undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
13
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
9
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mai 2008
Un homme seul, un violoncelle, la nature sauvage et l'éternité ... La pochette résume bien à elle seule le contenu et la forme de l'interprétation particulièrement bien sentie de Truls Mork. Rien d'exubérant, tout en simplicité, et une grande force pour rivaliser avec les meilleurs versions : le relief. Les lectures contemporaines de ces pièces de Bach, et plus généralement du répertoire pour instrument seul, font ressortir ce que l'académisme oublie trop souvent, une leçon que les archets reçoivent des vents et des voix humaines, à savoir l'importance de la respiration. Et le placement de notre camarade norvégien n'est pas parfaitement conventionnel, il est approprié ... Ce qui est mieux.

Maîtrise du souffle et du staccato (bourrées, menuets de la 2e suite ...), certes, mais on pourrait en dire autant des enregistrements de Queyras, et avant lui de Fournier et de Tortelier. En revanche, là où l'homme se distingue c'est par la grande pertinence dans ses choix de rubato. Tout cela semble "juste", pas seulement d'un point de vue harmonique, mais d'un point de vue psychologique, comme s'il pénétrait directement dans l'âme de la musique pour nous la mieux dévoiler en ressortant. J'appelle cela la marque des grands, et à ce titre, cette version apporte non seulement un réel "plus" à l'interprétation des suites pour violoncelle du Cantor, mais pourrait également être citée comme un exemple de la plus belle voie empruntée par la modernité : non celle de la performance mais celle de l'intelligence humble et éclairée par le coeur.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2011
D'abord une petite réserve : la prise de son est claire, aérée, mais favorise le medium, au détriment du grave qui n'a pas assez de corps, donnant au violoncelle (un Montagnana) une chair un peu fade, un peu étriquée, manquant d'épaisseur, de "gras", comparé à ce qu'il est possible de faire aujourd'hui dans ce domaine, ce qui est dû en partie au lieu de l'enregistrement, une église, et peut-être aussi au timbre de l'instrument, qui semble ne pas avoir beaucoup de corps... Cela étant dit, ça n'est pas grave, car le résultat est correct, sonne mieux que ce qui se faisait dans les années 60, et ces considérations s'adressent surtout aux audiophiles...
Pour ce qui est de l'interprétation de Truls Mörk elle-même, elle est élégante, aérienne, simple et directe, sans affèterie, équilibrée et plutôt sereine, et montre ce qu'un violoncelliste connaissant les courants interprétatifs baroque et moderne peut tirer du croisement de ces conceptions esthétiques, sans être prisonnier des dogmes imposés par les uns ou les autres, et c'est tant mieux. En effet, si la pureté de la ligne, le dépouillement, la sécheresse de certains coups d'archets, et une certaine linéarité font penser à une inspiration baroque, le montage moderne de l'instrument, la présence d'un vibrato léger et discret empruntent à l'école "moderne", Mörk s'appropriant les suites de Bach avec une certaine liberté, apparemment sans préjugé stylistique, selon ses propres choix, ce qui donne à son interprétation une cohérence évidente et une belle tenue...
Reste que, pour ma part, je trouve les articulations parfois un peu sèches, et préfère des visions avec plus de caractère, un peu moins sobres (Queyras, Ter Linden, Fournier, Tortelier...), mais c'est une interprétation tout à fait recommandable.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2005
Loin des lenteurs mièvres ou des accélérations esbrouffes de certains baroqueux, Mork reste d'une simplicité et d'une poésie rare. Un souffle de bonheur rayonne de ce disque exceptionnel. Seul de très grands artistes tels que Truls Mork ou Julia Fischer dans les sonates et partitas sont capables de pousser leurs auditeurs à un tel niveau. Indispensable.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2007
Après avoir écouté une douzaine d'interprétations, j'ai retenu celle de Truls Mork pour la meilleure. Le toucher de l'archet sur la corde est parfait, alors que dans la plupart des autres interprétations, on entend systématiquement le poser de l'archet avant le son proprement dit.

Par ailleurs ici le son lui-même est sobre, clair et révèle l'authenticité de l'oeuvre.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Possédant déjà 4 versions des suites de bach, j'ai acquis la version de Mork après l'avoir découvert dans les suites de Britten. Je n'ai pas été déçu ! Le premier exploit consiste à surprendre par une interprétation différente de ce ses prédécesseurs. le 2ème exploit c'est la sonorité envoutante que Mork tire de son instrument. C'est un extraterrestre !
Une très belle version donc des suites que je conseille de découvrir, ne serait-ce que par l'originalité de l'interprétation, reconnaissable entre mille.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
En même temps que les interprétations 'historiques' des suites pour violoncelle seul de Bach par Pablo Casals et Mislav Rostropovitch, j'ai eu à coeur d'opter pour un enregistrement récent, par un artiste vivant et original dans son approche de l'oeuvre; j'en suis comblée, constatant une fois encore le génie de Jean-Sébastien Bach, inspirant à ses interprètes des versions très diverses, tout en restant fidèles à une partition merveilleuse...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2009
Certes d'aucuns pourront trouver que deux CD complets de violoncelle solo, cela fait beaucoup, et que l'ensemble finit par être un tantinet monotone. Toutefois il faut reconnaître que cette version est exceptionnelle de beauté, de bon goût et de musicalité ! Truls Mork a visiblement (auditivement) tout compris de l'art de JS Bach. Une interprétation majeure qui fera date sur un CD au son exceptionnel, qui plus est à petit prix. Un véritable bonheur pour les "Bach freaks" (dont je suis !!!)
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2015
Selon moi une interprétation incarnée servie par une prise de son naturelle. Juste, convainquante, débarrassée d'effets inutiles sans pour autant verser dans l'ascétisme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2015
Que c'est beau!
Cadeau pour 1 de mes amies pianiste et qui va commencer le violoncelle pour ses 60 ans
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2012
Superbe interprétation de ces suites pour violoncelle, toute en retenue et finesse; d'autres versions plus rapides et "puissantes" ont leur intérêt, mais celle-ci est pleine de sérénité et d'émotion...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,86 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)