undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
57
4,8 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:27,78 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 mai 2006
North and South est une adaptation remarquable du roman (1850)du même nom d'Elizabeth Gaskell qui décrit les évolutions sociales d'un monde en plein changement dans la société industrielle de l'Angleterre victorienne.

Margaret Hale et ses parents quittent leur village idyllique de la New Forest pour s'installer dans la ville industrielle de Milton (Manchester). Le choc est dur pour Margaret et l'acclimatisation difficile. Elle se trompe sur le caractère de John Thornton, propriétaire d'une usine de filature et ses préjugés aristocratiques lui font rejeter son offre de mariage. Par contre, elle devient l'amie de plusieurs ouvriers.

Dire que le roman (ou son adaptation) est une version de Pride and Prejudice est très réducteur : sa dimension sociale et son contexte historique en fait une aeuvre plus complexe. De même, le personnage de John Thornton (remarquablement interprété par Richard Armitage) est beaucoup plus détaillé et mieux décrit que celui de Darcy. La nature des relations entre les deux héros est différente et plus subtile car Thornton est à la fois plus riche et plus puissant que Margaret, tout en étant considéré par elle, comme son inférieur, en ce qui concerne l'éducation et les manières.

Certaines scènes de la série sont parfaitement fidèles au livre alors que d'autres sont complètement inventées. Personnellement j'aime les adaptations qui restent les plus fidèles possibles. Pourtant je dois dire que Sandy Welch a réussi à capturer l'essence du livre et à retranscrire sinon la lettre, l'esprit du roman. Mon seul regret est la première fois où l'on découvre Thornton : la violence de cette scène me semble bien inutile et est en flagrante contradiction avec le personnage tel qu'il est décrit dans le livre : un homme fier de pouvoir toujours se maîtriser. L'addition de nouveaux personnages (Mr Latimer et sa fille) ne m'a pas paru non plus très utile. Mais hormis ces détails, cette série est remarquable à tous points de vue, le jeu de tous les acteurs est remarquable, la musique est très belle.

J'ai acheté ce DVD suite aux commentaires enthousiastes d'internautes et je ne l'ai pas regretté. C'est une série à voir et à revoir. Visiter le site de la BBC ([...]) pour en savoir plus.
33 commentaires| 91 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après avoir dévoré le roman, je me suis "jetée" sur le DVD. Et j'ai été emballée par ce feuilleton(au point de regarder les 4 épisodes d'affilée !!).

L'adaptation, certes, n'est pas totalement fidèle au roman (ajout ou modification de certaines scènes telle la 1ère rencontre entre les héros et la fin qui se déroule dans une gare au retour d'un voyage à Milton qu'elle n'effectue pas dans le roman ...), mais l'esprit est bien retranscrit et au final cela n'est guère gênant. On compare souvent North and South à Orgueil et Préjugés certainement pour l'aspect romanesque de l'histoire. Tout comme Elisabeth, Margaret refuse la 1ère demande en mariage de Thornton et il lui faudra vaincre ses préjugés avant de mieux le comprendre et l'aimer. Mais North and South est plus grave tant par le ton que par l'environnement social. On ne retrouve pas ici cet humour et ce ton satirique de Jane Austen pour décrire son petit monde futile et parfois cruel. Mais on ne s'ennuie pas une seule minute à regarder cette grande fresque victorienne à la fois romanesque et sociale. Elle nous plonge au coeur du monde industriel du milieu du XIXème siècle et le discours ne semble pas si démodé (crise économique, revendications salariales, grèves... des thèmes toujours d'actualité ...). La reconstitution est soignée et la distribution tant des acteurs principaux que secondaires est parfaite collant totalement aux personnages du roman.

En bref, une réussite...un feuilleton d'une qualité que nous aimerions bien voir sur nos chaines françaises ...Dommage que ce DVD ne soit qu'en anglais...Heureusement , cette version DVDzone2 UK est vendue avec les sous-titres en anglais pour les malentendants. Les sous-titres sont assez faciles à suivre surtout si vous avez lu le livre avant et n'exigent qu'un niveau d'anglais moyen.
0Commentaire| 61 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2006
`North&South' est un vrai petit bijou de la BBC. Curieuse de tout ce que produit la télévision anglaise en matière de feuilletons d'époque, je jette souvent un oeil sur le site bbc.co.uk/drama et c'est comme ça que je suis tombée sur ce film. Les critiques étaient toutes tellement bonnes à la fois sur le site de `northandsouth' et sur Amazon.co.uk que je l'ai acheté sans même l'avoir vu. Achat risqué mais que je ne regrette pas une seule seconde. Quelle merveilleuse histoire d'amour! J'ai été vraiment "scotchée" par ce film (les acteurs, la mise en scène, les dialogues, la musique, l'histoire et ses revirements de situation) la première fois que je l'ai vu. Jamais un film ne m'avait produit un tel effet.
Le film reprend l'histoire d'amour écrite par Elizabeth Gaskell, entre Margaret Hale et Mr Thornton sur fond de luttes de classes dans l'Angleterre des années1850. Margaret Hale, fille de pasteur, est obligée de quitter le Sud de l'Angleterre (Helstone) pour s'installer avec son père et sa mère à Milton, une ville industrielle du nord de l'Angleterre, à la suite d'un désaccord religieux entre son père et d'autres membres du clergé. C'est le choc pour elle qui a toujours vécu dans une atmosphère paisible et privilégiée. Milton est une ville industrielle sale, bruyante et dure. Elle fait la rencontre de John Thornton, le puissant et charismatique patron d'une importante usine de Milton mais le déteste aussitôt lorsqu'elle voit comment il traite ses employés. En dépit d'une certaine attirance réciproque et involontaire, leur relation devient encore plus tendue lorsque Margaret se range du côté des pauvres ouvriers grévistes et du syndicaliste, Nicolas Higgins avec lequel elle sympathise...
Jamais un film de télévision n'a frisé autant la perfection pour moi! Quelle merveilleuse histoire d'amour! J'ai été vraiment "scotchée" par ce film la première fois que je l'ai vu. Tout y est réussi, les acteurs, la musique, la photographie (flocons de coton volant dans l'usine), les décors, les dialogues, les plans de caméra, cette histoire et ses revirements de situation. Beaucoup comparent N&S à Pride&Prejudice mais les deux films ne se ressemblent pas vraiment. Les personnages diffèrent complètement, le ton n'est pas aussi léger. Ils ont en eux une pudeur, une dignité et une personnalité complexe qui en font des gens simples, attachants et très humains.
La relation entre Margaret et Thornton prend très vite une allure passionnée. On ressent très vite les sentiments forts de Thornton à l'égard de Margaret à la façon qu'il a de la regarder, de lui parler et de lui toucher la main. Donc on a envie qu'elle l'aime en retour et lorsque cela ne se produit pas, on ressent toute la peine de Thornton. Les acteurs sont vraiment excellents: Sinead Cusack est impressionnante dans le rôle de Mrs Thornton, une femme froide et austère qui n'a d'yeux que pour son fils. Brendon Coyle est inoubliable dans le rôle de Nicholas Higgins, l'ami de Margaret. Il suffit de voir le visage de ce travailleur syndicaliste et instantanément il nous est sympathique.
Et là encore la relation entre Thornton et lui est magnifique, tous les deux si fiers. Jo Joyner dans le rôle de la soeur de Thornton est irrésistible.
Néanmoins, la palme revient à Richard Armitage et à Daniela Denby-Ashe dans les rôles de Thornton et de Margaret. On s'attache vite à l'héroïne, cette jeune femme si réservée (qui se confie peu surtout sur ses sentiments pour Thornton) mais si forte et passionnée en même temps et on comprend que Thornton tombe sous le charme. Colin Firth (Darcy) peut avoir du souci à se faire concernant sa côte de popularité car dans le rôle de Thornton, Richard Armitage (inconnu jusqu'alors) est absolument épatant. L'acteur est très charismatique. Il fascine d'autant plus qu'il est THORNTON. Dans une scène où il est en réunion avec d'autres patrons d'usine, tout dans sa façon d'être exprime le pouvoir. On a l'impression que seul son avis compte. On découvre aussi à chaque fois une nouvelle facette de sa personnalité selon qu'il est avec sa mère, les travailleurs grévistes, ses employés, Margaret ou Mr Hale.
C'est incroyable ce que Daniela Denby-Ashe et lui arrivent à exprimer à l'écran. La scène de la demande en mariage est un véritable moment d'anthologie avec une telle interaction entre eux, une telle passion dans le jeu des deux acteurs et bien sûr la réplique du tonnerre de Thornton (I do not wish to possess you, I want to marry you because I love you!). Difficile de rester insensible devant de telles paroles! lol. Du début jusqu'à la scène finale (qu'on attend avec impatience et qui est une merveille), ce feuilleton de 4 épisodes est un vrai bonheur. Il n'est sous-titré qu'en anglais mais il n'est pas dur à comprendre. Je le conseille aux fans de films d'époques et à tous ceux qui, comme moi, sont en manque de beaux films d'amour dont la qualité égale celle des films de cinéma. Le DVD comporte des commentaires audio et une interview de l'acteur!!!
44 commentaires| 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2009
J'ai découvert cette merveilleuse production de la BBC quand je regardais la filmographie de Richard Armitage.
Les dialogues, la photographie, les costumes, le scénographie, les paysages et, surtout, les acteurs sont magnifiques.
C'est vrai qu'il y a certaines libertés en ce qui concerne l'histoire, mais c'est pour bien: dans le film, la rencontre entre John Thorton et Margaret Hale est plus spectaculaire (les deux se connaissent dans l'usine textile proprieté du premier, où elle contemple les modernes machines à tisser et reste stupéfaite), et les personnages du Monsieur Bell et Betsy, la fille de Nicholas Higgins, sont plus intéressants.
La relation amoureuse entre John et Margaret, qui évolue dès les préjugés de tous les deux, jusqu' aux sentiments les plus profonds; la sincère amitié forgée entre Thorton, le patron, et Nicholas, l'ouvrier; l'étroite union entre John et sa mère; et la enrichissante relation maître et éléve entre Thorton et Monsieur Hale; toutes ces circonstances offrent de moments délicieux sans fin.
La couple de acteurs protagonistes est parfaite sur l'écran.
Une autre histoire c'est la musique qui enveloppe toutes les images, les embellissant. J'aimerais pouvoir acheter le CD avec la bande sonore crée par Martin Phipps, mais il semble qu'il n'est pas disponible.
Après avoir regardé ce film, j'ai lu le livre, parce que je voulais connaître mieux les personnages. La lecture du roman et le visionnage du film m'ont aidé a améliorer mon anglais.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2008
Tout est parfait ! Je vous recommande très vivement cette divine série BBC ! Mais attention, c'est hautement addictif !!!
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Par Lisa.

Comment fait la BBC pour aussi bien adapter les romans ??!!
Lorsqu'Elizabeth Gaskell a imaginé son John Thornton, il ne pouvait QUE ressembler traits pour traits à Richard Armitage, j'en suis sûre! Il faut dire qu'elle a si bien décrit les sentiments et ressentiments des personnages dans son livre, qu'il est difficile d'imaginer comment l'excellente BBC aurait pu rater son œuvre. Tout ce qui est décrit dans le livre est transcrit à l'image ! Richard Armitage joue son rôle à la perfection et l'amour inconditionnel et passionné qu'il voue à Margaret transparaît parfaitement dans ses gestes, ses paroles, ses attitudes, ses crispations' Bref, on se demande comment le personnage de Margaret met aussi longtemps à se laisser emporter par la passion qui sue par tous les pores de la peau de Thornton. Beaucoup des commentaires mentionnent le passage de la déclaration d'amour faite à Margaret et son « I do not wish to possess you, I want to marry you because I love you! », je reconnais trèèès ... Waouuu, mais j'avoue avoir plus fondue devant le « Look back. Look back at me ».
Alors oui effectivement, on le comprend avec l'attachement de Margaret pour ces « gens du Nord » pauvres et sales, et donc son sentiment de dégout envers des personnes comme John Thornton, patron cruel (vraiment ?) d'une filature au bord de la grève. Une bonne dose de non-dits et de quiproquo viennent également compliquer leur rapprochement amoureux. Mais Daniela Denby-Ashe, dans le rôle de Margaret, a bien su faire monter progressivement ses sentiments pour Thornton (plus visibles que dans le livre je trouve) et malgré un nombre important de peines autour d'elle, elle ne joue pas la petite fille fragile et pleurnicharde qu'il aurait été facile d'interpréter.
En ce qui concerne l'adaptation de Sandy Welch pour la BBC, elle est tout simplement magistrale ! Digne d'un film de cinéma. Le roman étant très dense, on comprend son besoin d'adapter certains passages pour donner une dimension plus « visuelle » au roman. Alors oui, la 1ère rencontre de John Thornton et Margaret ne se passe pas du tout de cette façon, quelques personnages ont été ajoutés, le père de Margaret ne ressort pas comme un bougre de lâcheté à pleurnicher sans cesse et à laisser Margaret s'occuper de tout (merci à la BBC pour ça d'ailleurs !), et j'en passe' mais tellement de choses dans le roman sont de l'ordre du ressenti qu'il fallait bien pouvoir les retranscrire à l'écran pour que le spectateur ressente la même chose que le lecteur.
Il faut quand même préciser que ce DVD est un import Anglais, donc 100% anglais !! VO et sous-titres uniquement en anglais ! Mais il ne demande qu'un niveau moyen en anglais et donc très abordable. Pour comprendre tous les dialogues plus en profondeur, je pense que plusieurs visionnages seront nécessaires, mais qui va s'en plaindre !!!
En résumé, voilà encore un excellent moment de détente offert par la BBC qui mérite vraiment d'être sacrée « championne des adaptations des romans anglais de l'époque victorienne » !! Le choix des réalisateurs, scénaristes et acteurs est toujours fait à la perfection !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2008
On y voit peu le sud, beaucoup le milieu industriel du nord. On est loin de Zola. S'il y a contraste c'est celui d'une "sudiste" aisée au départ ignorante de la vie misérable des ouvriers et progressivement portée vers eux qu'elle soutiendra de son amitié alors qu'elle même est de moins en moins riche, c'est aussi celui d'un patron d'une usine de tissage qui est arrivé à sortir de la pauvreté en s'acharnant au travail et qui affronte les ouvriers sans trop montrer de sentiments et qui deviendra leur ami. Les relations mère-fils et père-fille sont extrêmement bien rendues. Une situation finale est digne d'un conte de fées, avec une riche marraine (là il s'agit d'un riche parrain qui a la bonne idée de disparaître en laissant un magot), j'adore les contes de fées. Une scène pourtant un peu agaçante ou plutôt déjà vue : la demande en mariage de John à Margareth, car tout y est recopié... la cheminée avec la pendule le prétendant qui fait volte face, la belle Margareth vers la fenêtre sur fond de rideau blanc déclinant l'offre..(.vous avez déjà dû voir cette scène de P&P version 1995 de la même BBC).
Moi qui suis française, j'ai regardé tout le film une première fois sans pouvoir tout comprendre, les voix d'hommes et leurs accents sont "strong" et puis j'ai tout repris en dix heures et j'ai dégusté lentement les sous- titres qui ne sont pourtant pas toujours tous très fidèles au texte. Quelle chance que la BBC pense aux malentendants ! est-ce toujours le cas? la description des produits n'est pas toujours précise, quand il y a des commentaires qui complètent les informations succinctes c'est merveilleux !

J'aimerais tant que cette belle série soit traduite., mais j'apprécie beaucoup l'existence de sous titres anglais

Bravo pour cette belle production que je revois autant que pride and prejudice et wives and daugthers
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2012
J'adore les adaptations d'oeuvres littéraires de la BBC. Celle-ci est une vraie réussite! En fait, j'avais d'abord acheté le DVD de la version française et j'ai tout de suite été séduite par cette love story entre Margaret et Thornton durant la période victorienne. Le jeu des acteurs est juste et émouvant (surtout la toute dernière scène!!)Cela m'a donné envie de lire l'oeuvre en anglais. Certes, on se rend compte, que comme toute adaptation télé, les scénaristes prennent toujours quelques libertés. Mais cela ne nuit en rien à la qualité de cette mini-série.
Pour les "accros" de l'oeuvre, je recommande vivement d'acheter l'import anglais! En effet, j'ai découvert que certaines scènes avaient été coupées dans le DVD français!! Donc, cette sorte de frustration m'a amenée à acheter LA Veritable ET COMPLETE version de la BBC!Tout est en anglais, sous-titres y compris of course!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2005
L'histoire est, grosso modo, celle de Pride and Prejudice. Une jeune fille originaire du sud de l'Angleterre est forcée de monter dans une ville industrielle du nord pour suivre ses parents. La vie à Milton est complètement différente de ce qu'elle connaît, et elle ne comprend pas les mentalités de ces ouvriers et de leurs patrons. Surtout de Mr Thornton, magnifique Richard Armitage. Ils commencent par se détester, et alors que Margaret apprend à comprendre le Nord, et que THorton s'humanise, il se sentent peu à peu attirés l'un par l'autre...
Un feuilleton comme seule la BBC peut en produire. La reconstitution est splendide. Le film a été tourné à Edimbourg, et chaque plan révèle les beautés de cette ville. Et le couple Thornton-Margaret est remarquablement interprété. Pour les fans de Pride & Prejudice, et aussi pour les autres !!
0Commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2008
J'ai découvert cette excellente série grâce aux recommandations élogieuses des internautes de tout pays, et franchement je ne l'ai pas regretté !
Il est vrai que sa qualité égale le mythique "Orgueil et Préjugés" de 1995, produit également par la BBC. Les deux oeuvres sont cependant différentes : le roman de Jane Austen est ouvertement satirique dans la peinture des caractères, tandis que North and South, écrit en pleine révolution industrielle, se veut plus réaliste dans sa peinture des mouvements sociaux. Elizabeth Gaskell, son auteur, était d'ailleurs une proche de Charles Dickens. Comme les adaptations sont très proches de l'esprit de l'oeuvre, on sent bien cette différence de ton dans les différents épisodes de ces deux excellentes séries.
Une occasion rêvée de pratiquer son anglais : en effet, les sous-titres en anglais permettent de suivre assez facilement l'histoire. Un niveau d'anglais simplement moyen suffit. On peut cependant regretter l'absence de sous-titres français pour tous ceux qui ne sont pas à l'aise avec cette langue.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)