undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
7
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 avril 2007
Ce disque marque le changement de cap qu'a pris la voix de Natalie Dessay. Ses aigus parfois stridents deviennent plus mélodieux. Son registre médian a gagné en épaisseur, ses graves sont plus conséquents et sa voix a gagné en rondeur. Ce ne sont pas de minces atouts et on aurait pu s'attendre à ce que la cantatrice nous offre un disque inoubliable. Et pourtant... Les qualités sont bien là : chant très mélodieux, justesse des attaques, sensualité innée de la voix. Mais cette recherche du joli son confine au maniérisme, ce qui nous éloigne de la dimension théâtrale de l'oeuvre. Son premeir air dans Delirio manque du caractère, da la force et de la folie qu'y mettait Kozena et, dans la partie médiane de ce même air, elle est même totalement à côté du sujet (comparez avec Kozena). Cette grande placidité surprend, surtout pour elle, qui essaye de donner un sens à chaque mot qu'elle prononce. En revanche, c'est le second air qui donnera tout le prix de cet album : Un "per te lasciai la luce" vécu comme jamais, très lent, mais si divinement senti et si admirablement chanté que les larmes nous montent aux yeux. Là, on retrouve LA Dessay, qu'on aime par dessus tout : très féminine, sensuelle et très impliquée. Les dix minutes de cet air nous la montre à son meilleur. Chaque respiration, chaque silence, chaque ornement est marqué par le sceau de l'évidence. Mais, on retombe de notre petit nuage dans l'air suivant, et même dans toute la fin de l'oeuvre. Sa voix reste uniforme, insensible au changement de climats. Kozena variait davantage les couleurs et donnait plus d'énergie à son personnage, à la limite du dilettantisme chez Dessay. Il faut dire que l'accompagnement d'Emmanuelle Haïm, très décoratif et peu théâtral, ne doit pas beaucoup aider la soliste à se donner tout entier à son personnage. J'entend cette même placidité dans son accompagnement (même les solistes instrumentaux peinent à s'en émanciper) Par comparaison, l'accompagnement très sanguin (mais raffiné - superbes solistes instrumentaux) de Minkowski me semble de bien meilleur aloi et davantage sensible aux variations de climats.
Le "Qui l'augel", très sucré mais d'une irrésistible musicalité, fait assez décoratif, joli, mais la voix de Dessay a une telle plastique qu'on y résiste difficilement. Sa voix, longue, emplie de sucs délectables, donne à l'air une dimension quasi "érotique" tant il déborde de sensualité. On apprécie d'autant plus cet air que la cantate suivante nous la remontre moins inspirée. "Mi palpita il cor", au hautbois assez neutre mais d'une belle sonorité, est parfaitement en phase avec la version monochrome des deux femmes. Je le regrette car notre Natalie est une personne que j'aime beaucoup et qui est capable de nous faire vivre le grand frisson. Son "Per te lasciai la luce" en est une preuve suffisamment éloquente.
22 commentaires| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2006
Juste après l'enregistrement des mêmes "Handel Italian Cantatas" par Magdalena Kozená et direction de Marc Minkowsky, en voici une nouvelle version avec la Diva Nathalie Dessaye. Comment choisir? Prennez les deux! En effet, l'orchestration de Minkowsky est fraîche, joyeuse et surprenante, mais Magdalena n'a pas l'ora de Nathalie Dessaye. Celle-ci se veut plus discrète et cela permet de sublimer la voix de la Diva. Nathalie Dessaye est ce que le champagne est à la fête, sa voix pétille et est précieuse; on est sous le charme inconstestablement.
Bref la première pour l'orchestration et la seconde version pour la brillance de Nathalie Dessaye.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Emmanuelle Haïm ne s'en est jamais cachée : seules les voix mûres et les techniques aguerries trouvent grâce à ses yeux. Nathalie Dessay à ses côtés, son vœu est exaucé. Son insolente facilité dans ces petites cantates de Haendel est déconcertante. Pour pouvoir se faire apprécier pleinement, elles réclament le meilleur de ses interprètes. La souplesse et la dynamique de la voix mais aussi le raffinement sont des conditions essentielles. Le Concert d'Astrée, parmi lequel se trouve quelques valeurs sûres entendues ailleurs dont Stéphanie Marie-Degand ou encore Héloïse Gaillard, se fond dans le charisme et la majesté de la soprano colorature, comme hypnotisé par cet exercice de style époustouflant. Par chance, la technique sonore est au rendez-vous et en parfaite adéquation avec le sujet.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Emmanuelle Haïm ne s'en est jamais cachée : seules les voix mûres et les techniques aguerries trouvent grâce à ses yeux. Nathalie Dessay à ses côtés, son vœu est exaucé. Son insolente facilité dans ces petites cantates de Haendel est déconcertante. Pour pouvoir se faire apprécier pleinement, elles réclament le meilleur de ses interprètes. La souplesse et la dynamique de la voix mais aussi le raffinement sont des conditions essentielles. Le Concert d'Astrée, parmi lequel se trouve quelques valeurs sûres entendues ailleurs dont Stéphanie Marie-Degand ou encore Héloïse Gaillard, se fond dans le charisme et la majesté de la soprano colorature, comme hypnotisé par cet exercice de style époustouflant. Par chance, la technique sonore est au rendez-vous et en parfaite adéquation avec le sujet.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2010
Erreur de casting! Natalie dessay fait certes vendre beaucoup de disque, mais cela doit-il justifier ce contre emploi total? Ecoutez la différence avec Kozena!
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2012
Une grande variété de chef d'oeuvres,par une artiste sublime.
Natalie est au sommet de son art, un vrai rplaisir pour connaisseurs et autres.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2009
Deux voix lumineuses qui nous offrent un pur moment de délice. Une éclatante fraîcheur!!! A consommer en cure, pour chasser la grisaille en cas de mauvais temps, mais aussi par beau temps...pour accueillir le printemps et accompagner les brises estivales.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)