Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_STT17 cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
Cost Of Living
Format: CD|Modifier
Prix:12,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

le 1 mars 2009
Delbert McClinton est un vétéran établi, transgressant les frontières musicales. Malgré tout, son mélange est une réussite qui démontre son excellence. Passant par la quintessence du Texas country, Delbert McClinton est un artiste à base de blues plein de sentiment avec les pieds plantés tout aussi fermement dans la tradition honkytonk de la vieille école country. Delbert McClinton a par son génie créatif (d'excellence) su se maintenir en vie tout au long de sa longue carrière. Pour cet album, il a été récompenser d'un Grammy Award du Best Contemporary Blues Album de 2005, comme ce fut également le cas pour "Nothing Personal en 2001. Pour autant, son style est extrêmement personnel et différent du blues classique. C'est un blues métissé à la vieille country. L'album est un fort ensemblage de matière originale, incluant la gaieté, les airs humoristiques comme le "Right To Be Wrong" et le concupiscent "I'll Change my style," aussi bien que le parfumé du pays « Two Step too », qui est une description aussi concise de la vue rock-country-R&B-blues mondiale de McClinton que nous n'entendons jamais. Il devrait être mentionné, cependant qu'avec la destruction de Nouvelle-Orléans par Katrina, une tristesse involontaire plane sur cet album, aussi comme l'avait fait Dr.john (City That Care Forgot), et encore James "blood" ulmer (Bad Blood in the City: The Piety Street Sessions), McClinton y glisse quelques mots pour parler de son long amour envers la louisiane comme « One of the Fortunate Few ». Delbert McClinton se livre à nous sur « Down Into Mexico » qui nous conte une histoire assez marrante, mais surtout à travers « Kiss Her Once For Me », histoire réellement triste et très personnel à l'artiste. Sinon, si ce Cost of Living est de très bonne qualité, il serait, pour moi, derrière l'excellent Nothing Personal, toujours est-il que le saxophone et l'acier de pédale augmentent l'activité, en accentuant le country et le blues qui sont au cœur de Cost of Living. Tout ce qui manque est la sueur, la boisson alcoolisée et la foule tumultueuse qui restent un aspect intégrant des spectacles légendaires de McClinton.

Durée : 42 minutes - 13 Titres
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici