undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 août 2008
Premier coup d'essai et premier coup de maître pour ce quintet de vikings.
Les puristes de Métal Prog seront sans doute un peu perturbés non par le niveau technique (toujours aussi bluffant dans cette discipline) mais par le saupoudrage FM !
Je dis bien saupoudrage car le « fond de commerce » de Circus Maximus (quel drôle de nom pour des norvégiens) reste un Métal Prog de haute volée mâtinée de hard FM façon seventies.
Alors malgré une concurrence plus que redoutable dans ce domaine, tout laisse à penser que ce groupe deviendra un acteur majeur de la scène heavy metal rapidement.
Après une introduction d'une trentaine de secondes très « rentre dedans » on nage dans un judicieux mélange de hard mélodique hautement technique aux riffs acérés et aux refrains terriblement accrocheurs qui donnent envie de passer en boucle la précieuse galette.
La pièce maîtresse porte le titre éponyme de l'album et dure plus de 19mn et permet de juger du prodigieux potentiel que possède ce groupe, car ce morceau est en fait la synthèse de ce dont est capable Circus Maximus, et là chapeau bas car on en prend plein les oreilles, c'est un vrai déluge et on en redemande. Sinon en dehors de cette pièce unique, j'adore Biosfear (aux relents « zappaiens ») et surtout The Prophecy, (intro à la guitare sèche, choeurs à l' unisson, martèlement de la double grosse caisse, clavier cristallin... et refrain d'enfer, quel régal !)
Encore un groupe qui renouvelle le genre (tout comme Myrath, ou Suspyre) et à suivre de très près.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2014
J'ai découvert Circus Maximus avec l'album "Nine". Si, à l'écoute de "The 1st chapter", on retrouve les ingrédients du groupe, je le trouve moins facile d'accès que "Nine".
Le talent est incontestable mais, à la fin du CD, je m'aperçois que je n'ai pas retenu grand chose des chansons. En outre, sur certains passages (c'est flagrant sur l'instrumentale), Circus marche allègrement sur les plate-bandes de Dream Theater.
"The 1st chapter" est un bon album mais voilà, juste "bon"; pas excellent.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,23 €
20,20 €
22,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici