de black.
Un album qui a confirmé le côté plus extrême de Slayer par rapport aux autres groupes de thrash comme Metallica ou Anthrax. A posséder.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
2éme vrai albums des bouchers d'atlanta...l'album qui précéde le monumental"reign in blood"...et autant le dire tout de suite,contrairement à son illustre successeur,ce"hell awaits",n'est pas que décharge de trash metal à tous les étages...ici slayer se cherche encore,mais l'ambiance malsaine et diabolique qui caractérise TOUS les albums du gang,est bel et bien omniprésente tout au long des 7plages que comportent le disque,pour environ 36minutes(les morceaux les plus longs que le groupe ait écrit en somme,ils oscillent tous entre 5et6minutes!!!)de pur speed/TRASH METAL!!!Le style n'est pas encore affirmé mais quel énergie!!!TOM hurle son ode à la gloire du grand cornus,les échanges de solos entre hanneman et king sonts déja bien maitrisés,et LOMBARDO cogne ses futs à s'en décrocher les bras!!!L'album commence par le titre éponyme,devenus classique parmis les classiques depuis ou l'intro'est on ne peus plus glauque(peut étre la plus sombre depuis la chanson"black sabbath"du groupe du méme nom),avant que le morceau ne débute réellement pour plus de 6minutes de terreur musicale pure.S'en suit"kill again"bien speed,"at down they sleep"qui pour moi fait office de classique dans le répertoire de slayer...aussi bien speed,que doom,et bien sur ultra heavy ce morceau est une bombe,que trop rarement joués en concert(à voir sur le "live intrusion"ou les "kill,kill,kill..."de tom prennent toute leur ampleur...grace au regard de boucher du maniaque de service!!!),"praise of death""necrophiliac"(visible en bonus live sur le dvd"reigining blood",une raretée!!!)"crypts of eternity",sonts égalements de trés bons titres ou l'alternance des morceaux,les changements de tempos sonts époustouflants...enfin"hardening of the arteries"qui se termine sur l'intro' de "hell awaits"est le morceau le plus court de l'album(un peu plus de 3minutes)mais diaboliquement éfficace!!!Cet album est le complément idéal à"show no mercy"(1983),est un éxcéllent préliminaires à ce qui allait suivre,et qui allait faire de slayer ce qu'il est LES MAITRES INCONTESTés ET INCONTESTABLES DU TRASH METAL!!!18sur20.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
avec hell awaits, slayer accouche d'un deuxième album encore plus sulfureux sur lequel le groupe californien développe à l'extreme ses strucures, ménage des changements de rythme et explore à fond les thèmes de la mort (necrophiliac, seule "chanson d'amour" du répertoire) et de l'enfer (hell awaits).
la thématique de la guerre et notamment historique concernant le troisième reich, n'est pas encore de mise (quels sont les plus grands tueurs en série, sinon les nazis?), mais cela n'empêche pas slayer de livrer là son disque le plus sombre et le plus malsain de sa discographie.
lors de sa sortie, on évoquait pêle mêle thrash mais aussi dark et black metal! ce disque voit aussi dave lombardo prendre sa place parmi les meilleurs batteurs du metal.

les morceaux sont souvent assez longs, car slayer se lance dans des intro, puis développe des couplets-refrains ainsi que des soli donnant toujours dans l'hystérie et le speed, mais retombant à chaque fois sur ses pieds!
le morceau titre est probablement le meilleur de l'album et est largement emblématique avec son intro incantatoire hypnotique et entêtante (qui ouvre de belle manière le fantastique live decade of aggression). le reste de hell awaits est du même tonneau...

à noter qu'aux sept titres de l'album ont été rajouté deux autres titres sur certaines éditions: haunting the chapel et captor of sin. ce dernier morceau est la parfaite illustration de ce slayer pré-reign in blood, et restera un classique incontournable en concert.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2012
Cet album est un chef-d' oeuvre, avec le recul - donc + de 20 ans d' écoute... - je pense que c' est le meilleur du groupe. Certains vous parleront de Possessed ou de Venom, mais "Hell Awaits" enterre tous ces groupes d' époque mis en valeur bien trop tôt, là débute réellement le metal extreme. Tous les titres sont exceptionnels, le morceau titre et son intro fantastique, "At dawn they sleep", "Necrophiliac" sont de purs bijoux, le méconnu "Crypts of eternity" très heavy et "Hardening of the arteries" qui reprend le thème de l' intro pour conclure l' album avec cette rythmique lourde et fracassante.... Il existe une version incluant "Haunting the chapel" et "Captor of sin", c' est celle que j' ai eu lorsque j' ai repris l' album en cd, mais elle doit être très rare maintenant. La production participe au climat malsain que Slayer n' a pu vraiment trouver par la suite, ici c' est du direct, les guitares sont de vraies tronçonneuses, la basse s' entend ! la batterie un vrai rouleau compresseur, la voix d' Araya semble sortir d' une autre dimenssion... vraiment en 1985 tout était déjà presque dit !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2011
L'album qui va mettre définitivement hors course Metallica et Megadeth
Slayer se tourne vers un style de Thrash beaucoup plus rapide et brutal
Les mythiques "Hell Awaits" et "At dawn they sleep" seront des titres incontournables en live.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2014
pour moi, c'est clair, c'est le meilleur de Slayer, ça ne s'explique pas, c'est comme ça, il y a une telle différence avec "show no mercy" qu'on a l'impression qu'il s'agit d'un autre groupe.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)