undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,27 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 janvier 2010
Darkness Descends est un de ces albums qui vous paralyse. Tant de brutalité et de vitesse d'exécution est chose rare. C'est album est un véritable "riff-o-rama". L'aspect sombre et violent de cet album est exceptionnel et son côté "rude" et extrême n'en fait pas un disque très accessible aux oreilles des néophytes. C'est sans doute un des joyaux les plus purs du brutal thrash. C'est un album sans concession. Le groupe est impérial, les musiciens (dont le fameux Gene Hoglan, ayant offert ses services de batteur hors-norme à Death, Strapping Young Lad ou Testament entre autres, c'est vous dire le palmarès du bonhomme) irréprochables, avec une rapidité d'exécution hors du commun.
En bref, si vous êtes un amateur de thrash old-school et que vous avez les oreilles affutées, ce disque est pour vous. Les autres passeront leur chemin dès la première chanson. Un album réellement violent et vicieux. Buy or Die.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2016
"Darkness descends" est un album qui ne laisse pas indifférent tant par sa brutalité que par sa rapidité d'exécution. Les titres longs comme "black prophecies" (8,30 mn), autant que les plus courts ne laissent aucun répit ni temps mort car ils sont tous exécutés de la même façon; rapide, agressif et sans concession. On ne voit vraiment pas passer les 33,79 mn.
En effet, les 7 titres qui occupent ce disque sont balançés sans compromis, sans nous demander notre avis, on est là pour se les prendre en pleine figure. On a à peine le temps de se remettre d'un titre que les suivants déboulent avec une avalanche de riffs tous aussi tranchants les uns que les autres, exécutés avec brio par la paire Jim Durkin/Eric Meyer. Le chant de Don Doty est d'une férocité et d'une rapidité à toute épreuve, qui pourrait en faire pâlir plus d'un. Gene Hoglan à la batterie est un véritable apport de précision et de rapidité lui aussi.
Sorti en 1986, cet album a fait l'effet d'une bombe en dépassant les frontières de la brutalité. Dés la première écoute, il est impossible de sortir indemne face à ce torrent de violence, c'est du véritable brutal thrash metal.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2006
Ce disque est un des 5 meilleurs albums de Thrash, tout simplement! Ultra brutal, ultra rapide, glauque, il réveillerait un mort, l'essence même du thrash! D'autant plus que les compositions sont plutôt longues, 4 à 5 min en moyenne, ce qui permet de savourer encore plus le plaisir, là où d'autres (suivez mon regard du côté du Reign In Blood de Slayer) s'épuisaient en 2-3 min.

Le son est correct et les musiciens sont très bons, ainsi le batteur rejoignit ensuite feu le regretté Chuck Shuldiner, au sein du mythique Death, or Chuck était très exigeant.

Bref à redécouvrir! mais ce n'est pas pour les petites natures ;-)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2006
Cet album a marqué un tournant dans l'histoire du métal. Repoussant les frontières du thrash, "Darkness Descends" est peut-être tout simplement le premier album de Death Métal et c'est pourquoi il a acquis au fil des années une dimension culte.

Attention toutefois : l'album est loin de bénéficier d'une production à la hauteur et la couverture symbolise très bien l'ambiance générale : glauque à souhait et pas toujours du meilleur goût. Le son semble parfois provenir directement d'une tombe éventrée pleine de boue et les compositions ont tendance à se répéter pour former une sombre litanie qui écrase tout sur son passage.

L'album forme un ensemble jusqu'au-boutiste assez brutal, très compact où la densité et la violence prennent le pas sur la vélocité ou la créativité. A réserver aux amateurs de Napalm Death plutôt qu'à ceux de Megadeth.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici